Que faire en cas d’infraction routière commise à l’étranger ? Les conseils

Alors que vous étiez sur la route de l’Espagne au le Portugal, cet été, en famille, vous avez dépassé les limitations de vitesse. Le tout en voiture de location. Aussi, depuis, vous vous demandez comment est-ce que vous devez y prendre.

En effet, c’est la première fois que vous êtes confronté à tel cas de figure. « J’ai commis une infraction au code la route hors de France, que faire ? ».

On vous propose de découvrir ci-dessous tous les conseils et les explications pour vous aider à vous sortir au mieux de cette situation.

Une infraction routière à l’étranger ? Prudence !

Trop souvent, on entend dans le discours ambiant le fait que jamais vous ne serez retrouvé par le pays dans lequel vous avez été flashé. Cependant, d’une part, c’est potentiellement faux. D’autre part, vous avez à respecter les règles du code la route en vigueur dans le pays où vous êtes.

Être détendu en vacances, c’est bien. Respecter la loi du pays où vous voyagez, c’est mieux. On vous donne alors des bons conseils.

Que se passe-t-il en cas d’infraction routière hors des frontières ?

  • Dans l’Union Européenne
  • Si vous êtes en goguette en Espagne, en Croatie ou en Hongrie et que vous ne respectez pas le code de la route, vous pouvez être suivi pour des poursuites transfrontalières.

    Il y a une liste assez détaillée de celles-ci sur laquelle figure notamment l’usage du smartphone au volant, l’absence de ceinture de sécurité ou encore un excès de vitesse.

    A priori, vous allez avoir une amende à payer et potentiellement si l’infraction est grave vous pouvez avoir un retrait de permis à l’étranger ou une suspension. C’est cependant assez rare.

  • Hors Union Européenne
  • Si vous êtes en dehors des frontières européennes, vous devez aussi respecter le code de la route en vigueur.

    Vous ne pouvez pas avoir une perte de points sur votre permis français pour une infraction commise à l’étranger. Mais il est cependant possible que l’on suspende votre permis. Dans ce cas, votre permis est suspendu dans le pays où vous avez commis l’infraction. De retour en France, vous pourrez conduire normalement.

En définitive, pour résumer, vous avez tout intérêt à respecter le code la route qui est appliqué dans le pays où vous vous trouvez. Dans l’Union Européenne, comme à l’étranger, là où vous risquez le plus d’embêtement c’est quand vous êtes pris sur le fait.

Dans ce cas là, on vous demandera probablement de payer une amende. Le mieux reste toujours de s’acquitter immédiatement. Sinon, il peut arriver, selon l’infraction routière qui a été commise, que l’on vous suspende ou que l’on vous confisque votre permis de conduire.

Après, même au sein de l’Union Européenne, il est rare qu’au-delà de l’envoi d’une amende à votre domicile, l’État étranger vous réclame avec assiduité son dû. Mais méfiez-vous, le pays étranger est en droit, notamment dans le cadre de l’Union Européenne, de demander à l’État français de s’occuper du recouvrement de l’amende.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *