• Menu
  • Menu

Les meilleurs conseils de sécurité pour la conduite par temps froid

Conseils de sécurité pour la conduite par temps froid

Conduire peut être un défi dans le meilleur des cas, mais surtout lorsque vous devez faire face à des conditions dangereuses, et pas seulement à la mauvaise conduite des autres voyageurs sur la route. L’hiver, en particulier, apporte avec lui une foule de problèmes climatiques qui peuvent affecter votre visibilité et votre sécurité sur la route. Des pluies torrentielles aux matins brumeux, des routes glacées aux coups de vent et, pire que tout, le brouillard. Tout comme vous adapteriez votre garde-robe à ces conditions, en particulier vos chaussures, vous devriez également adapter votre façon de conduire. Il est également préférable de rester en sécurité sur les routes, c’est pourquoi nous avons rassemblé nos meilleurs conseils de sécurité pour la conduite par temps froid en 2019. Nous vous dévoilons les éléments clés à prendre en compte lorsque l’adhérence et la visibilité sont problématiques.

Personne n’aime conduire dans la neige et dans la mesure du possible, il est certainement préférable de l’éviter. Cependant, si vous devez vous aventurer dans des conditions de conduite difficiles, assurez-vous toujours d’avoir l’équipement de sécurité approprié dans votre coffre, ainsi qu’un kit d’urgence. Une congère soudaine et inattendue et vous pourriez être bloqué pendant des heures, il est donc préférable d’être préparé. Nous vous recommandons également de prendre le temps de préparer votre voiture pour l’hiver et de lui faire subir une bonne révision avant que les mois d’hiver agressifs ne commencent. Faites l’appoint d’antigel, vérifiez que la bande de roulement de vos pneus est conforme à la législation et assurez-vous que votre batterie est complètement chargée. Ces petites vérifications vous permettront d’éviter de tomber en panne cet hiver.

conduite sur route enneigée

A faire et à ne pas faire pour conduire par mauvais temps

Nous savons qu’il n’est pas possible d’hiberner et de se mettre à l’abri pour l’hiver. Il est donc essentiel que vous soyez suffisamment préparé et que vous soyez en mesure de contrôler pleinement votre véhicule en toute circonstance. Dans notre guide d’aujourd’hui, nous examinons les moyens de faire face à la neige et au verglas, de se déplacer en toute sécurité en cas de vents violents et, bien sûr, de conduire sous la pluie et de rencontrer des inondations localisées, un phénomène courant. Ce sont tous des défis auxquels il faut s’attendre lorsque l’on conduit par temps froid.

1. Planifiez à l’avance

Faites vos recherches et consultez les cartes en ligne ainsi que les bulletins météorologiques locaux pour planifier le meilleur itinéraire pour votre voyage. Vous éviterez ainsi les endroits où le trafic est le plus dense, mais aussi ceux qui ont été gravement touchés par des conditions météorologiques défavorables.

Conseils pour la conduite par temps froid

2. Regardez devant vous

Cela semble évident mais faites attention à ce qui se passe sur la route devant vous. Ne regardez pas seulement la voiture qui se trouve juste devant vous. Regardez devant vous aussi loin que possible et reculez jusqu’à votre véhicule à partir de ce point, en évaluant la situation entre les deux. Cela vous permettra de mieux évaluer et d’ajuster votre vitesse afin d’éviter toute manœuvre dangereuse de dernière minute.

3. Contrôlez votre vitesse

Souvenez-vous de votre examen de conduite où vous avez appris les vitesses d’arrêt. Les distances de séparation étendues sont vitales par temps humide, mais surtout sur le verglas. La distance de séparation recommandée doit être dix fois supérieure à celle des conditions de conduite normales. Lorsque les routes sont glissantes, en particulier lorsqu’il y a du verglas invisible à la surface, tout talonnage peut avoir des conséquences catastrophiques.

voiture sur la route enneigée

4. Conduire en douceur

Essayez de maintenir une conduite souple et stable de votre véhicule, surtout lorsque le temps est problématique. Ne soyez pas tenté d’appuyer brusquement sur les freins ou d’accélérer trop rapidement. Une conduite prudente et contrôlée est nécessaire par temps froid. Si vous avez suivi nos conseils et que vous êtes prévoyant, vous ne devriez pas être obligé de prendre des décisions de dernière minute qui pourraient vous faire perdre le contrôle.

5. Ne vous laissez pas entraîner

La conduite douce est une question de contrôle et de contact permanent avec les pédales. Il ne s’agit pas d’être en roue libre, surtout dans les virages. Vous devez toujours avoir un bon transfert de poids, que ce soit sur les freins ou sur l’accélérateur.

conduite hivernale

6. Comprendre votre système de contrôle de la traction

Conçu pour empêcher les roues arrière de votre voiture de patiner dans les situations où il y a beaucoup de neige sur la route, si votre véhicule est équipé d’un contrôle de traction, assurez-vous de l’utiliser. Cela pourrait faire toute la différence entre tenir une ligne droite sur une route dangereuse ou perdre le contrôle.

7. Faites attention aux panneaux de signalisation

Les panneaux de signalisation et les marquages routiers sont les meilleurs indicateurs que vous ayez pour savoir où vous devez aller et ce qui vous attend. Ils fournissent également des informations temporaires précieuses qui peuvent vous aider à rester en sécurité sur les routes hivernales dangereuses. Les panneaux de signalisation remplissent une fonction cruciale et ne devraient jamais être ignorés, même si vous voyagez sur une route trop familière.

la conduite automobile en hiver

8. Comprendre le système de freinage de votre véhicule

Votre véhicule est-il équipé d’un système ABS ? Si oui, familiarisez-vous avec son fonctionnement et sachez reconnaître quand il travaille pour vous. Le comportement de vos freins aura une incidence sur votre direction et votre contrôle. Sans ABS, la conduite sur le verglas requiert une technique totalement différente, qui vous oblige à pomper les freins pour rester en sécurité.

9. Maintenez l’entretien essentiel

Il est toujours important d’entretenir régulièrement votre voiture, mais plus particulièrement par temps froid où des problèmes tels que des pare-brise fissurés ou un éclairage défectueux peuvent poser de sérieux problèmes. Peu importe l’excellence de votre conduite si votre voiture vous fait défaut d’une manière ou d’une autre. Faites donc attention à tous les voyants qui clignotent sur votre tableau de bord et éliminez rapidement toute défaillance dans l’œuf.

conduire en hiver

10. Habillez-vous convenablement

Même si vous avez la chance de posséder une voiture avec des sièges chauffants, si vous tombez en panne, vous regretterez de ne pas avoir emporté une couverture et une trousse d’urgence. Vous ne porterez peut-être pas de chapeau, d’écharpe et de gants pour conduire, mais assurez-vous au moins de les avoir avec vous, surtout lorsque vous conduisez par temps froid. Les bottes d’hiver et les doudounes chaudes sont indispensables. Il est également conseillé d’emporter quelques provisions essentielles. Un thermos de thé chaud et quelques encas au cas où vous seriez bloqué dans la neige pendant un certain temps sont une excellente idée. C’est payant d’être bien équipé et bien préparé.