PlaineDeFrance.fr » Grossesse » Semaine par semaine » 25 semaines de grossesse – 25e semaine de grossesse – 25 SA

25 semaines de grossesse – 25e semaine de grossesse – 25 SA

Ça y est, la 25e semaine de grossesse marque la fin du deuxième trimestre et du 6ème mois. Le bébé se fera plus discret et restera sage, du moins plus sage qu’avant ! En effet, i n’en est plus à la course contre la montre des semaines précédentes pour faire pousser tout ce qu’il faut dans son petit corps, dorénavant, il va ralentir la cadence et pousser un peu moins rapidement.

Il se reposera de plus en plus souvent et gagnera une nouvelle faculté toute mignonne : celle de se sucer le pouce ! cela va l’aider à s’entraîner à la tété. Autre faculté (que vous allez haïr après sa naissance, et cela pendant des semaines !), votre bébé peut dorénavant pleurer.

Vous n’allez pas chômer non plus, votre utérus aura la taille d’un petit ballon de foot ou de Rugby et vou avez-vous-même prit un peu de poids (ce qui est tout à fait normal, il ne faut pas oublier qu’il y a un petit être grandissant à l’intérieur de vous).

Qu’est-ce qui arrive à bébé lors de la 25 SA ?

Au bout de 25 semaines de grossesse, votre bébé a déjà bien poussé et est déjà quasiment prêt à sortir. En effet, à cet âge-là, si par malheur une naissance prématurée devait se produire, votre enfant aurait une chance de survivre s’il est bien pris en charge dans un centre hospitalier. C’est l’étape cruciale dans le domaine médical.

Mais voyons plus en détail l’évolution de petit bout de chou :

  • Bébé a ralenti sa croissance, et n’a poussé que de 2 petits centimètres. Maintenant il fait 32 centimètres et pèse dans les 800 grammes.
  • Il ne ralentit pas que sa croissance, de sorte que dorénavant, bébé va dormir jusqu’à 20h par jour et ne se réveillera que pour bouger un petit peu et s’étirer légèrement (souvent, il fera cela la nuit, ne se rendant pas compte que vous avez besoin de sommeil, vous aussi…).
  • Son système nerveux finalise son développement.
  • Son squelette se consolide encore plus et ses organes s’allongent (surtout en ce qui concerne son cou).
  • Les doigts et les ongles de votre enfant sont totalement prêts et il lui arrivera de les sucer et d’avoir des hoquets à force d’avaler du liquide amniotique.
  • A ce stade, votre bébé pourra enfin ouvrir les yeux et découvrir ce qui l’entoure en aiguisant sa vue. Il pourra aussi verser ses premières petites larmes (et non pas les dernières).
  • Il entend distinctement dorénavant et peut différencier les sons entre eux, un peu de musique ne lui fera pas de mal !
  • Son appareil génital sera tout à fait fonctionnel et il n’y aura plus aucun doute quant au sexe lors de l’échographie.

Maman subit des changements, elle aussi

Eh oui, même si bébé grandit, maman aussi a droit à des petits chamboulements. En effet, on peut facilement voir des changements dans son physique ou même son humeur.

  • La maman aura un ventre bien gonflé et très lourd, ce qui rendra certaines tâches, comme monter quelques marches d’escaliers, très ardues. Sans compter que ses mouvements sont désormais très réduits et limités à cause de bébé.
  • La pilosité est plus dense, que cela soit au niveau des cheveux qui s’épaississent (ce n’est pas plus mal, me direz-vous !) ou au niveau du reste du corps (oui bon, c’est moins reluisant)
  • Le poids de la maman aura, à ce stade là acquit entre 7 et 10 kilogrammes (Il faut dire qu’il pèse lourd, ce petit bout de chou)
  • A cause du volume que prends le ventre de la maman, son centre de gravité s’est décalé et elle perd plus souvent son équilibre.
  • Les gencives sont plus sensibles et saignent souvent, il faut donc faire attention lors du brossage mais ne pas négliger l’hygiène bucco-dentaire, néanmoins.

Ce qu’il faut faire durant cette semaine

  • Faites attention aux chats et aux aliments crus pour éviter au maximum la toxoplasmose.
  • Lorsque vous dormez, privilégiez les positions latérales plutôt que dorsales.
  • Privilégiez les fibres lors de votre alimentation mais aussi tout ce qui peut soulager les hémorroïdes comme prendre beaucoup d’eau.
  • A ce stade, il faut quand même vérifier que vous ne faites pas d’hypertension ou de diabète gestationnel.
  • Il faut vous reposer autant que possible
  • Gardez à l’esprit que vous êtes enceinte et que donc, vous êtes sensible à toutes sortes d’infections et de microbes, il faudra donc faire plus attention à vous.

L’examen prénatal des 25 SA

À 25 semaines aménorrhée, c’est la date pour le quatrième examen prénatal ! Eh oui, régulièrement, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec votre médecin, pour réaliser un bilan de santé :

  • Votre immunité à la toxoplasmose : comme tous les mois, votre médecin pourra vous prescrire une prise de sang, dans le but de définir si vous êtes atteinte de la toxoplasmose, ou non. Cette maladie, qui pourtant est inoffensive pour vous, femme enceinte, est très dangereuse pour votre bébé. La toxoplasmose peut provoquer de très graves lésions oculaires, aussi, il est nécessaire de se faire dépister tous les mois
  • Un bilan sanguin pour vérifier une éventuelle carence : à 25 semaines aménorrhée, il faudra également vérifier si vous avez des carences. La carence la plus courante, c’est celle en fer, que l’on appelle l’anémie. Pour vous, mais également pour le développement et la santé de votre bébé, elle peut être grave. Si vous êtes effectivement anémiée, votre médecin vous prescrira un complément alimentaire, et tout devrait rentrer dans l’ordre
  • Vérifier si bébé se porte bien : pendant cet examen, le médecin va s’assurer du bon développement de bébé. La fréquence cardiaque sera examinée, ainsi que l’emplacement de votre enfant
  • Le diabète gestationnel : c’est le diabète dont peuvent souffrir les femmes enceintes. Chaque mois, celui-ci sera vérifié via une prise de sang. Si vous avez du diabète gestationnel, alors une alimentation plus surveillée devra être mise en place
  • L’hépatite A et B : au cours de votre 25e semaine de grossesse, il est nécessaire de vérifier également si vous avez une hépatite A ou B, une maladie du foie qui peut être transmise à votre enfant pendant votre accouchement

Voilà en quoi consiste l’examen de la 25ème semaine de grossesse.

25 semaines d’aménorrhée : vous pouvez pratiquer un sport !

Pendant votre grossesse 25 sa, vous pouvez encore faire du sport ! D’ailleurs, cela est recommandé notamment pour réguler votre prise de poids, mais également pour pallier contre la fatigue qui est de plus en plus présente, durant ce stade de la gestation :

  • La marche à pied : faire une heure de marche tous les jours est particulièrement bénéfique pour la femme enceinte. C’est une activité physique douce, et qui vous permettra de vous détendre
  • Privilégiez des sports doux, comme la natation par exemple, ou encore le yoga, qui vous feront le plus grand bien

Voir aussi :

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *