Pêche en kayak : que peut-on pêcher en kayak ?

La pêche en kayak est actuellement une activité très importante. Elle attire la majorité des intéressés, car elle devient de plus en plus divertissante et agréable, notamment lorsqu’elle est pratiquée dans le respect des règles. A travers cet article, nous allons voir de quoi il s’agit et comment pêcher en kayak, notamment quels outils choisir.

Qu’est-ce que la pêche en kayak ?

La pêche en kayak est une activité divertissante et elle est d’ailleurs pratiquée par les pécheurs les plus actifs. Ceux-ci trouvent durant la pèche un refuge pour dépenser leur énergie négative et développer leur passion. Elle leur permet d’approcher des endroits de pêche presque inaccessibles par bateau. C’est une activité calme et silencieuse qui se pratique librement sur des hauteurs d’eau très faibles ne dépassant pas 6 m de profondeur.

La pêche est presque une activité gratuite, car mis à part le matériel de pêche, elle ne nécessite pas beaucoup d’investissement. Elle peut aussi s’effectuer dans des vastes bais ou dans les endroits plus larges de la mer.

Quels sont les outils nécessaires pour la pêche en kayak ?

Parler de la pêche en kayak, ça nécessite certainement un kayak, mais pas seulement. Nous allons vous présenter certains matériels qu’il faut avoir pour pratiquer la pêche en kayak, mais sachez qu’il est important de savoir que certains pêcheurs se suffisent d’un ensemble de canne/moulinet et certains leurres contrairement à ceux qui préfèrent d’être équipés de tous les accessoires nécessaires.

Le matériel de base à utiliser est généralement constitué d’une canne de 2 mètres de type léger en médium ou médium light pour éviter de se fatiguer. Celle-ci est accompagnée de leurres souples ayant fait preuve d’efficacité.

Ce matériel est classé en deux catégories :

  • Le matériel pour la navigation de moins de 2 mètres : Cette catégorie nécessite plusieurs éléments comme un gilet de sauvetage et gonflable qui doit être porté en permanence, un bout de remorque et un cordon avec mousqueton qui soit à la taille du kayak, un dispositif utilisé pour l’assèchement et un accessoire lumineux utilisé pour le repérage.
  • Le matériel pour la navigation jusqu’à 6 miles : En plus des éléments précédents, il faut ajouter un compas de type magnétique ou électronique, trois feux rouges en main, une signalisation sonore et un miroir, la carte marine propre à la région et un système auto videur du kayak.

Finalement, le pécheur peut être équipé d’un GPS afin de compléter sa carte marine. Celui-ci peut l’aider à s’orienter au sein de cette étendue de mer. Il faut préciser aussi que l’habillement joue un rôle très important. Celui-ci sera choisi en fonction de la saison et des conditions météorologiques.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *