PlaineDeFrance.fr » Grossesse » Semaine par semaine » 6 semaines de grossesse – 6e semaine de grossesse – 6 SA

6 semaines de grossesse – 6e semaine de grossesse – 6 SA

Vous êtes enceinte et vous arrivez à votre 6e semaine de grossesse, vous découvrez peu à peu de nouveaux changements chez vous et souhaitez connaître tous les détails sur votre période actuelle. C’est le moment où votre pic d’hormone connaît son apogée, et où vous ressentez de petits désagréments liés à la grossesse. A ce stade, votre bébé commence à bouger même si vous ne pouvez pas encore bien le ressentir. Aussi, vous devez savoir ce qui se passe à l’intérieur de votre corps, comment l’aider à bien gérer tout ça et surtout, les conseils pour avoir une grossesse confortable et sûre. Par cela, si vous souhaitez vous aussi découvrir où votre grossesse en est et comment bien l’entretenir durant cette 6ème semaine de grossesse, n’ayez crainte ! Voici pour vous un guide spécial dédié à la 6e semaine de grossesse, pour que vous puissiez tout savoir sur votre état et comment aider le développement de votre futur petit bambin.

Comment se passe le développement de l’embryon ?

Pendant la 6e semaine de votre grossesse, l’embryon continue son développement. Ce dernier mesure désormais 1.7 centimètres et pèse 1.5 grammes. Sa taille a donc doublé et ce, en une semaine seulement. Mais quels sont les autres changements chez lui ? Pas de panique, vous allez tous savoir !

  • La bouche commence à s’épaissir et à se développer.
  • Les germes pour les dents de lait commencent aussi à se discerner.
  • Sa langue est à présent formée.
  • Ses grands yeux se rapprochent et sont recouverts d’un membrane qui après cela, formera ses paupières.
  • Les membres du petit corps de l’embryon commencent à s’allonger. Aussi, il est à présent possible de voir les articulations des coudes et des genoux.
  • Ses pieds comme ses mains ont encore les doigts palmés.
  • Votre bébé commence aussi à pouvoir bouger, mais vous ne pouvez pas encore bien ressentir cela. C’est parfaitement normal.

Quels sont les changements chez la maman enceinte à 6 SA ?

En plus des changements qui seront clairement à noter chez l’embryon, il y aura aussi certains symptômes que vous allez rencontrer au cours de la 6e semaine de votre grossesse. Ainsi, mieux vaut les reconnaître pour ne pas s’inquiéter, surtout si c’est votre première grossesse et vous ne savez pas trop comme cela se passe au début. Pas de panique ! Voici les nouveaux désagréments que vous allez devoir affronter au quotidien.

  • Vous êtes de plus en plus sujette à des malaises dès le matin.
  • Vous avez les jambes très lourdes.
  • Vous souffrez d’une constipation.
  • Vous ressentez différentes crampes.
  • Vous faites parfois de l’hypersalivation.
  • Vous connaissez de nombreux sauts d’humeur à cause du pic d’hormones.
  • Vous êtes anxieuse, angoissée et perpétuellement fatiguée.
  • Vos seins sont désormais tendus et fermes.
  • Votre ventre commence à s’arrondir un peu plus.
  • Etant donné que la fausse couche est toujours possible à la 6ème semaine de grossesse, faites attention à toujours veiller sur votre santé et à vous reposer.

Quels sont les conseils pour la sixième semaine de grossesse ?

Vous venez tout juste d’atteindre votre 6e semaine de grossesse. Votre ventre commence à s’arrondir mais votre embryon n’est pas encore bien accroché à la paroi utérine. Par conséquent, il faudra prévoir quelques bonnes méthodes pour bien s’occuper de votre grossesse et aider le bon développement de l’embryon en évitant tout risque de complications, voire de fausse couche. Sachez que tous les choix que vous ferez offrent aussi des conséquences sur la santé de votre futur bout de chou. Soyez donc prudente et rappelez-vous des consignes à suivre.

  • Consommez correctement. Evitez de manger deux fois plus mais préférez le fait de manger deux fois mieux. Adoptez un rythme alimentaire assez régulier et ne faites pas d’exception. Prévoyez donc trois repas égaux, une ou deux collations et un goûter. Mangez cinq fruits et légumes par jour.
  • Limitez les aliments qui contiennent le sel, le sucre et toutes les matières grasses.
  • Variez les produits laitiers mais veillez à en consommer au moins trois par jour.
  • Buvez de l’eau à volonté et hydratez-vous perpétuellement.
  • Supprimez les boissons gazeuses et alcoolisées.
  • Consommez de la viande ou du poisson une à deux fois par jour.

Des prises de sang obligatoires après la 6e semaine de grossesse

Le premier trimestre de la grossesse et celui qui implique de réaliser le plus d’examens médicaux prénataux. C’est vrai, il est nécessaire de définir si votre grossesse comprend des risques, si le bébé se développe bien notamment. Quels sont les points qui seront testés ? Pourquoi, après 6 semaines de grossesse, vous devez absolument réaliser ces bilans sanguins ? C’est ce que nous allons vous expliquer.

  • À la 6 SA, il est nécessaire de savoir si vous êtes immunisée ou non contre la toxoplasmose, la maladie qui est transmise, notamment, par les chats. C’est un champignon qui ne vous causera aucun tort, vous ne ressentirez même pas les symptômes, en revanche, votre bébé pourrait développer de graves lésions des yeux. Aussi, il est important de savoir si vous êtes immunisée ou non. Si ce n’est pas le cas, alors il faudra éviter de manger de la viande crue, ou du poisson. Oubliez également les fromages au lait non pasteurisé, et veillez à adopter une hygiène irréprochable, notamment dans la cuisine
  • Il faut tester le risque de trisomie 21, ou d’autres anomalies des chromosomes. Pour cela une prise de sang est nécessaire. Cependant, lors de votre première échographie, l’échographiste va vérifier la clarté nucale. Si celle-ci présente des risques, et si votre prise de sang n’affiche pas des résultats satisfaisants, il faudra passer par un autre test, celui de l’amniocentèse
  • Un frottis pourra également vous être proposé

S’ils peuvent être contraignants, ces examens sont pourtant nécessaires, dans le but de vérifier si votre bébé se porte bien !

Voir aussi

6 semaines de grossesse : attendez un peu, avant d’annoncer la bonne nouvelle

À 6 semaines de grossesse, les risques de fausse couche sont très importants. Aussi, il est nécessaire d’attendre un peu, avant de faire votre annonce. Cependant, si vous n’en pouvez plus d’attendre, alors vous pouvez tout de même annoncer la bonne nouvelle au papa !

Échographie 6 semaines de grossesse : prenez rendez-vous !

Pour 6 semaines de grossesse échographie, vous avez encore un peu de temps. Cependant, vous pouvez déjà prendre rendez-vous !

  • La première échographie a lieu, entre la 11ème et la 12ème semaine de grossesse
  • Elle permet de calculer la longueur crânio-caudale de votre enfant, ainsi que la clarté nucale, qui permet déjà de déterminer un risque d’anomalie chromosomique
  • C’est un moment de stress, mais également de joie pour les parents, car ils vont rencontrer leur bébé pour la première fois

À 6 semaines de grossesse, il est encore bien tôt pour réaliser cette première échographie. Mais rassurez-vous, cela arrivera vite ! En attendant, vous pouvez rencontrer votre gynécologue, ou une sage-femme. Vous allez pouvoir poser toutes les questions qui vous taraudent, dans le but de vous rassurer.

Qu’est-ce qui se passe dans le corps de la future mère ?

Déjà, on vous rappelle qu’en France, nous sommes les seuls à faire une différence entre 6 semaines d’aménorrhée et 6 semaines de grossesse.

À quoi correspond 6 semaines d’aménorrhée ? Pour info, quand vous en êtes à 6 semaines de grossesse, vous êtes à votre 8eme semaine d’aménorrhée. C’est bon à savoir.

Si vous faites une échographie 6 semaines d’aménorrhée, c’est que vous avez une échographie précoce. C’est seulement dans des cas précis que l’on en fait aussi tôt durant la grossesse. Par exemple, si vous suivez un protocole PMA ou si vous avez déjà eu une grossesse extra-utérine.

Pour maman, c’est à ce moment-là que la fatigue est souvent la plus forte. À la 6 semaines d’aménorrhée symptômes sont nombreux de cette hausse soudaine de l’hormone de grossesse, la fameuse hormone HCG.

C’est le moment de vous lover dans un plaid sur votre canapé, de vous reposer (et de rester près des toilettes en cas de nausée).

Pas de panique surtout, quand on est enceinte de 6 semaines d’aménorrhée c’est tout à fait normal. Et vous allez voir que tout cela va s’améliorer par la suite.

On sait bien que aussi bien physiquement que moralement, vous pouvez être affecté, reposez-vous, changez-vous les idées et voyez le côté positif des choses. Bientôt, vous allez être dans une forme olympique avec un moral en acier.

Côté bidou, pour 6 semaines d’aménorrhée ventre est tout plat et vous ne voyez pas de changement.

Et bébé, où en est-il de son développement ?

L’embryon 6 semaines d’aménorrhée est vraiment tout petit et quasiment invisible. En effet, il faut savoir que la taille embryon 6 semaines d’aménorrhée est d’environ 10 à 14 mm. Bref, pas grand chose. Un embryon de 6 semaines d’aménorrhée pèse à peine 1,5g. Fabuleux d’imaginer qu’un petit être humain est en train de se former, n’est-ce pas ?

Disons que c’est encore une ébauche de ce que le petit va devenir par la suite. Un foetus 6 semaines d’aménorrhée est vraiment à un stade crucial de son développement, malgré sa taille. On sait bien, en effet, qu’un foetus de 6 semaines d’aménorrhée est plus que jamais sensibles à votre alimentation. Il développe ses premiers organes vitaux, ce n’est donc pas du tout le moment de prendre de l’alcool, de vous exposer à des rayons X, de fumer ou de prendre des médicaments.

Non seulement, vous allez devoir veiller sur ce point tout au long de votre grossesse, mais encore plus à ce moment-là.

Voilà tout ce que vous devez savoir sur la grossesse 6 semaines d’aménorrhée. Il y a peu de chance (et tant mieux) que vous ayez à faire à 6 semaines d’aménorrhée échographie. Et tant mieux, puisque comme on vous l’a dit précédemment faire une écho 6 semaines d’aménorrhée est souvent le signe que vous avez une grossesse à risque, un profil à risque, etc.

Patience donc, vous allez bientôt faire la première échographie sur laquelle, vous allez rencontrer votre bout de chou pour la première fois.

Quand devez-vous reprendre la pilule ?

Certaines femmes sont tellement préoccupées par la naissance de leur enfant qu’elles oublient de se renseigner sur la contraception après l’accouchement. En effet, après le retour de couches, vous pouvez à nouveau tomber enceinte si vous avez des rapports sexuels non protégés. Il est donc judicieux que la prise de la pilule contraceptive soit programmée avant la naissance, cela vous permet d’être réactive. Vous avez donc neuf mois pour déterminer la meilleure méthode pour ne pas avoir un enfant immédiatement.

  • L’allaitement de l’enfant peut être problématique pendant six mois, il faut donc demander des conseils à un médecin ou à un gynécologue.
  • Généralement, les mamans utilisent un implant qui peut être utilisée trois semaines après l’accouchement toujours en accord avec ce professionnel.
  • Un mois après la naissance, un DIU en cuivre ou hormonal est souvent proposé sauf si l’accouchement a été effectué avec une césarienne. Il faut alors attendre près de deux mois dans ce cas de figure.
  • Les pilules combinées ne sont pas les bienvenues pendant l’allaitement, car le lait maternel peut être contaminé.
  • Si vous ne souhaitez pas souffrir d’effets secondaires et si vous avez des doutes concernant l’utilisation d’un mode de contraception, le meilleur moyen consiste à opter pour les préservatifs.

Si vous n’allaitez pas votre enfant, le choix est beaucoup plus simple. Il faut attendre près de trois semaines après l’accouchement et vous devez opter pour un DIU, une pilule contraceptive, une version combinée… Le panel est assez large et vous n’avez pas de contre-indications.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *