PlaineDeFrance.fr » Maison / Entretien » Conditions statut LMNP : que doit-on savoir ?

Conditions statut LMNP : que doit-on savoir ?

Le système LMNP (la location meublée non professionnelle) est un genre de marché immobilier qui ne cesse de croître et de prendre de l’ampleur dans le monde de l’investissement.

En effet, la location d’un bien immobilier entièrement meublé est à la portée de tous, que vous soyez étudiant, homme d’affaire, retraité… Ce qui est d’ailleurs une des raisons de pourquoi ce système marche si bien. Cela encourage ces derniers à investir dans des biens immobiliers et de ce fait, optimiser leur patrimoine, leurs revenus, et l’économie du secteur immobilier dans le pays tout en profitant des réductions fiscales intéressantes.

Même si la loi Pinel et tout autre dispositif du même genre ont à peu près le même principe de défiscalisation, le système LMNP est beaucoup plus simple. Les conditions de bénéficier de ce dernier n’impliquent en aucun cas une sous-évaluation de loyer.

LMNP, qu’est-ce que c’est ?

La location meublée non professionnelle est tout bonnement comme son nom l’indique, c’est-à-dire : un statut d’une personne possédant un bien immobilier, un particulier qui le fasse louer en bonne et due forme tout meublé, et cela doit être une activité professionnelle secondaire et non principale.

Ce statut est considéré comme étant un statut fiscal. En effet, représenter un loueur LMNP permet de bénéficier de réductions fiscales sur le bien meublé loué. En d’autres termes, ou d’une façon plus générale, le système LMNP est un investissement immobilier qui a pour but (comme les dispositifs Pinel, Duflot, ect.) d’offrir aux loueurs une entrée de revenus en plus, assez rentable, efficace et surtout simple.

Ce système pourrait être idéal aux particuliers souhaitant constituer une rente limitée en impôts sur le long terme et de ce fait, se constituer une retraite anticipée favorable si voulu. Cela développera par la même occasion le patrimoine personnel et national.

Les conditions du statut LMNP

Comme pour tout dispositif fiscal, des conditions et règles régissent le système LMNP et pour pouvoir y profiter, il est nécessaire de les respecter et de les suivre.

Après que l’acquéreur investisse dans son bien en statuant le système LMNP, ses recettes monétaires ne doivent excéder les 23 000 euros par an et ne devront représenter plus de la moitié des revenus du foyer fiscal. Si ce dernier dépasse le seuil de ce plafond, le particulier en question se verra comme étant un LMP Loueur Meublé Professionnel.

Les autres conditions se présentent comme :

  • Être un loueur particulier et non une société ou autre.
  • Être propriétaire d’un bien immobilier directement et non indirectement comme par le biais de fonds.
  • Le bien immobilier doit être loué pour but d’habitation.
  • Le bien immobilier doit être suffisamment équipé et meublé pour que le locataire n’ait besoin de ramener que ses affaires personnelles.
  • Le propriétaire doit être un loueur non professionnel sauf si ses revenus sur ce bien ne dépassent pas 23 000 euros.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *