PlaineDeFrance.fr » Maison / Entretien » Bricolage » Isolation combles : comment le faire soi-même ?

Isolation combles : comment le faire soi-même ?

L’aménagement des combles vous permet de créer toutes sortes de pièces dans votre maison, selon l’espace dont vous disposez : bureau, douche, chambre, etc. Mais cela passe obligatoirement par la mise en place d’une bonne isolation de combles aménageables, une tâche assez délicate à réaliser, mais une bonne idée pour réduire les coûts de vos factures d’électricité. En effet, il faut savoir que 30 % des perditions thermiques s’opèrent via la toiture. L’installation d’une bonne isolation permet de réduire significativement l’impact des variations thermiques extérieures.

Bien que ce soit un travail laborieux, il est tout à fait possible de procéder par vous-même à l’aménagement des combles de votre maison, sans passer par un professionnel, ce qui permet de réaliser beaucoup d’économies. Tout ce dont vous aurez besoin, ce sont de bons matériaux (des cloisons, des isolants, un habillage et un outillage adéquat).

Dans ce qui va suivre, vous allez retrouver tous les conseils dont vous aurez besoin pour aménager vos combles de maison :

Isoler les combles aménageables : comment procéder ?

Bien que ce soit un travail exigeant, il existe tout de même des techniques qui vous permettront d’aménager par vous-même les combles de votre maison, sans avoir besoin de faire appel à un professionnel.

Toutefois, si vous êtes débutant dans ce genre de travaux, n’hésitez pas à demander votre devis auprès d’un expert en la matière. Cela vous permet d’éviter de créer des combles mal isolés, chose qui va complètement vous décourager, et ce sera un investissement pour rien.

Vous vous sentez prêt ? Rien ne vous empêche alors de commencer tout de suite. En lisant plus bas, vous allez découvrir toutes les démarches à suivre pour mettre en place une bonne islation des combles de votre maison.

Quelques conseils avant de commencer

Si vous voulez procéder tout seul à la pose d’isolants de combles, voici quelques imprévus qui pourront vous faire obstacle :

  • D’abord, sachez que l’isolation des combles est un travail assez dur à réaliser, voire même irritant. Il est donc recommandé d’avoir sur vous une tenue de travail bien adaptée pour votre protection. Elle doit être longue et pas serrée. N’oubliez pas non plus de porter des lunettes et un casque.
  • Sachez aussi qu’il est toujours préférable de commencer par les travaux d’aménagement des combles et d’enchaîner tout de suite après avec l’isolation des combles vides.

Isolation des combles : combien de couches ?

Pour une meilleure isolation des combles habités, il faut prévoir deux couches d’isolant :

  • La première, vous la placerez entre les chevrons de la charpente
  • La seconde, vous utiliserez des suspentes pour la placer en surexposition sur les chevrons.

Isolation des combles : la méthode parfaite en six étapes

Les six étapes qui vont suivre vont vous guider de manière à réussir efficacement à installer votre isolation.

Première étape : la fixation des suspentes

Sur les chevrons de la charpente et de manière perpendiculaire, vous devez commencer par fixer des suspentes. Assurez-vous qu’elles sont bien immobiles en les serrant à l’aide de deux vis à bois de 35 millimètres. Ensuite, sur chaque coin des combles, il faut fixer des suspentes (une sur chaque coin) que vous lierez ensuite avec un fil tendu. Celui-ci vous servira de repère pour la fixation des autres suspentes sur la charpente. Entre chaque suspente et une autre, il faudra compter au plus 60 cm. Dès que vous aurez fini de placer une rangée de suspentes, fixez celles qui sont aux extrémités puis tendez encore un fil pour placer les autres, et ainsi de suite.

Deuxième étape : la pose de la première couche d’isolant

Posez une couche de laine de verre (ou un autre isolant) entre les chevrons de la charpente. Constatez alors qu’entre deux chevrons, il y a des écarts. Vous devez mesurer ces derniers pour couper votre isolant à cette mesure, puis interposez les lais au milieu des chevrons.

Troisième étape : la pose de la seconde couche d’isolant

Posez cette couche directement sur les suspentes, puis transpercez l’isolant avant de le verrouiller à l’aide d’une rondelle sur les suspentes.

Quatrième étape : mettre en place une bonne étanchéité

La membrane d’étanchéité joue un rôle très important. Elle permet d’éviter l’humidification qui pourrait porter préjudice à votre isolation. Posez donc cette membrane au-dessus des couches d’isolants puis fixez-là sur les suspentes. Pour cela, utilisez des rondelles sur lesquelles vous clipsez des clefs pour les verrouiller.

Cinquième étape : la pose des parois

Sur les clefs des suspentes, clipsez les fourrures horizontales pour poser les parois sur les combles. Utilisez ensuite une éclipse de raccordement pour relier les lignes de fourrures, puis un lève-plaques pour fixer les plaques en les hissant sur les combles. Vissez les plaques de fourrure de sorte qu’elles soient parfaitement immobiles.

Sixième étape : la mise en place des plaques de plâtre

La dernière étape de l’installation d’une isolation consiste à poser les des plaques de plâtre sur la membrane d’étanchéité. Le but de cette manoeuvre est de couvrir l’isolation des combles. Réutilisez donc le lève-plaques pour monter les plaques et fixez les directement aux fourrures.

Afin que le plaques soient immobilisées, fixez une vis en comptant 1 cm du bord de chaque plaque, puis rajouter d’autres vis tous les 30 cm.

Vous y êtes presque ! Utilisez un cutter pour couper tous les excès, notammeux ceux de la membrane d’étanchéité. Ajoutez de l’enduit pour joint sur les bords des plaques, et recouvrez le tout en utilisant une bande de calicot. Enfin, il ne vous reste plus qu’à laisser sécher pendant 24 heures. À votre réveil, vous ajouterez de l’enduit sur le calicot tout en prenant soin de bien le lisser à l’aide d’une maroufle.

Votre isolation de combles est enfin prête et efficace ! À vous de voir quelles pièces vous voulez aménager, en fonction de l’espace disponible, bien entendu.

Quelques travaux de finition

Vos combles sont isolés et vous pouvez désormais choisir votre peinture préférée ou appliquer un revêtement de votre choix.

Pour compléter la lecture de cet article sur comment isoler ses combles soi-même, n’hésitez pas à consulter les multiples ressources sur des blogs de professionnels qui regorgent de conseils et astuces pour chacune de vos configurations d’habitat.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *