PlaineDeFrance.fr » Maison / Entretien » Érable du Japon : un guide pour tout savoir sur cette espèce

Érable du Japon : un guide pour tout savoir sur cette espèce

Vous êtes à la recherche d’un arbre d’ornement pour votre jardin ? Plusieurs choix s’offrent à vous. Dans ce guide, nous allons vous parler un peu plus en détail de l’érable du Japon, une superbe espèce qui nous vient d’Asie, et qui pourra parfaitement trouver sa place dans votre extérieur, que vous possédiez un vaste jardin, ou une plus petite parcelle.

Mais nous vous l’expliquerons un peu plus en détail, dans la suite de notre guide. Vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette espèce ? D’où vient-il ? Quels sont ses avantages, et surtout, comment le cultiver et en prendre soin ? Nous allons répondre dès à présent à toutes les questions que vous vous posez.

Si l’érable du Japon vous intéresse, dans ce cas, poursuivez votre lecture.

Erable du Japon

Érable du Japon : sa carte d’identité

Commençons ce guide par une présentation plus en détail de l’érable du Japon.

  • Cette espèce appartient à la famille des acéracées. Cet arbre peut atteindre une hauteur entre 4 et 5 mètres. Il faut savoir que ce type d’érable est aussi long en hauteur qu’en largeur, puisqu’il a tendance à s’étaler. Aussi, il faudra lui laisser un peu de place, afin qu’il puisse s’épanouir convenablement. En effet, on déconseille de planter d’autres arbres à proximité de votre érable du Japon. Mais nous le verrons un peu plus en détail, dans notre section sur la culture et l’entretien de cette espèce. C’est un arbre qui demande une vingtaine d’années, avant d’atteindre sa pleine maturité
  • L’érable du Japon se veut particulièrement esthétique. Même si c’est un arbre qui a tendance à s’étaler au fur et à mesure de sa croissance, il se pare cependant de très belles couleurs, avec son écorce rouge, et les feuilles de la même teinte, en automne. En cette saison, on retrouve dans le feuillage de l’érable du Japon également du jaune et de l’orange, les plus belles couleurs de l’automne. Les jeunes pousses sont vertes, et l’on compte entre 5 et 7 lobes. Ceux-ci sont dentelés, ce qui leur confère un grand esthétisme
  • Après l’automne et l’hiver, la floraison de l’érable du Japon intervient au printemps. Cependant, les fleurs ne sont pas très visibles, pour deux raisons. D’une part, elles sont cachées par le feuillage de l’arbre, de plus, elles ont exactement la même couleur que les feuilles. Aussi, les fleurs et la période de floraison passent relativement inaperçues. Il faudra s’approcher de votre spécimen, pour pouvoir constater l’apparition de certaines pousses. Sachez qu’il en va de même également pour la fructification. Les fruits de l’érable du Japon sont les samares brunes, et eux aussi sont particulièrement discrets
  • L’érable du Japon privilégie les sols neutres et frais. Mais nous le verrons plus tard, dans ce guide
  • Il faut savoir que cette espèce est particulièrement résistante. En effet, il est possible pour l’érable du Japon de survivre à des températures négatives, jusque -20 degrés. Aussi, il est possible de le faire pousser partout, ou presque ! En revanche, les feuilles n’apprécient pas le soleil, mais également les premières gelées de printemps. De plus, il est nécessaire de trouver des solutions pour lutter contre les pucerons, ainsi que les araignées rouges, qui peuvent grandement endommager votre érable du Japon

Erable du Japon

Vous en savez un peu plus, concernant cet arbre d’ornement qui pourra tout à fait trouver sa place dans votre jardin. Maintenant, nous allons nous intéresser davantage à son histoire. D’où vient-il ? Vous allez tout savoir, dès à présent.

Un peu d’histoire

Erable du Japon

  • Comme son nom l’indique, l’érable du Japon vient du pays du soleil levant. Cependant, on le retrouve à l’origine également en Corée. Il a été importé en Europe à partir du 19ème siècle, on l’où retrouve les traces de tout premier spécimen
  • L’érable japonais tel que nous le connaissons en Europe ne ressemble pas réellement à celui qui existe en Asie. Pour quelle raison ? En réalité, les cultivateurs de nos contrées ont sélectionné diverses formes, afin de créer des sujets hybrides, adaptés aux régions européennes
  • En Europe, on appelle également l’érable du Japon le palmatum, et il est facile de deviner pourquoi. En effet, palmatum a été choisi, car les feuilles de l’arbre sont de la forme de la paume de la main

Aujourd’hui, il est possible de trouver un érable du Japon dans toutes les pépinières, et même dans votre jardinerie habituelle. En effet, il s’agit d’une espèce très répandue en France, et surtout très appréciée notamment pour ses qualités ornementales et décoratives. Nous allons dès à présent vous présenter diverses espèces d’érable du Japon.

Quelles sont les différentes espèces d’érables du Japon

Il faut savoir que de très nombreuses espèces appartenant à l’érable du Japon existent, et s’il est possible de les différencier, c’est uniquement grâce à la forme des feuilles, qui varie d’un sujet à l’autre. Nous n’allons pas vous parler de toutes les espèces existantes, car leur nombre est trop important. Mais nous allons évoquer dès à présent certaines espèces bien connues en France.

  • Le Dissectum Garnet : c’est l’arbre du Japon que l’on recommande si vous vivez dans une région froide. En effet, il est particulièrement vigoureux et résistant, il pourra donc supporter tout type de climats. On le reconnaît très facilement, car il possède un feuillage bien découpé, et ronge foncé. C’est donc un érable du Japon très esthétique, que nous recommandons à tous, même aux débutants
  • L’Osakazuki : si vous recherchez un érable du Japon particulièrement beau, une fois l’automne venu, dans ce cas, nous ne pouvons que vous recommander cette espèce. En effet, le rouge vif dont se parent les feuilles est superbe, et fera forte impression dans votre jardin. En été, elles sont vert olive, ce qui est une teinte originale, pour un érable du Japon !
  • L’Aureum : vous recherchez un arbre décoratif pour un jardin de taille réduite ? N’hésitez pas, c’est le type d’érable japonais qu’il vous faut ! De petites dimensions, il possède un feuillage jaune doré en été. Cependant, il demande de l’entretien, car il supporte mal le soleil en été, ainsi que le vent en hiver. Aussi, il est nécessaire de le planter dans un endroit protégé de la lumière, et du vent
  • L’Atropurpureum : vous aimez la couleur rouge vif de l’érable en automne ? Si c’est le cas, alors choisissez cette variété, qui vous propose ce type de feuillage toute l’année !

Nous nous sommes intéressés aux différentes variétés d’érable du Japon, nous allons aborder ses différents avantages. Pourquoi vous devez le choisir et le planter dans votre jardin ?

Erable du Japon

Quels sont les avantages de l’érable du Japon ?

Si nous vous parlons aujourd’hui, dans ce guide, de l’érable du Japon, c’est tout simplement parce que c’est un arbre que nous recommandons, en raison de ses nombreux avantages.

  • Des couleurs chatoyantes en automne : nous l’avons mentionné à de nombreuses reprises, mais les couleurs de l’érable japonais sont tout simplement superbes en automne. Si votre jardin manque de pep’s et d’énergie, si vous souhaitez apporter un peu d’originalité, alors n’hésitez pas à choisir l’érable du Japon. D’ailleurs, nous avons également vu tout à l’heure qu’une espèce en particulier préservait sa couleur rouge vif même en été. C’est l’un de ses avantages, qui en font un arbre ornemental et décoratif par excellence, et où que vous vivez en France !
  • Toutes les configurations sont possibles : c’est vrai, il est possible de choisir un érable du Japon plus haut par exemple, si vous souhaitez lui conférer un espace bien à lui. C’est d’ailleurs nécessaire, dans le but de lui permettre de se développer et de grandir de manière épanouie. En revanche, si vous souhaitez l’intégrer à un bosquet, c’est envisageable également. Cependant, il est nécessaire d’opter pour une espèce qui pourra partager son lieu de vie. Pourquoi pas planter l’érable japonais derrière un massif, pour apporter un peu de dynamisme à votre jardin ? Vous l’aurez compris, il est possible de choisir n’importe quelle configuration pour l’érable du Japon, à condition de choisir la variété qui convient
  • Vous l’aurez également compris, si l’on recommande l’érable japonais, c’est aussi pour sa grande résistance. Bien évidemment, certaines espèces nécessitent d’être abritées du soleil et du vent, mais de manière générale, c’est un arbre à planter dans toutes les régions. Il saura s’adapter été comme hiver, et gardera sa superbe tout au long de l’année (même s’il est encore plus beau en automne)
  • Sachez que si vous n’avez pas de jardin, il est cependant possible d’investir dans un érable du Japon. Eh oui, certaines variétés peuvent tout à fait convenir à une plantation en pot, que vous pourrez installer par exemple sur un balcon, ou une terrasse. C’est l’occasion de choisir plusieurs spécimens, et de varier les formes, et pourquoi pas les couleurs !

Vous êtes maintenant convaincu, et vous souhaitez vous tourner vers un érable du Japon pour égayer votre jardin ? Nous allons voir comment bien le cultiver. Ensuite, on vous donne quelques conseils, qui vous permettront de l’entretenir au mieux.

Comment bien cultiver l’érable du Japon ?

Si l’érable japonais reste une variété d’arbres robustes, il est cependant nécessaire, indispensable de bien le planter, afin de pouvoir en profiter toute l’année. Voici nos recommandations, si vous souhaitez bénéficier de cette espèce dans votre jardin :

  • L’érable du Japon s’épanouit dans un sol neutre, ou alors légèrement acide. Aussi, pour bien le planter, vous pouvez opter pour de la terre de bruyère. Attention : le sol où sera installé l’érable ne doit jamais être sec en été, et jamais humide en hiver. De ce fait, lors de la saison estivale, il est indispensable de bien l’arroser, et ce régulièrement. Choisissez, pour l’hiver, un endroit protégé de votre jardin. Ensuite, les sols riches sont particulièrement accueillants pour les érables japonais. De ce fait, il est indispensable de vous tourner vers un engrais de qualité
  • Vous l’aurez compris, si l’érable japonais a besoin de lumière, il ne doit pas être exposé directement au soleil, au risque que ses feuilles ne brûlent. Vous devez donc dénicher, dans votre terrain, l’endroit idéal où planter votre érable. S’il n’apprécie pas le soleil, il n’est pas non plus adapté au vent, et notamment en vent froid de l’hiver. De ce fait, il est indispensable de lui offrir une protection efficace

Erable du Japon

Comment entretenir au mieux cette espèce ?

Côté entretien, sachez que l’érable du Japon ne demande pas énormément de temps. Cependant, il est indispensable d’avoir certaines connaissances, afin d’en prendre soin.

  • Nous l’avons dit, en été, l’érable japonais a besoin d’un sol frais et humide. De ce fait, il est indispensable d’installer un paillage, et surtout d’arroser pendant les journées les plus chaudes. Attention : un sol parfait pour un érable du Japon est avant tout un sol qui est en mesure de bien se drainer. Aussi, il est vivement recommandé d’aérer régulièrement le sol, afin d’offrir tout ce dont votre sujet a besoin
  • L’hiver n’est pas la saison préférée de l’érable du Japon, même s’il est en mesure de résister à des températures négatives. Aussi, il faudra pailler régulièrement. Si, en été, cela permet de maintenir la fraîcheur du sol, en hiver, le paillage aide à protéger efficacement les racines
  • Vous serez heureux d’apprendre que les érables du Japon n’ont aucunement besoin d’être taillés. En effet, ils ont la particularité de pousser harmonieusement et de prendre une jolie forme. Aussi, vous n’aurez tout simplement rien à faire

Les réponses aux questions que vous vous posez

Vous avez encore quelques questions, concernant l’érable du Japon ? Nous allons tenter d’y répondre dès maintenant.

  • Est-il possible de créer un bonsaï avec un érable du Japon ? C’est tout à fait possible, cependant, il est nécessaire de choisir la bonne espèce. Et pour cela, nous vous suggérons vivement l’Acer Palmatum. Comment procéder ? Il vous suffit de prendre un jeune plan, et de choisir les bourgeons. Il faudra ensuite ne conserver que deux feuilles, et raccourcir les pousses. Avant de vous lancer dans la création d’un bonsaï, il est indispensable de bien se renseigner, avant de ne pas faire mourir l’arbre. Quoi qu’il en soit, l’Acer Palmatum est vivement recommandé pour réaliser un bonsaï
  • Mon érable du Japon se dessèche, que faire ? C’est vrai, l’érable du Japon n’est pas friand des situations qui le dessèchent, le vent par exemple. De plus, peuvent participer au dessèchement les champignons, ainsi que les pucerons. Mais alors, que faire lorsque vous constatez ce dessèchement ? Il faut impérativement vous débarrasser des branches sèches. Vous pouvez les brûler par exemple. Si malheureusement vous n’êtes pas en mesure de maintenir en vie votre érable, il est vivement déconseillé d’en replanter un au même endroit !
  • Comment protéger mon érable du Japon du gel ? Nous l’avons dit, en amont et avant la plantation, il faut bien choisir l’endroit où vous allez planter votre érable. Lors des gelées, protégez les racines par exemple avec des feuilles. En revanche, les gelées peuvent arriver même au printemps, lorsque les jeunes pousses se développent. Pour éviter que cela ne les endommage, il faudra pincer les tiges noircies, et même à raccourcir les branches

Vous savez maintenant tout, concernant l’érable du Japon. Comme nous l’avons précisé précédemment, vous le trouverez en jardinerie, dans une pépinière, et pourquoi ne pas passer commande sur Internet ? Il fera bel effet dans votre jardin, nous vous recommandons vivement cette espèce.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *