Trois pôles de développement

La Plaine de France est un territoire structuré autour de 3 pôles d'excellence économiques :
Plaine Commune, le territoire des Industries culturelles et de la création numérique et audiovisuelle ; le pôle métropolitain du Bourget, le secteur spécialisé dans l'aéronautique et le Grand Roissy, spécialisé dans les échanges, les congrès et les salons autour de l'aéroport Paris-CDG.
 

Plaine Commune

La Communauté d’Agglomération Plaine Commune est la première d’Ile-de-France, elle compte 400 000 habitants sur près de 50 km² et 140 000 emplois.

A proximité immédiate de Paris, Plaine Commune
 est l’un des pôles de développement essentiels de la métropole :
Elle bénéficie de nombreux atouts :


une desserte en transports en commun très dense (2 RER, 2 gares de transilien, la tangentielle nord, 3 tramways, 3 métros) aussi bien radiale qu’en rocade,
deux autoroutes
et des équipements d’envergure internationale (Stade de France, Cité du Cinéma...)

Elle connaît un taux de croissance du nombre d’emplois et d’habitants deux fois supérieurs à l’Ile de France.
 

L’ambition internationale

Le Stade de France, la Cité du Cinéma, une tradition d’accueil festif et populaire, de grandes manifestations internationales, un quartier d’affaires en plein essor (près de 3 millions de m² de surface de bureaux à terme, le quatrième pôle tertiaire de la métropole avec les sièges d’Alstom transport, SFR, Véolia environnement, Généralis, Arcelor…), 4 000 chercheurs travaillant dans des centres de recherche publics et privés à rayonnement mondial, Plaine Commune possède déjà un caractère international.
L’enjeu sera d’affirmer cette dimension avec l’arrivée du campus Condorcet, et le projet d’un quartier universitaire international du Grand Paris et d’une gare TGV.
 

La spécificité : le territoire de la culture et de la création

C’est dans le contexte d’un rayonnement en pleine croissance qu’émerge le territoire de la culture et de la création du Grand Paris. Plaine Commune bénéficie déjà d’une présence historique et en constant développement de l’audiovisuel (la Cité du Cinéma), d’un patrimoine culturel riche (dont l’élément le plus visible est la Basilique des rois de France à St Denis, et le plus récent les Archives Nationales à Pierrefitte) et d’un niveau académique élevé : l’Université Paris 8 possède la première UFR d’art numérique de France.
L’enjeu sera de développer un pôle économique d’innovation et de création artistiques, culturelles, audiovisuelles, de rencontres, au mélange des pratiques et des cultures, …
 

Un pôle d’intensité urbaine

Avec plus de 7 millions de m² en projet, et un équilibre activité/logement préservé, Plaine Commune est l’un des territoires de projets les plus denses de la région capitale.
A terme, 4 200 logements nouveaux sont prévus chaque année, avec une ambition de qualité urbaine et environnementale très exigeante.
L’enjeu sera en effet la confortation / la révélation de qualités paysagères présentes et à révéler (la Seine, le canal, les parcs, la biodiversité).
 

Les Grands Projets
Le campus Condorcet : regroupement de 15 000 chercheurs et doctorants issus des meilleures formations en sciences humaines et sociales de France en 2016
La Maison des Sciences de l’Homme, bâtiment de 10 000 m² de recherche et conférences, ouverture fin 2013.
5 Ecoquartier de 1 000 à 4 000 logements chacun : Les docks de St Ouen, l’Ile St Denis, l’Ecoquartier Confluence à St Denis, Le Fort d'Aubervilliers et celui des Tartres, jouxtant les Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine.
Le stade nautique d’Aubervilliers : 5 bassins sur 4,5 ha
Le franchissement routier à Pleyel du plus important faisceau ferroviaire d’Europe, dans un quartier où près d’1 million de m² de logements et de bureaux est à l’étude (ainsi que la création d’immeubles sur dalle sur cette passerelle de franchissement)
Une gare d’interconnexion à Pleyel en 2025 : RER D, TER H, métros 13 et 14, 2 branches du métro automatique Grand Paris Express.

Le Pôle métropolitain du Bourget

Le Pôle métropolitain du Bourget concerne 6 communes : Le Bourget, Dugny, Drancy, qui constituent la Communauté d’Agglomération de l’Aéroport du Bourget, ainsi que La Courneuve, Le Blanc Mesnil et Bonneuil-en-France.



L’ambition internationale : un lieu de l’air et de l’espace

L’air et l’espace donnent au pôle métropolitain du Bourget un rayonnement mondial : berceau de l’aviation, le pôle métropolitain du Bourget accueille, tous les deux ans, au coeur de son Parc des Expositions, le Salon International de l’Air et de l’Espace, premier salon aéronautique mondial, qui mobilise autant de journalistes que la coupe du monde de football. Son aéroport d’affaires est le premier d’Europe et dessert 700 destinations dans le monde. Le Musée de l’Air et de l’Espace est présenté comme le plus riche du monde par la qualité de sa collection.
Ces ingrédients fondent la légitimité du pôle à exercer un leadership dans ces activités en s’appuyant sur toute l’Ile-de-France, première région française de la filière aéronautique, pour devenir l’une des figures de proue du Grand Paris.
L’enjeu : confirmer ce rayonnement mondial fondé sur une légitimité historique, en construisant un rôle d’exposition de toute la filière aéronautique francilienne.
 

La spécificité : la figure de proue de l’industrie aéronautique francilienne.

Traduction directe de ce potentiel, l’implantation sur la plateforme de l’aéroport, en 2014, d’Airbus Helicopter (ex Eurocopter) et d’un laboratoire de recherche d’EADS constituera la première pierre d’un futur campus aéronautique alliant production, recherche, formation, showrooms, business et une offre élargie de services industriels spécialisés aux entreprises.
L’enjeu : construire un lieu central de l’aéronautique en Ile de France, en prenant appui sur toute l’industrie présente dans cette première région française de la filière aéronautique.
 

Un pôle métropolitain

Le Grand Paris Express (4 gares sur le territoire), la tangentielle nord et la ligne 7 du métro parisien en fera le deuxième pôle de transports du Grand Paris. Cette accessibilité ouvre des possibilités de développement inédites dans ce futur quartier appelé à une profonde mutation. Un projet de très grande gare, réalisée tel un signal urbain lui conférant une large visibilité, a déjà été élaboré par le bureau d’études AREP, filiale de la SNCF.
En outre, à seulement 4 kilomètres de Paris, ce pôle en zone dense de la région capitale se situe au croisement de grands axes routiers et ferroviaires qui lui assurent une connectivité de premier rang métropolitain.
L’enjeu : assurer le développement de cette fonction de gestion des flux d’approvisionnement de la capitale, en milieu urbain dense.
 

Un pôle urbain en mutation

Enfin, plusieurs études urbaines ont été menées, notamment par les équipes Portzamparc, Castro et Duthilleul. Elles ont mis en valeur :
- un patrimoine architectural et naturel de grande qualité à révéler ;
- des rues et des avenues urbaines bien dotées d’équipements, de commerces et des différentes fonctions urbaines qui ont besoin d’être reliées entre elles.
L’enjeu : conjuguer développement industriel, restructuration urbaine et développement résidentiel (une production annuelle de 1 360 logements est prévue à terme). A cet effet, le pôle se dote actuellement d’un schéma de référence urbain.
 

Les Grands Projets
Une grande gare monumentale multimodale : RER B / métro automatique / métro L7 / Tangentielle Nord, imaginée sous forme d’une tour signal, au cœur d’un anneau routier, appelée à devenir la 2ème gare de la métropole par sa connectivité.
Un Techno - Campus associant Industrie – Recherche – Développement et Formation

Le Grand Roissy

Le Grand Roissy est le territoire d’influence de l’aéroport Paris Charles de Gaulle. Il s’agit du 9ème aéroport au monde, du 2ème en Europe pour le trafic passager et du premier européen pour le fret.

Pôle économique majeur, l’aéroport a une influence directe sur un territoire de près de 600 000 habitants qui comprend le sud-est du Val d’Oise, le nord de la Seine-Saint-Denis et le nord-ouest de la Seine-et-Marne.
3 contrats de développement territorial sont en cours au sein du Grand Roissy et un autre est en cours de définition autour du Mesnil-Amelot.

L’Association des Collectivités du Grand Roissy, créée en 2011, rassemble des communes et intercommunalités ainsi que les conseils généraux des territoires situés dans le  bassin d’influence du pôle aéroportuaire.
 

Un moteur économique d’intérêt métropolitain et national

Le Grand Roissy a pour moteur l’aéroport, infrastructure internationale, avec 62 millions de passagers en 2013 (+0,7%), et qui se développe.
De très grands équipements, existants et en projet, qui confortent Roissy comme place internationale et témoignent de l’accroissement et de la diversification de ses activités économiques :

En matière de fret & logistique

- Développement du hub fret sur la plateforme : projet Carex
- Développement / restructuration de zones logistiques : rénovation Garonor, plateforme logistique de Saint-Mard (70 ha, 140 000 m²), Tulipes (Gonesse).

En matière de rencontres et d’échanges professionnels

- Extension du Parc International des Exposition de Paris Nord Villepinte : + 150 000 m² avec la création de la Cité des expositions sur 90 000 m².
- International Trade Center Paris Roissy CDG = 100 000 m² avec 7 hôtels, un centre de congrès, un club d’affaires, un show-room, des espaces d’exposition.
- A PARK, parc d’activités mixtes dédiées aux échanges internationaux (premières livraison pour 2015-2016) : 195 000 m².

En matière d’activités tertiaires et de fonctions internationales et métropolitaines

- Potentiel de développement de 1,8 millions de m² de bureaux à horizon 2030, qui ferait de Roissy un des principaux pôles tertiaires de l’Ile-de-France.
- Densification du parc d’activités de Paris Nord 2.
- Développement des parcs d’activités Parc du Moulin et Parc Mail
Et deux projets très importants :
- Aerolians Paris avec 500 000 m² d’activités technologiques à proximité des infrastructures routières et 500 000 m² de tertiaire à proximité de la gare RER / Grand Paris Express (GPE) Parc des Expositions de Villepinte.
- Le futur quartier d’affaires du Triangle de Gonesse (1 million de m²) avec une gare du GPE.

En matière de commerce, de culture et de loisirs

- le projet EuropaCity
- la mise en réseau des parcs et des équipements de l’Est Seine-Saint-Denis
- le projet sportif Terre d’Avenir de Sevran.

L’enjeu est aujourd’hui d’organiser le développement économique afin de favoriser la compétitivité du territoire tout en garantissant le bon fonctionnement et l’accessibilité de l’aéroport, l’amélioration du cadre de vie, un développement urbain cohérent et la préservation des terres agricoles.
 

Un pôle d’emploi en pleine croissance

Le cœur économique du Grand Roissy, qui correspond à la plateforme de l’aéroport, concentre à lui seul près de 90 000 emplois.
A l’échelle du Grand Roissy, on compte près de 280 000 emplois, avec une prédominance des activités productives, notamment dans le secteur des transports et de l’entreposage.
Il s’agit d’un territoire extrêmement dynamique en termes de création d’emplois. Entre 1999 et 2009, le nombre d’emplois a ainsi crû de 24% sur le Grand Roissy.
Le potentiel du Grand Roissy est estimé à 130 000 nouveaux emplois directs, à horizon 2030.   

Un des enjeux majeurs du Grand Roissy est de faire bénéficier de ces emplois aux habitants du territoire, via les leviers que constituent la formation et la mobilité.