• Menu
  • Menu

10 conseils pour les athlètes de triathlon

Conseils pour les athlètes de triathlon

Si vous envisagez de participer à votre premier triathlon ou si vous avez déjà commencé et pensez avoir besoin de quelques conseils, vous serez heureux d’apprendre que nous sommes à votre disposition. Un triathlon n’est pas seulement un test de votre force et de vos capacités physiques, mais aussi de votre force mentale. Comme toujours, nous voulons faire ressortir le meilleur de vous-même, c’est pourquoi notre dernier article contient 10 conseils pour les athlètes de triathlon qui vous aideront à franchir ces barrières mentales et physiques. Qu’il s’agisse des distances les plus courtes possibles ou de l’Ironman de renommée mondiale, ces conseils vous aideront certainement à progresser.

pratique de la natation

1. Commencez petit

Si vous souhaitez vous lancer dans un nouveau loisir et que le triathlon vous tente, il est important que vous ne vous lanciez pas tout de suite dans l’inconnu. Aussi tentant que cela puisse être de mettre vos forces à l’épreuve lors d’une grande course, il est préférable de commencer par une course gérable. Un bon point de départ serait d’opter pour une épreuve de distance sprint. Choisissez une épreuve qui nécessite environ 500 mètres de natation, jusqu’à 15 miles de vélo et seulement 3,1 miles de course à pied. De cette façon, vous pourrez vous familiariser avec les triathlons sans trop vous forcer.

2. Ne voyagez pas trop loin

Pour vous faciliter la tâche, surtout s’il s’agit de votre première course, vous devriez essayer de rester près de chez vous si vous le pouvez. Choisissez un événement proche de chez vous afin de réduire le stress et les tracas que vous pourriez rencontrer le jour de la course.

un coureur

3. Rendez la partie natation aussi facile que possible

Si vous n’êtes pas le plus fort des nageurs ou si vous n’avez pas encore d’équipement de natation, choisissez des courses qui ne sont pas en eau libre. Choisissez plutôt une épreuve avec une piscine. Non seulement cette épreuve sera moins difficile, mais elle ne nécessite pas de combinaison de plongée. Tout ce dont vous avez vraiment besoin dans ce cas, c’est d’un maillot de bain décent et d’une bonne paire de lunettes, il n’y a pas besoin d’en faire trop.

4. Ne paniquez pas pour votre vélo

Ne vous faites pas d’illusions en pensant que vous avez besoin d’un vélo sophistiqué pour participer à des triathlons. Votre vélo est parfait. Que vous choisissiez un VTT, un vélo de route ou un hybride, il fera l’affaire. Même si vous n’avez pas de vélo, vous pouvez toujours en louer ou en emprunter un, il n’est pas nécessaire de dépenser une petite fortune avant d’avoir mis vos capacités à l’épreuve et déterminé si les triathlons sont faits pour vous.

cyclisme

5. Investissez dans une bonne paire de chaussures de course

Bien que vous n’ayez pas besoin de dépenser une fortune en vélos et en équipement de natation, vous devez vous procurer une paire de chaussures de course décentes. Il est essentiel que vous choisissiez une paire de chaussures de course qui vous conviennent parfaitement. Si vous n’êtes pas sûr du type de chaussures dont vous avez besoin, rendez-vous dans un magasin et demandez une analyse de la démarche, tout en expliquant aux experts du magasin à quoi elles servent.

6. Vous n’avez peut-être pas besoin de vous entraîner aussi dur que vous le pensez

Il est essentiel que vous ne vous poussiez pas trop fort pendant l’entraînement. À moins que vous ne visiez une place sur le podium d’un Ironman, vous n’avez pas besoin de consacrer 20 heures d’entraînement par semaine. Vous pouvez trouver des plans d’entraînement détaillés en ligne, mais si vous savez déjà quelle approche vous adopter, environ cinq heures par semaine devraient suffire pour votre première course.

s'entraîner pour un triathlon

7. Intégrez le repos dans votre course

Idéalement, vous voudrez terminer chaque épreuve avec un sourire sur le visage, vous laissant sur votre faim. Si vous commencez en étant impatient, la natation, le cyclisme et la course à pied peuvent devenir faciles, ce qui fait que les athlètes négligent souvent l’importance du repos. Comme pour tout exercice, vous devez également vous reposer et récupérer.

8. Tenir compte du temps de transition

Une idée fausse très répandue chez les athlètes de triathlon débutants est le temps qu’il faut pour passer de la natation au cyclisme et du cyclisme à la course. Bien que cela ne semble pas important, vous devriez vraiment pratiquer les transitions dans le cadre de votre entraînement car elles comptent dans votre temps de course global. Réussir une transition en douceur peut faire une différence plus importante que vous ne le pensez.

triathlon runner with a bike

9. Commencez lentement

Lorsqu’il s’agit de triathlons, l’expression ” lent et régulier gagne la course ” s’applique très certainement. La plupart des débutants commencent trop vite, ce qui les oblige à faire face à une bataille difficile vers la fin. Vous devez estimer le temps que vous pensez mettre pour terminer la course et prévoir de faire la première moitié à un rythme plus lent. De cette façon, une fois que vous aurez passé la moitié de la course, vous pourrez augmenter le rythme et finir en beauté. Ce type d’entraînement est appelé effort à fractionnement négatif et est privilégié par de nombreux athlètes qui se lancent dans le triathlon.

Vous pourriez vouloir investir dans une montre de triathlon pour vous aider à suivre vos résultats.

10. Achetez des lacets de chaussures sans attaches

Nous savons que nous avons dit qu’il n’était pas nécessaire de dépenser de l’argent pour des vélos ou des maillots de bain de luxe, mais s’il y a une seule chose que vous achetez, ce sont des lacets sans attaches. À moins que vous ne viviez sous une roche, vous en avez probablement entendu parler. Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, les lacets sans lacets sont des lacets élastiques qui vous permettent d’enfiler et d’enlever vos chaussures sans avoir besoin de faire des lacets. Vous nous remercierez plus tard si vous suivez ce conseil !

Et voilà, c’est fini. 10 de nos conseils éprouvés et testés qui vous aideront à accumuler les kilomètres lors d’un triathlon. Une fois que vous avez trouvé votre rythme, il existe de nombreux conseils et astuces qui vous permettront d’aller plus loin et plus vite. Mais, pour commencer, choisissez des distances courtes, ne vous surentraînez pas et rappelez-vous que c’est la lenteur et la régularité qui gagnent la course.