Quelle disqueuse choisir : nos conseils bricolage

Les disqueuses, aussi appelées “meuleuses d’angle” ou  “tronçonneuses à disque” sont des outils polyvalents. En fait, ce sont des outils abrasifs, c’est-à-dire qu’il y a tout un système avec un élément portatif et un disque (le disque pouvant être changé selon les besoins). Les disqueuses sont utilisées dans les travaux intensifs comme les travaux de tronçonnage des maçons.

La disqueuse est un outil très utile qui additionne les possibilités offertes par les meuleuses et celles offertes par les scies circulaires. Meuler, tronçonner ou découper, poncer… Plus rien ne vous arrêtera pour bricoler de chez vous. Vous pourrez vous adonner à votre petit péché mignon et bricoler tout ce qui vous vient à l’esprit. Avec cet élément polyvalent, vous n’aurez même plus besoin de laisser les tâches les plus difficiles à faire – comme le tronçonnage-  à un professionnel ou de faire appel à un ami ayant les « outils adéquats ».

Quelles que soient vos envies (meuler, tronçonner) et quel que soit votre statut (professionnel ou simple amateur), cet outil est indispensable et en avoir un pour tenir compagnie à vos autres outils est une nécessité. Il vous permettra, en plus, de réaliser des projets plus compliqués mais aussi plus élaborés avec une facilité déconcertante. Faites attention ! Avec une disqueuse pour vous faciliter la tâche, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas réaliser le projet qui vous a fait tant fuir auparavant.

Il existe différents types de disqueuses. Certaines sont plutôt tronçonneuses d’autre penchent plus vers le côté meuleuses. Et selon la taille et le type de disques utilisés, vous pourrez avoir diverses possibilités et tronçonner plusieurs matériaux différents selon vos besoins. Que cela soit du métal, du bois, des pierres, tronçonner sera dorénavant un jeu d’enfant (ne laissez pas vos enfants utiliser la disqueuse néanmoins ! ).

La disqueuse pourra faire des miracles et offrir des possibilités quasi illimitées. Néanmoins, il faudra pour cela choisir les bons éléments comme le disque ou encore la brosse. Et pour travailler en paix et avec facilité, il faut aussi respecter les consignes de sécurité, par exemple, il faudra faire attention au disque lorsque vous manipulez la disqueuse (on ne le répétera jamais assez, n’approchez pas des disques lorsque ceux-ci sont en marche). Il faudra aussi mettre des protections pour les yeux lorsque vous travaillez ou encore un casque anti-bruit pour protéger vos tympans.

Quels paramètres prendre en compte avant l’achat d’une disqueuse ?

Avant d’acheter une disqueuse, il faudra prendre en compte vos besoins mais aussi le type de travaux que vous souhaitez accomplir.

Une disqueuse est un outil très peu complexe, mais chaque élément y a son importance et contribue à en faire un outil très polyvalent.

Voici les différents éléments de la disqueuse :

  • Le disque : le disque est l’élément crucial de la disqueuse. Il devra être d’un diamètre et d’une épaisseur précis pour chaque type de travail que vous voudrez accomplir. Sans compter que le type de matériel dans lequel est fabriqué le disque (diamant par exemple) est d’une importance capitale. Il y a aussi la forme à prendre en compte pour un travail optimal (dentée, crénelée…etc.).
  • L’alésage est le nom donné au trou au milieu de la disqueuse. Son diamètre est un élément crucial lors du choix de la disqueuse
  • Les brosses qui servent au décapage et au nettoyage et permettent d’avoir accès aux coins et aux angles.
  • Les plateaux sont les éléments servant de supports aux disques de polissage ou autre.
  • Le support servira à travailler de manière stationnaire, si besoin, afin de réaliser des découpes précises et des séries. Le support est aussi plus sûr pour les débutants qui ne savent pas faire des coupes droites.
  • Les trépans en tout genre bien qu’ils soient moins connus du grand public. En effet, c’est légèrement plus difficile de faire les coupes et la dextérité est nécessaire.

Quels types de disques existe-t-il et à quoi servent-ils ?

L’avantage d’une disqueuse est la possibilité de changer de disque selon les besoins. En effet, dans cet outil, la clef est le disque qui pourra vous permettre, selon son type, de couper du métal, du bois, ou encore de la pierre. Bien entendu, tous ces travaux se feront pour un but précis, et même si vous coupez du métal par exemple, vous devrez utiliser un disque spécifique pour chaque usage que vous souhaitez faire dudit métal.

Pour continuer sur l’exemple du métal, il ne faut pas oublier que chaque métal est différent. Vous ne pouvez pas utiliser le même disque pour un métal fin et pour un métal plus épais.

Les disques diamant segmentés

Il existe de nombreux types de disques diamants segmentés. Chaque type a ses propres caractéristiques et est adapté à des travaux particuliers.

Après avoir choisi le type de perceuse que vous voulez, il vous faudra vous atteler au choix du disque, et cela peut s’avérer délicat si vous ne vous y connaissez pas. Voici le type de disques qui existent :

  • le disque dit mixte ou alterné : il a des segments cannelés et lisses et est généralement utilisé pour les travaux intensifs.
  • Le disque à segments coniques cannelés : tout comme les segments mixtes, il est fait pour les travaux intensifs.
  • Le disque à segments larges : est surtout utilisé pour les surfaces dures comme le béton armé ou la pierre.
  • Le disque à segments à petites encoches.
  • Le disque à segments épais.

Les disques diamant continus

Ces types de disques ont une toute autre utilisation. Ici on ne parle plus de travaux intensifs mais des travaux de maçonnerie d’ornement sur les carrelages ou les surfaces plus fines.

Ces disques présentent de nombreux avantages comparés aux autres disques. En effet, ils permettent de réaliser des coupes plus nettes, plus travaillées et plus détaillées. Grâce à un disque en diamant continu, ce sont les détails que vous pourrez travailler.

Néanmoins, ce type de disque est seulement utilisé pour les petits travaux. Si vous voulez travailler des surfaces dures comme le béton armé ou la pierre, il vous faudra vous munir d’un autre type de disques.

Néanmoins, il est à noter qu’avec ces disques, votre travail se fera plus lentement. Il en va de même pour la découpe, mais elle sera nette et précise.

Les disques diamant crénelés

Ce type de disque est plus souvent choisi pour sa polyvalence. En effet, il allie les avantages du diamant continu mais aussi ceux du diamant lisse. Quel que soit le type de travaux que vous avez, vous pourrez vous fier à ce type de disques. Ils sont prévus pour les utilisations professionnelles mais aussi pour les utilisations par des bricoleurs amateurs.

De plus, vous pourrez travailler tous les types de matériaux et toutes les surfaces que vous le voulez, il vous suffira de placer votre disque, et vous pourrez commencer votre ouvrage !

Avec les disques à diamants crénelés, vous serez certain d’obtenir une découpe nette et rapide mais aussi un travail de qualité.

Ces disques garantissent aussi un travail fait rapidement sans trop d’échauffements, ce qui vous permettra de gagner du temps lors de vos travaux.

Les disques Corindon

Ce type de disque est fait à partir de Corindon, qui est un élément minéral formé par des oxydes d’aluminium. Le Corindon est retrouvé sous forme de cristal et c’est l’un des minerais les plus durs que l’on retrouve sur terre, d’ailleurs seul le diamant peut en venir à bout. D’où son utilisation pour la fabrication de disques pour disqueuses.

Les disques en Corindon sont surtout utilisés comme abrasifs afin de poncer et polir le matériel. Mais généralement, ces disques sont utilisés pour les matériaux d’acier carbone ou encore pour les métaux (ferreux ou non).

Les disques peuvent aussi être retrouvés sous forme de lamelles de corindon, ce qui est excellent pour les travaux de ponçage sur bois. Néanmoins, cela doit se faire à faible vitesse et avec dextérité.

Les disques bakélites

Ce type de disque est surtout utilisé pour les travaux de tronçonnage. Néanmoins, il existe plusieurs types de bakélites selon ce que vous souhaitez en faire :

  • Le bakélite dit universel : il permet de travailler sur tout les types de matériaux non métalliques. Il présente de nombreux avantages, mais reste quand même moins efficace que les disques à diamant (le diamant étant le matériel le plus dur de la planète). De plus, ces disques ont tendance à facilement chauffer mais restent beaucoup moins chers et donc plus accessibles.
  • Le bakélite pour le tronçonnage du métal : si les disques bakélites universels ne permettent pas de travailler sur du métal, ces disques-ci y sont spécifiquement destinés. De sorte qu’ils peuvent venir à bout de tous les types d’aciers et de métaux.
  • Les bakélites pour le tronçonnage de l’inox

Les disques acier

Les disques en acier ou en lame sont surtout utilisés pour les découpes, notamment celle du bois. D’ailleurs, avec l’arrivée des autres types de disques, les disques d’acier sont surtout utilisés de nos jours pour les découpes de bois massifs.

L’avantage des disques d’acier est qu’ils sont facilement affutables et très peu chers comparés aux autres types de disques. De plus, il existe plusieurs types de lames en acier ce qui permet de travailler sur plus d’un matériau.

Ces disques sont aussi parfaits pour le travail usuel de bricolage, surtout pour les débutants ou pour les personnes ne travaillant que sur des matériaux légers ou faciles à couper.

Le problème avec ces disques, c’est que l’acier n’est pas très résistant. En effet, les éléments les plus durs et abrasifs tels que le béton armé, la pierre ou encore le béton peuvent abîmer les disques en acier.

Les disques semi-rigides

Les disques semis rigides sont surtout utilisés pour ébarber les matériaux en acier ou le bois. Tout comme les disques abrasifs, ces disques sont utilisés pour les travaux de finition, mais celui-ci est surtout utilisé pour le ponçage et le dégrossissage.

Ce type de disque a l’avantage d’être déformable sous la pression car n’étant pas totalement rigide, et cela permet de travailler sur différents types de surfaces sans avoir peur de le casser !

Il faut néanmoins faire attention au type de disque. Il en existe plusieurs selon le matériau de base et chacun aura ses propres spécificités. Vous ne pourrez pas utiliser le même type de disques semi-rigides pour du bois, du béton ou du plastique.

Gardez aussi à l’esprit que pour les disques semi-rigides, comme les disques abrasifs seuls les bords sont à utiliser, vous risqueriez sinon d’abimer l’écrou au centre.

Les disques abrasifs

Ces disques ont été spécifiquement conçus pour polir, poncer et ébavurer certains matériaux. L’intérêt de ces matériaux est de pouvoir retirer de la matière pour une rectification de surface si celle-ci est irrégulière ou comporte des imperfections.

Ce type de disque est généralement utilisé pour le travail de finition après que le plus gros ait été fait par les autres types de disques. Beaucoup les utilisent aussi pour le décapages des murs ou encore du bois de certains meubles.

Il existe plusieurs types de disques abrasifs (selon la taille du grain ou la matière du disque), il faudra donc choisir ceux qui correspondent le mieux au travail que vous voulez faire. Par exemple, plus les grains du disque sont gros, plus vous enlèverez de la manière, restez donc vigilant lors de votre choix de disque.

Lorsque vous envisagerez de changer le disque, il faudra prendre certaines précautions et ne pas oublier de faire cela à tête reposée afin de ne pas commettre d’erreurs. Il vous faudra d’abord débrancher la disqueuse du secteur pour  pouvoir ensuite desserrer l’écrou avant de changer de disque. Mais il faudra vous assurer lorsque vous mettrez le nouveau disque de bien resserrer l’écrou.

Quel type d’énergie pour la disqueuse ?

Lorsque vous effectuez des travaux avec une disqueuse, il faudra vous poser une question primordiale : Quels sont mes besoins en puissance et qu’est-ce que je peux me permettre comme énergie à dépenser pour la disqueuse?

Les disqueuses peuvent varier aussi d’un point de vue énergétique car les travaux effectués en dépendent. Voici les différentes possibilités pour les disqueuses :

Les disqueuses pneumatiques

Comme leur nom l’indique, ces disqueuses-là fonctionnent avec de l’air comprimé, et donc, l’usage d’un compresseur est nécessaire. En effet, il leur faut une puissance suffisante afin de fonctionner correctement, le débit d’air nécessaire à son bon fonctionnement étant indiqué dans la fiche technique. Ainsi, le choix du compresseur reste un élément clé qui assurera le bon fonctionnement de votre disqueuse, celui-ci doit donc avoir certaines spécificités, pour un usage optimal

  • Un débit de 300 litres par minute (ce débit indique la capacité d’aspiration et d’expiration d’un volume d’air par minute)
  • Une pression de 6 bars
  • Une cuve à contenance moindre, mais à pression suffisante.

Comme pour toutes les autres disqueuses, celles-ci présentent des avantages :

  • Des outils légers, et donc une utilisation plus aisée
  • Aucun risque de choc électrique, ce qui est un plus question sécurité
  • Une force plus importante

Et comme tout n’est pas tout rose, elle présente aussi des inconvénients :

  • L’achat d’un compresseur de qualité est assez onéreux
  • Le compresseur est bruyant

Concernant les prix, les disqueuses pneumatiques restent dans les normes, voire abordables. Certains sites en proposent même à partir de 10 euros, et cela grâce aux nombreuses promotions. Donc, pensez à consulter différents sites et différentes enseignes avant d’effectuer votre achat, afin de trouver le rapport qualité prix qui vous arrangera le mieux.

Cela va sans dire que l’utilisation d’un tel outil, qui présente une telle force, est dangereux pour son utilisateur, le port d’équipement de protection (lunettes et protections auditives, notamment) est donc de rigueur. Ne négligez pas cela et veillez à avoir les protections nécessaires avant d’entamer tout travail, même si ce dernier ne dure que quelques minutes.

Les disqueuses sans fil

Les appareils sans fil ont un avantage qui fait qu’ils sont très prisés : être, comme leur nom l’indique, sans fil. Plus question de s’encombrer avec des fils de plusieurs mètres de long, plus question d’avoir nécessairement une prise à côté, vous pourrez effectuer vos travaux tout en aisance.

Les disqueuses aussi existent en sans fil, pour le plus grand bonheur des bricoleurs. Comment sont-elles donc utilisées ? C’est simple, il suffit de les charger. Selon la capacité de votre disqueuse et la durée de votre travail, votre disqueuse pourrait nécessiter un chargement au cours de ce dernier. Sachant que l’ampérage de ladite batterie peut être choisi, et que plus ce dernier est important, plus la batterie est autonome. En effet, plus l’ampérage est élevé, plus la machine est puissante. Mais il va sans dire que pour une garantie de plus d’autonomie, avoir un chargeur en plus reste la solution idéale.

Il s’agit là du seul inconvénient concernant ces disqueuses, car si l’on désire plus d’autonomie, on doit automatiquement payer plus cher, afin d’avoir une batterie plus endurante.

Les critères à prendre en considération lors du choix d’une disqueuse sans fil sont :

  • Le rapport entre le temps de charge et l’autonomie. En effet, c’est désavantageux de charger une disqueuse 7 heures pour n’en disposer que trois quart d’heure, par exemple.
  • La modulabilité et la maniabilité. Cet outil ayant la qualité d’être sans fil doit offrir un maximum de confort à l’utilisation.
  • Le système de protection. Comme cité précédemment, celui-ci doit faire partie des priorités, pour ne pas dire qu’il doit être LA priorité.

Ce n’est qu’après avoir étudié tous ces paramètres que vous pourrez être sûr de faire le bon choix lors de votre achat.

Les disqueuses électriques

La disqueuse électrique vous propose un avantage de maniabilité : elle peut être filaire ou à batterie. Son mode de fonctionnement est très simple : le moteur est alimenté par de l’électricité, ce dernier fait tourner disque. La disqueuse électrique offre plusieurs niveaux de puissance ce qui fait qu’elle peut être utilisée tant par les bricoleurs du dimanche que par les professionnels du bâtiment ce qui fait aussi grandement varier son prix. Les disqueuses électriques offrent une grande polyvalence car elles proposent un réglage de la vitesse de rotation, un blocage de l’axe du disque ainsi qu’un carter de protection pour une sécurité optimale ainsi qu’un grand confort d’utilisation grâce aux poignées ergonomiques en plastique mou.  Bien que certains modèles compacts à batteries aient l’air inoffensif, une disqueuse reste une disqueuse, et c’est pour cela que des mesures de sécurité s’imposent :

  • Le port de protection pour les mains, yeux et corps est obligatoire quelle que soit la disqueuse que vous utilisez.
  • Si votre disqueuse électrique est filaire, faîtes très attention à ce que le câble ne se trouve pas près d’un point d’eau.
  • Ne forcez jamais sur la disqueuse si le disque bloque.
  • Vous devez attendre que le disque ait arrêté de tourner avant de déposer votre outil.

Souvent vendues en kit ou dans des boîtes de rangement avec des batteries de rechange s’il s’agit d’une disqueuse sans fil, les disqueuses électriques se suffisent à elles-mêmes et sont très pratiques à ranger et à déplacer car elles vous offrent un gain de place maximal tout en ayant un poids très réduit par comparaison aux autres disqueuses.

Les disqueuses thermiques

la disqueuse thermiques est une disqueuse utilisée pour la découpe des matériaux très durs comme le béton, le diamètre du disque utilisé est largement supérieur à ceux des autres disqueuses, il faut au minimum un diamètre de 300mm qui peut aller jusqu’à 900 mm. La disqueuse thermique porte ce nom non pas parce qu’elle utilise de la chaleur pour découper mais parce que son moteur fonctionne avec un mélange d’huile synthétique et d’essence sans plomb qui alimentent une combustion interne, certains experts préparent le mélange eux-mêmes mais il est conseillé de l’acheter tout prêt pour éviter les erreurs de dosage et risquer d’endommager l’appareil, la quantité du carburant utilisé varie selon les modèles, les plus puissantes étant les plus gourmandes.

Vu la puissance incroyable de cette disqueuse, des consignes de sécurité très strictes doivent être respectées car les sécurités intégrés dans la disqueuse ne peuvent pallier aux dégâts que sa grande puissance peut causer :

  • Il faut essuyer toute trace de carburant après le remplissage du réservoir.
  • Ne forcez jamais sur la disqueuse au risque d’avoir un effet retour de l’appareil.
  • Ne l’utilisez pas en extérieur s’il pleut ou qu’il fait trop humide
  • Ne retirez jamais le carter de sécurité  et attendez au moins une quarantaine de seconde après l’arrêt de l’appareil pour le poser, temps qu’il faut au disque pour arrêter de tourner.
  • Bien que le risque de surchauffe du disque soit présent dans toutes les disqueuses, les disqueuses thermiques sont bien plus exposées à ce risque étant donné la grande puissance de rotation de leur disque, si votre modèle dispose d’un raccord d’eau vous n’aurez pas de soucis à vous faire, sinon veillez à ne pas l’utiliser trop longtemps sans faire de pause.

Au final, bien que cela soit un outils très simple d’apparence, il faut garder à l’esprit que la disqueuse doit être choisie avec minutie et que chaque élément doit être étudié avant l’achat.

Si vous souhaitez acquérir une disqueuse et que vous ne savez pas vers quelle marque vous tourner ni ensuite quel modèle choisir, voici notre comparatif de modèles qui vous permettra de mieux vous y retrouver :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Disqueuses :

Quelle disqueuse choisir : nos conseils bricolage / Avis disqueuse Varan Motors : choisir la meilleure / Avis disqueuse meuleuse Makita : choisir la meilleure / Avis disqueuse Flex : choisir la meilleure / Avis disqueuse Rhino : choisir la meilleure /

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *