• Menu
  • Menu

Les 7 meilleurs conseils pour courir en hiver

Guide de la course à pied en hiver

Lorsque le temps devient plus froid et éventuellement plus humide, il est très facile de se décourager lorsqu’il s’agit de courir. En fait, toutes les extrémités lorsqu’il s’agit du temps peuvent être assez inconfortables pour les coureurs passionnés. Le froid, en particulier, est très inconfortable et constitue une raison légitime de rester à l’intérieur, mais il existe des moyens de le contourner. Avec le bon équipement et un état d’esprit encore meilleur, la course à pied en hiver peut devenir l’une des meilleures choses qui soient. En effet, tant que vous vous habillez bien, l’inconfort est minimal et, bien sûr, la sécurité est maximale.

course d'hiver

1. Mettez les bonnes chaussures

Une fois que vos extrémités sont couvertes, la chaleur est une garantie totale. Les meilleurs types de chaussures pour courir dans le froid ont le moins de mailles possible. Ainsi, vous pouvez conserver toute la chaleur et empêcher l’humidité d’entrer. Pour la partie supérieure de vos chaussures de course, un matériau comme le Gore-Tex sera parfait sur tous les plans. Dans l’ensemble, une paire de chaussures de trail fera l’affaire, car elles offrent une bonne adhérence. Associez le tout à une paire de chaussettes conçues pour maintenir l’humidité à distance tout en étant incroyablement chaudes, et vous aurez la configuration parfaite pour une excellente séance de course.

2. N’omettez pas l’échauffement

Ce chiffre fait partie des conseils les plus importants en matière de course à pied. Quelles que soient les conditions météorologiques, il est important de prévoir un échauffement avant la course. Veillez à effectuer des activités à faible pression qui feront monter votre rythme cardiaque et circuler le sang. Cela peut aller d’un jogging sur place à quelques mouvements de yoga. Une fois que vous aurez fait cela, vous vous sentirez bien au chaud et croyez-moi, cela rendra le froid “beaucoup moins froid”. Donc, une fois que vous avez terminé, sortez et profitez de l’expérience.

étirements avant la course

3. Prévoyez une gâterie à la fin de votre course

Cette astuce ne fonctionne pas seulement avec les chiens, apparemment. Les humains sont également susceptibles de mener une vie basée sur la récompense. Admettons-le, c’est l’une des principales raisons qui poussent les gens à faire à peu près n’importe quoi. Il y a tellement de façons de se faire plaisir et les récompenses se présentent sous plusieurs formes. Par exemple, vous pouvez organiser un rendez-vous avec un ami pour discuter avec lui. Vous pouvez même tracer votre itinéraire de manière à vous arrêter à votre brunch préféré. Il suffit de regarder en vous et de trouver quelque chose qui vous attire, puis de le placer à la fin de votre course. Même les matins où le temps est le plus maussade, avoir quelque chose à attendre avec impatience pourrait être la seule chose qui vous pousse à continuer.

4. Fixez des objectifs réalistes

La course hivernale est un tout autre jeu de balle si vous voulez être honnête. Les éléments travaillent sérieusement contre vous, et pour cette raison, vous devez trouver des moyens créatifs de les contourner. À ce stade, oubliez votre vitesse, essayez simplement d’enchaîner les kilomètres par tous les moyens possibles. Lorsque les températures chutent vraiment, il est conseillé de réduire la course de moitié. Essayez de le faire deux fois par jour afin d’éviter de geler complètement à la fin de votre course. Il existe de nombreuses autres façons créatives d’accumuler des kilomètres sans perdre un membre. Il suffit de trouver ce qui fonctionne pour vous et de le mettre en pratique.

homme courant en hiver

5. Ne pas trop s’habiller

Logiquement, lorsque le temps se refroidit, il est temps d’enfiler les couches. Cette règle ne s’applique pas complètement à la course d’hiver. Personne ne vous demande de lésiner sur les vêtements chauds, c’est-à-dire de vous couvrir et de bien le faire. Mais habillez-vous aussi comme si la température était supérieure de 10 à 20 degrés. Bien sûr, au début de la course, vous aurez un peu froid. Mais une transpiration abondante peut s’avérer préjudiciable. Cela peut finir par vous donner des frissons à long terme. Recherchez des vêtements fabriqués avec un tissu destiné à évacuer la sueur. N’optez pas pour un tissu respirant, car c’est encore pire. Optez plutôt pour des vêtements munis de fermetures éclair au niveau du cou et des hanches afin que la chaleur générée à cet endroit puisse être évacuée facilement. Il n’y a pas de combinaison de vêtements gravée dans le marbre, trouvez simplement ce qui vous convient et essayez-le.

6. Battre le vent à son propre jeu

Pour quiconque court ou simplement marche dehors au cœur de l’hiver, le principal ennemi est le vent. C’est pourquoi les coureurs passionnés doivent battre le vent à son propre jeu en planifiant stratégiquement leur itinéraire. Assurez-vous de commencer votre course en faisant face à la direction du vent. Puis terminez-la avec le vent dans le dos ; de cette façon, vous n’aurez pas ces énormes rafales de vent qui vous soufflent dans le dos lorsque vous êtes trempé de sueur. Il y a fort à parier que ces frissons vous feront redouter complètement la course hivernale. S’il n’y a pas d’autre solution, explorez l’option des pare-brise artificiels/naturels. Profitez des grands bâtiments et des arbres qui peuvent vous aider à tenir le coup pendant la course.

le jogging en hiver

7. Changez !

C’est un conseil de course à pied auquel vous ne voulez pas déroger, surtout lorsqu’il s’agit de courir en hiver. Il y a toute une science qui explique pourquoi vous devez changer de vêtements de course une fois que vous avez terminé. Dès que vous arrêtez de courir, votre température corporelle diminue. Si vous restez assis dans des vêtements pleins de sueur pendant un certain temps, vous allez avoir des frissons. Vous devez carrément enlever tout ce que vous portiez en courant et même ajouter quelques rituels post-entraînement. Par exemple, les femmes doivent couvrir leurs cheveux mouillés avec une serviette chaude ou un bonnet. Cela vaut également pour les hommes, car les femmes n’ont plus le monopole des cheveux longs. En plus de cela, une boisson chaude aidera à ramener la température du corps à un niveau normal.