PlaineDeFrance.fr » High-tech » Informatique » Golem, un supercalculateur décentralisé

Golem, un supercalculateur décentralisé

Le marché de l’électronique de pointe est très spécifique en termes de services et de fonctionnalités proposés. Il est nécessaire d’avoir des moyens informatiques proportionnels au travail à effectuer, sans quoi votre projet peut se trouver être rapidement limité. Ainsi, certains développements technologiques peuvent être bloqués par des investissements trop coûteux. La science et l’innovation seraient-elles devenues le monopole des puissants ?

La blockchain vers la création d’une société plus interactive

Golem

Lorsque l’on évoque les projets basés sur la blockchain, c’est surtout l’aspect économique et financier qui est mis en avant. Du côté des entreprises, c’est ainsi qu’on entend beaucoup parler de Ripple et de son protocole de paiement international qui est en train de conquérir le milieu bancaire. Grâce à ses prouesses technologiques, il permet aux banques d’effectuer des transferts en un temps record, de manière ultra sécurisée et à moindre frais.

C’est ainsi qu’investir et acheter du Ripple aujourd’hui plutôt que du Bitcoin, Litecoin, Cardano ou autre revient à miser effectivement sur une révolution technologique du système bancaire.
Compte tenu du niveau actuel d’intégration des cryptomonnaies, ce simple investissement peut avoir des répercussions sur tout un nouvel écosystème dont la portée sera aussi sociale, économique et politique.

Et c’est dans cette perspective que Golem a introduit son projet de superordinateur basé sur la blockchain, afin de remettre l’humain au centre de cette révolution technologique. Son projet est un supercalculateur décentralisé et open source. Le supercalculateur est configuré pour prendre en compte l’ensemble des machines participant au réseau, qu’il s’agisse d’ordinateurs personnels, de centres de données ou serveurs entiers.

Golem est capable de réaliser des tâches extrêmement variées et complexes. Depuis la création de rendu CGI jusqu’à l’apprentissage automatique, en passant par l’informatique scientifique, ce supercalculateur n’est limité que par la créativité et l’imagination de sa communauté de développeurs.

Une révolution high tech à la portée de tous

Golem

Pour fonctionner, Golem permet aux utilisateurs de louer des ressources comme de la puissance de calcul notamment. Tout utilisateur, qu’il s’agisse d’un propriétaire d’un simple PC ou d’un propriétaire d’un grand serveur, peut partager les ressources de sa machine via Golem et être payé en retour.

Ainsi, les universités par exemple n’auront plus à dépenser des fortunes pour acquérir du matériel informatique et permettre à leurs chercheurs de réaliser des expérimentations. La recherche individuelle pourrait aussi devenir plus accessible financièrement. Elle serait aussi plus pratique dans la mesure où il ne serait plus nécessaire de se déplacer pour avoir accès à une machine extrêmement puissante.

A terme, l’objectif de Golem est de permettre la création d’une économie de partage décentralisée de la puissance de calcul et de fournir aux développeurs de logiciels une source de puissance de calcul flexible, fiable et bon marché. Et ainsi, science et innovation pourraient devenir l’apanage de tous…

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *