Fer à souder : Comparatif des meilleurs avec avis client

Le meilleur fer à souder du moment

Le modèle basique du fer à souder est filaire et se compose d’un câble électrique joint à une poignée faite avec un matériau non conducteur de la chaleur et de l’électricité. La poignée est reliée à un tube en métal avec un système de chauffe qui est généralement une résistance qui fait chauffer le bout du fer : la panne.


On trouve sur le marché différents modèles de pannes. Celles-ci représentent la partie la plus importante d’un fer à souder.

Les modèles les plus basiques produisent une chaleur de 350 à 460 degrés celsius pour une puissance de 25 à 70 watts et leur prix varient, selon la marque et la puissance du fer, entre 10 et 110 € environ. Notez qu’il existe aussi des modèles sans fil qui fonctionnent grâce à des batteries et qui sont, de ce fait, plus confortables à utiliser. Vous allez pouvoir

Notre sélection des meilleurs fer à souder


Le fer à braser, communément appelé fer à souder, est un petit outil qui permet, comme son nom l’indique d’effectuer des brasures à l’aide de l’étain.

Comment choisir son fer à souder : ce qu’il faut savoir

Pour bien choisir son fer à souder il faut prendre en compte 3 caractéristiques importantes.

  • La puissance : c’est le critère le plus important. Si vous voulez réaliser de petites soudures électriques, un fer de 30 watts fera largement l’affaire. Pour des soudures électriques plus importantes, optez pour un fer à 45 ou 50 watts. Si, par contre, vous comptez vous en servir pour de la plomberie prenez un fer à 150 watts.
  • La panne du fer : comme mentionné plus haut, c’est l’élément le plus important du fer à souder. Elle est interchangeable, il faudra donc l’adapter en fonction de la soudure à effectuer. Ce qu’il faut prendre en considération lors du choix de la panne c’est la forme (plate, double, biseau…) selon la tâche que vous voulez réaliser. Pour exemple, en électronique, ce sont les pannes courbées et fines qui sont préconisées.
  • Il faut savoir aussi qu’il existe des stations thermo-régulées qui contiennent un potentiomètre et proposent un affichage numérique de la température en plus d’un thermostat afin de réguler la température et d’éviter de surchauffer les éléments. Mais si vous ne comptez pas utiliser le fer à souder fréquemment, optez pour un fer seul sans station de soudage.

Comment utiliser le fer à souder?

Soudage à l’étain

Matériel à prévoir :

  • Fil à souder : il est composé majoritairement d’étain. On trouve sur le marché différents diamètres de fil à souder qui varient entre 0.5 mm et 3 mm.
  • Pompe à dessouder : absorbe l’étain en fusion, très utile voire même indispensable. Si la soudure contient trop d’étain, la pompe va venir enlever l’excès en l’aspirant.
  • Décapant : s’applique sur les deux métaux que vous voulez souder et auxquels l’étain n’adhère pas.

Technique pour souder deux fils de cuivre :Fer a souder

  • Travaillez sur un support pour ne pas abîmer la table, prenez par exemple un support en verre.
  • Pour souder deux fils en cuivre il n’est pas nécessaire d’utiliser un décapant.
  • Commencez par couper un bout de fil à souder.
  • Torsadez ensuite les deux fils de cuivre.
  • Mettez le fer à chauffer.
  • Rapprochez le fil à souder de la panne, l’étain a un point de fusion de 235 degré celsius, déposez ensuite l’étain sur la torsade via la panne. N’hésitez pas à utiliser la pompe à dessouder si besoin.
  • Laissez le tout refroidir, la soudure obtenue doit être solide et résistante mais elle doit surtout assurer la continuité électrique.

Dessoudage : comment le réaliser

Il est certainement plus difficile de dessouder une soudure que d’en créer, mais heureusement cela reste possible. En effet, il existe plusieurs techniques qui permettent le dessoudage, certaines sont plus compliquées que d’autres. On vous propose ici deux techniques simples qui sont utilisées par les techniciens.

Première technique :

  • Tout d’abord pour votre sécurité munissez vous de lunettes de protection.
  • Mettez ensuite le fer à chauffer.
  • Prenez la carte sur laquelle vous voulez effectuer le dessoudage avec la main droite si vous êtes droitier ou avec la main gauche si vous êtes gaucher.
  • Avec l’autre main, prenez le fer à souder et rapprochez-le de la soudure que vous voulez dessouder.
  • Avec un mouvement rapide, retournez la carte en la tapant légèrement contre le support sur lequel vous travaillez.

Deuxième technique :

Cette fois-ci vous aurez besoin d’un nouvel élément : la tresse à dessouder. Le fer à souder doit avoir une puissance minimum de 30 watts.

La tresse à dessouder est en fait un assemblage de petits fils métalliques entremêlés qui ont le pouvoir d’absorber l’étain, le principe est de chauffer le fer à souder puis de transmettre la chaleur de la panne à la tresse et de déposer cette dernière sur la soudure que vous souhaitez dessouder. On trouve sur le marché divers diamètres de tresses (de 0.8 mm à 3 mm). Les plus fines chauffent plus facilement mais elles ont aussi une faible capacité d’absorption. Si vous ne savez pas quelle tresse choisir, la 1.5 mm représente généralement une bonne option pour sa polyvalence.

La technique est relativement simple :

  • Placez d’abord la tresse à dessouder sur la soudure et mettez le fer à chauffer, le choix de la panne n’est pas très important.
  • Chauffez ensuite la tresse à l’aide du fer, celle-ci va fondre la soudure et l’absorber.

Comment entretenir le fer à souder?Souder

Si vous souhaitez que votre fer à souder ait une longue durée de vie, il est primordiale de l’entretenir ! Car choisir une panne et un fer de bonne qualité c’est bien beau, mais même les pannes les plus performantes doivent être entretenues et nettoyées. Voici comment entretenir le fer à souder :

  • Prenez une éponge à vaisselle et humidifiez-la légèrement.
  • Allumez le fer à souder et laissez-le chauffer.
  • Dès que le fer atteint une température d’environ 400 degrés celsius, mettez de l’étain sur la panne puis essuyer la sur l’éponge préalablement humidifiée en faisant attention à ne pas vous brûler.
  • Répétez l’opération jusqu’à ce que la panne reprenne sa brillance d’antan.

Comparatif des meilleurs fer à souder avec avis

Quelles sont les différentes sortes de fer à souder existants ?

Le fer à souder existe sous trois sortes :

  • Le fer à souder électrique : c’est le plus apprécié par les utilisateurs, et notamment les novices. C’est un produit facile à utiliser, pratique et peut réaliser l’ensemble des taches sur des petits ou des moyens travaux. Ce fer à souder est utilisé pour des soudures en électronique ou encore en électricité. Ce produit est reconnu pour sa grande précision. Le fonctionnement de ce fer à souder électrique est facile : un branchement à une prise électrique et il est prêt à l’emploi après un petit moment pour le chauffer.
  • Le fer à souder à gaz : bien que ressemblant au fer à souder électrique son mode de fonctionnement est différent. C’est avec le gaz qu’il fonctionnera à la place du branchement électrique. Le gaz utilisé est du butane ou encore du propane. C’est le type de produit utilisé pour des travaux de tôlerie ou la zinguerie.
  • Le dernier type de fer à souder existant est le fer à lampe. Ce n’est pas le plus utilisé des fers à souder. Le mode de fonctionnement est proche de celui à gaz. Le gaz est remplacé par de l’essence qui se trouve dans un réservoir. Ce réservoir est placé dans le manche du fer à souder.

Le Fer a souder, ou communément appelé fer à braser, est un outillage fréquemment utilisé par les bricoleurs, ou plutôt les soudeurs. Il a comme principal rôle d’entreprendre et d’assurer les interventions de brasage et de soudure. Indispensable pour réparer vos électroménagers, mais également régler vos opérations et travaux de plomberie, de mécanique, voire même électrique. En outre, ce mini appareil est un sauveur et peut s’adapter à divers travaux de bricolage. Cela dit, il existe une variété de fer à souder, à chacun ses propres caractéristiques. On pourra les considérer comme des critères de choix, décisif pour effectuer un bon achat.

Fer à souder : une nécessité marquante dans l’univers du bricolage

Un incontournable qu’on retrouve dans la caisse à outil, le fer à souder offre la possibilité de ne plus recourir à aucun réparateur, et vous permettra de vous occuper vous-même de vos travaux, peu importe leurs complexités, surtout ceux de nature électronique.

Exposant de nombreux gains, tels que l’économie de temps, d’énergie et d’argent, le fer à souder devient un outil indispensable. Grâce à lui, plus besoin de penser au rachat d’un matériel bousillé, on pense plutôt à la récupération et à la réparation.

Et ce qui le rend si exceptionnel, c’est la facilité de sa manipulation à zéro risques, adapté aux novices et aux débutants, qui viennent à peine à débuter dans le monde du bricolage.

Présente-t-il des variantes typologiques et d’utilisation ?

A vrai dire, il n’existe que deux types de fer à souder : l’électrique et à gaz. Chacun est adapté à un usage précis. Cependant, ils portent la même structure. On y trouve le pistolet qui est la pièce maîtresse, responsable de la libération de chaleur et d’une lampe d’éclairage. Pour ce qui est du mode d’utilisation, il demeure le même aussi. Il suffit simplement d’actionner la panne en la chauffant, pour y créer un contact avec le matériau à souder.

Pour ce qui est du fer à souder électrique, on lui décèlera les caractéristiques suivantes :

  • Ce fer à souder est adapté pour un usage électronique et électrique seulement ;
  • Un fonctionnement basé sur un branchement électrique (disponibilité d’une prise de courant est indispensable) ;
  • Catégorisé sous deux différentes intensités : fer à souder électronique lent, consacré pour tout type de réglage en ferblanterie ; Fer électronique puissant, dédié pour de gros travaux comme la plomberie.

Alors que pour le fer à souder à gaz, ce dernier regroupe les traits suivants :

  • Ne nécessite aucun branchement électrique ;
  • Facilement transportable et manipulable ;
  • Un mode d’emploi qui repose sur une alimentation au gaz (présence d’un réservoir de gaz) ;
  • Adapté pour tous les travaux de tôlerie, pyrogravure, zinguerie, pâtisserie, …etc.

Nombreuses techniques de soudure existent, parmi elles, celle à base d’étain (fer à souder étain), qui nécessite la disponibilité de : fil à souder, une tresse à soudure et une pompe à souder.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 2 votes, moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *