PlaineDeFrance.fr » Grossesse » Semaine par semaine » 30 semaines de grossesse – 30e semaine de grossesse – 30 SA

30 semaines de grossesse – 30e semaine de grossesse – 30 SA

La future maman s’inquiète beaucoup de la 30ème semaine de grossesse et de ce qui l’y attend. Elle représente le début du dernier tiers de la grossesse, généralement elle se sent fatiguée et souhaite la délivrance. Durant cette semaine, le fœtus pèse environ un kilogramme et demi, et sa longueur atteint environ 27 centimètres de la tête aux fesses. Il respire en imitant les mouvements de la respiration de sa maman et en suivant le mouvement de son diaphragme. Ici, elle ressent comme des convulsions rythmiques dans l’utérus.

Comment le fœtus se développe-t-il au cours de la 30ème semaine de grossesse ?

  • Le poids du bébé est toujours compris entre 1,3 et 1,4 kg pour environ 38 cm de long, soit presque la taille qu’il aura à la naissance. Mais le poids en revanche va encore doubler voir tripler jusqu’à la naissance.
  • La croissance du fœtus en hauteur et en poids ralentira jusqu’à la naissance. Il ressemble de plus en plus à un nouveau-né. La peau du fœtus devient plus lisse, avec l’accumulation de graisse sous celle-ci. Cette graisse, appelée matière grasse blanche, est différente de la graisse précédente appelée graisse brune, qui s’était accumulée sous la peau du fœtus au début de la grossesse. La graisse brune est essentielle pour réguler la température corporelle, tandis que la graisse blanche (que les adultes ont) est utilisée comme source d’énergie pour le corps.
  • Le fœtus est très confortable dans son environnement durant cette période, quant à la maman elle sent souvent les coups de pieds et ceux des coudes ou des genoux. Comme le fœtus s’est développé au fur et à mesure, ces coups deviennent plus puissants car ils sont plus forts maintenant et ils répondent davantage aux agitations, aux mouvements, aux bruits, à la lumière et à tout ce que la maman mange.

Comment la maman se sent durant la 30ème semaine de grossesse ?

La semaine 30 est déjà une semaine avancée. Cependant, le fœtus est encore petit pour la cavité utérine.

  • Durant cette phase, la mère ressent une fièvre, un engourdissement, des picotements et des douleurs dans les mains. Ce sont des symptômes d’un phénomène appelé «syndrome du canal carpien», qui est la zone de transition entre l’avant-bras et la main (situé dans le talon de la main et causé par la pression sur le nerf du poignet). La maman ressent ces symptômes parce que les effets hormonaux de la grossesse, l’enflure et le gain de poids, peuvent appuyer sur les nerfs dans les articulations du poignet. Ces changements perturbateurs se produisent chez environ 25% des femmes enceintes. Ils peuvent perturber le sommeil pendant la nuit mais il ne faut pas s’en inquiéter ; ils disparaissent habituellement après la naissance.
  • Aussi, elle développe des varices au niveau des jambes (comme environ 40% des femmes pendant leur grossesse). Les varices sont des veines dilatées et douloureuses, en particulier dans les jambes, qui peuvent se développer ou s’aggraver pendant la grossesse et qui sont rarement préoccupantes. Les varices se développent en raison de l’hypertension artérielle pendant la grossesse (car le grand utérus appuie sur les veines du bassin) et de la relaxation des veines à cause des hormones de grossesse.
  • Et même si la maman est en bonne santé, des tests réguliers doivent être effectués toutes les 4 et 6 semaines, y compris les tests habituels en laboratoire. La fréquence des tests habituels est déterminée en fonction des valeurs du fer et de l’hémoglobine dans le sang. Si le médecin détecte une anomalie, d’autres tests suivront.
  • Dans les tests habituels, les analyses de sang, l’hémoglobine, le fer et la contamination urinaire sont effectués. Il est recommandé de faire attention aux mouvements du fœtus et d’informer le médecin de tout changement particulier que la future maman remarque dans son mouvement.

En outre, il est très important de prendre en considération les recommandations du médecin traitant, et de faire attention et de prévoir au maximum les accidents domestiques, au travail et au volant, en raison de la grande taille du ventre.

30 SA : c’est la toute dernière échographie !

C’est l’échographie des 30 semaines aménorrhée, vous devez avoir hâte de voir votre bébé pour la troisième fois ! Eh oui, c’est la dernière. La prochaine fois que vous pourrez voir votre enfant, ce sera dans vos bras, à la maternité ! Mais alors, en quoi consiste cette dernière échographie ?

  • L’échographie des 30 semaines de grossesse vous permettra de connaître les mensurations de votre bébé : c’est la première chose qui sera examinée pendant cet examen. En effet, le médecin pourra mesurer la taille de l’abdomen, mais également des fémurs, des bras, des pieds bref, tout sera analysé. Malheureusement, votre bébé sera trop grand déjà pour l’apercevoir en entier. Vous n’en verrez seulement que quelques parties. N’hésitez pas à demander au médecin de voir le visage de votre enfant. Cela vous aidera et vous mettra du baume au coeur, en attendant la date de l’accouchement. Cet examen permettra également de vérifier la croissance de votre enfant
  • Cette échographie de la 30e semaine de grossesse fera le point sur la morphologie de votre enfant : des organes se sont développés depuis l’échographie du 2ème trimestre. Aussi, ce sera l’occasion pour le médecin de vérifier le cerveau de votre enfant, son coeur, mais également ses reins. Est-ce que le coeur fonctionne correctement ? Les reins de bébé sont-ils bien formés ? Vous pourrez obtenir des réponses à toutes ces questions
  • L’examen de la 30ème semaine de grossesse fera état du bien-être foetal : l’échographiste pourra vérifier si votre enfant est actif, s’il bouge correctement. Est-ce que son visage est animé ? Est-ce qu’il utilise ces mains ? La déglutition sera également examinée. Cela permettra de vérifier si votre bébé respire dans de bonnes conditions
  • Votre grossesse 30 SA sera marquée par cette échographie, c’est forcément un moment que vous attendez avec impatience !

    30 semaines d’aménorrhée : le congé pathologique

    Après un examen général, votre médecin pourra éventuellement vous mettre en congé pathologique. C’est le congé qui est accordé aux femmes enceintes pour se reposer, et éventuellement prévenir les risques de fausses couches. Si vous présentez des risques de diabète, ou encore d’hypertension, votre médecin pourra vous mettre en congé pathologique :

  • Celui-ci dure 14 jours minimum
  • Il peut très bien être prolongé
  • Voir aussi :

    Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

    Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *