PlaineDeFrance.fr » Grossesse » Semaine par semaine » 2 semaines de grossesse – 2e semaine de grossesse – 2 SA

2 semaines de grossesse – 2e semaine de grossesse – 2 SA

Lorsqu’on y regarde de plus près, on se rends compte de la complexité du corps humain, mais l’on découvre surtout à quel point nous avons de la chance d’être né. Le corps humain est bien fait et celui de la femme encore plus, de sorte qu’il permet à un petit être de se développer dans son sein et lui donne vie après 9 longs mois de travaux internes.

Mais l’essentiel de ces travaux internes, se passent durant les premières semaines de vie embryonnaire, alors que se passe-t-il réellement pendant ces périodes-là ? Et plus spécialement, lors de la 2ème semaine de vie embryonnaire, cette période où tout bascule ?

Que se passe-t-il au niveau maternel à la 2e semaine de grossesse?

L’embryon, ce petit amas de cellules, évolue, mais il n’y a pas que lui, le corps de la mère aussi évolué lors de la grossesse. Mais que se passe-t-il exactement à partir du 8ème jour ? Qu’arrive-t-il au corps de la mère durant cette fameuse période de 2 SA (2ème semaine d’aménorrhée) ?

Voici l’essentiel à savoir pour répondre à vos questions :

  • L’endomètre est déjà préparé (il se prépare lors de chaque cycle à recevoir un embryon), mais étant donné que l’embryon est là, au lieu de tout laisser tomber, il continuera à évoluer et cela sous l’effet des hormones œstrogènes et progestérones. L’une des étapes principales consistera en un apport plus important en vaisseaux sanguins et en leur spiralisation.
  • A ce niveau-là, il n’y a pas de signes cliniques qui permettent de déceler la grossesse.
  • La sécrétion de LH diminue et celle de FSH augmente (deux hormones essentielles).
  • Dans l’ovaire, le corps jaune qui était au début progestatif ou périodique se transformera en corps jaune gravidique. Il s’occupera de la sécrétion de plus d’hormones avec l’aide de la Béta HCG, l’hormone de la grossesse qui apparaît dès le 8ème jour de grossesse (ou 2 semaine de grossesse)

Comment évolue l’embryon après le 7ème jour de grossesse ?

Jour après jour, durant la première semaine, les cellules se sont divisées et ont tenté de se métamorphoser afin de moins ressembler à un amas de cellules et plus ressembler à un embryon. De tout petit changements si infimes qu’ils nous font sourire lorsqu’on les lit, mais qui sont un énorme pas dans la vie de l’embryon. Mais que se passe-t-il exactement dès lors que l’embryon arrive au niveau de l’utérus ?

  • Dès le 7ème jour, l’embryon s’implantera dans l’utérus, c’en est fini de la première semaine et dès lors commencera la 2e semaine de grossesse avec ce que l’on appelle la nidation.
  • Lors de la nidation, l’embryon va s’implanter à l’intérieur de la muqueuse utérine.
  • Dès le 8ème jour, le trophoblaste (nom des cellules périphériques de l’embryon) va entamer le stade avilleux fruste où il va proliférer en désagrégeant l’épithélium.  Il augmente aussi son épaisseur et se divise en syncytiotrophoblaste et en cytotrophoblaste, étape très importante.
  • Ensuite vient le stade avilleux lacunaire entre le 9ème et le 12ème jour où des lacunes apparaissent.
  • Le stade avilleux trabéculaire marque le dernier jour de la 2e semaine de grossesse et là les lacunes se précisent et le syncytiotrophoblaste continue de s’épaissir.

Quels sont les risques d’anomalies survenant lors de la 2e semaine embryonnaire ?

Lors de la grossesse, et surtout au cours des premières semaines, il y a de nombreux événements fort fâcheux qui peuvent survenir.

Et durant la 2ème semaine de grossesse, nous pouvons en dénombrer plusieurs mais toutes se regroupent en deux catégories principales : l’arrêt du développement embryonnaire et les anomalies du siège de nidation.

  • Le plus souvent, cela est dû à une anomalie chromosomique. En effet, même si certaines anomalies chromosomiques peuvent garder l’embryon viable (le syndrome de down), d’autres ne permettent pas à l’embryon d’évoluer et de se transformer en fœtus.
  • Des problèmes d’implantation à cause d’un déséquilibre hormonal ou à des infections des voies génitales, mais aussi à cause d’une probable hémorragie causée par un problème de l’activité du syncytiotrophoblaste.
  • Des problèmes lors de la nidation : Une grossesse extra utérine (c’est-à-dire que l’embryon ne migrera pas jusqu’à l’utérus et continuera à se développer ailleurs, souvent dans les trompes de Fallope) ou encore intra-utérine (lors des implantations trop basses : l’oeuf risque de se détacher et il peut y avoir des problèmes obstétricaux)

Voir aussi

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *