Comment stopper le nez qui coule : les meilleures astuces pour remédier au nez qui coule

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment stopper le nez qui coule : les meilleures astuces pour remédier au nez qui coule

Vous en avez marre d’avoir le nez qui coule pendant tout l’hiver ? Vous ne voulez plus trainer avec un mouchoir dans les mains où que vous alliez ? Empêchez vous-mêmes votre nez de couler !

Si vous avez attrapé froid ou si vous avez un rhume, votre nez peut couler même après que vous soyez guéri car les infections du nez mettent parfois beaucoup de temps à guérir, même si elles guérissent le plus souvent spontanément. Pour remédier à cela, les gens ont recours au médecin ou parfois simplement aux pharmaciens pour obtenir des médicaments qui stoppent l’écoulement du nez. Mais cela est-ce indispensable ? Êtes-vous obligés d’attendre le rendez-vous du médecin et de dépenser beaucoup d’argent pour vous procurer les médicaments qu’il faut pour arrêter un simple écoulement de nez ?

Vous l’aurez deviné, la réponse est non. Il existe depuis très longtemps des traitements et des remèdes pour stopper le nez qui coule rapidement et facilement avec de simples ingrédients, sans pour autant devoir se payer des médicaments très coûteux ou attendre notre rendez-vous chez le médecin à moins que cela soit une nécessité.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour stopper votre nez qui coule, cet article est fait pour vous. Nous allons vous montrer les meilleures astuces et recettes de grand-mères pour le nez qui coule.

Comment stopper le nez qui coule à la maison ?

Soigner le nez qui coule soi-même, c’est possible ! Il faut seulement savoir comment procéder. En effet, il existe plusieurs remèdes naturels contre le rhume et l’écoulement du nez, des ingrédients que vous ne soupçonnez même pas peuvent vous être d’une très grande utilité. Voici donc quelques mélanges et conseils pour stopper rapidement l’écoulement du nez :

  • L’eau salée : il n’y a pas plus simple que cette méthode. En effet, l’eau salée permet de bien nettoyer le nez et de lutter contre les infections de la muqueuse nasale pour stopper le nez qui coule. Pour cela, vous n’aurez qu’à faire bouillir de l’eau dans une casserole puis y ajouter 2 cuillères de sel. Attendez ensuite que le mélange refroidisse un peu et lorsqu’il est tiède, nettoyez-vous le nez avec à plusieurs reprises. Reproduisez cette opération au moins 3 fois par jour et votre nez s’arrêtera de couler.
  • Manger de l’ail : l’ail est un puissant antiseptique qui lutte également contre les infections. Il vous suffit donc d’en mâcher quelques morceaux plusieurs fois par jour jusqu’à ce que votre nez cesse de couler.
  • Le miel et le citron : réchauffez un peu de miel d’abeilles jusqu’à ce qu’il devienne très liquide puis ajoutez lui 1 cuillère de jus de citron et prenez-en au moins 3 cuillères par jour, de préférence avant de dormir.
  • La vitamine C et le zinc : favorisez l’alimentation riche en vitamine C et en zinc comme les fruits et principalement les agrumes. Vous pouvez également prendre de la vitamine C et du zinc en sachets ou en boîtes, vendus pas très cher en pharmacie pour pallier à un éventuel manque de ces deux derniers.
  • Le bicarbonate de soude : rincez-vous le nez plusieurs fois par jour avec de l’eau mélangée à une cuillère de bicarbonate de soude et vous verrez rapidement votre nez cesser de couler.

Dans le cas où votre nez ne cesse pas de couler, il faudra donc penser à consulter un médecin pour traiter la cause de cet écoulement qui peut être autre qu’une simple infection de la muqueuse nasale.

Quelles sont les principales causes de l’écoulement du nez ?

Si votre nez coule très souvent et chaque hier, c’est que vous êtes peut-être plus sensibles qu’une autre personne à ce problème, c’est pourquoi il faut que vous fassiez plus attention et que vous évitiez certains facteurs de risque. Voici les causes les plus fréquentes des écoulements du nez :

  • Une infection nasale ou une allergie.
  • L’inflammation du nez.
  • La présence de corps étrangers dans le nez.
  • La présence de champignons suite à des soins dentaires.
  • La présence d’un kyste dans les narines.

Pensez également à éviter de sortir les cheveux mouillés dans le froid, à bien vous habiller et vous munir d’une écharpe en hiver et surtout, à garder une alimentation riche en vitamines et en minéraux.

Comment arrêter nez qui coule : réaliser une inhalation

Vous souhaitez trouver une bonne solution, une méthode qui fonctionne vraiment pour arrêter le nez qui coule ? Dans ce cas, sachez que vous allez pouvoir réaliser une inhalation, idéale pour stopper nez qui coule. Comment procéder ? Quelles sont nos meilleures astuces ? C’est ce que l’on vous explique tout de suite.

  • Qu’est-ce qu’une inhalation ? Pour commencer, et pour comprendre comment stopper le nez qui coule, nous allons vous donner une explication sur l’inhalation. Il s’agit en réalité de faire chauffer une quantité plus ou moins importante d’eau, de la faire bouillir, et d’y ajouter une ou plusieurs huiles essentielles. Lorsque l’eau s’évapore, elle crée de la vapeur. Cette vapeur permettra de déboucher efficacement vos narines, et donc d’arrêter un nez qui coule. Cela vous intéresse, et vous pensez que c’est un bon moyen de découvrir comment stopper le nez qui coule ? Nous allons vous donner des conseils, pour bien réussir votre inhalation
  • Quelle huile essentielle choisir ? C’est vrai, pour savoir comment stopper un nez qui coule, il est nécessaire de connaître les meilleures huiles essentielles à utiliser, dans l’eau bouillante. Notre premier choix serait l’huile essentielle de menthe poivrée. C’est vrai, pour stopper un nez qui coule, il n’y a pas mieux ! Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est une odeur forte, qui vous débouchera le nez efficacement, et pendant plusieurs minutes. Aussi, nous vous la recommandons vivement pour arrêter nez qui coule. Comment arrêter de couler du nez, avec d’autres huiles ? Vous pouvez opter pour le citron, une bonne solution pour le nez qui coule, car il possède des propriétés purifiantes. Mais vous pouvez également choisir l’eucalyptus. Comment stopper un nez qui coule ? Vous avez déjà une partie de la réponse, avec les bonnes huiles essentielles. Passons maintenant à la réalisation de votre inhalation, pour stopper écoulement nasal
  • Comment réaliser une inhalation efficace ? Comment stopper un nez qui coule ? Il est vivement conseillé de faire bouillir une grande quantité d’eau, afin de profiter d’une quantité importante de vapeur, et ainsi arrêter le nez qui coule. Alors, comment arrêter l’écoulement du nez ? Commencez par faire chauffer une casserole. Lorsque l’eau arrive à ébullition, rajoutez environ 30 gouttes d’huile essentielle. Maintenant, placez la casserole sur une table, et munissez-vous d’une serviette de toilette. Comment arrêter un nez qui coule ? Placez votre visage au-dessus de la casserole, et placez la serviette sur votre tête. Il vous suffit de rester dans cette position jusqu’à ce que l’eau ne dégage plus de vapeur. Vous savez maintenant comment arrêter de couler du nez !

Comment éviter le nez qui coule : des conseils pour ne plus prendre froid

  • Vous souhaitez savoir comment arrêter le nez qui coule ? Avant cela, il est nécessaire de savoir comment se protéger, et surtout comment faire pour éviter d’attraper un rhume, et donc le nez qui coule sans arrêt. Quels sont nos conseils, nos astuces ? C’est ce que l’on vous explique tout de suite
  • Pour commencer, il est nécessaire d’éviter les brusques changements de température. De ce fait, en hiver, nous ne pouvons que vous déconseiller de trop chauffer à l’intérieur. Lorsque vous allez sortir, la température extérieure va alors provoquer un choc thermique, et vous avez plus de chance de tomber maladie
  • Pour arrêter nez qui coule, plusieurs solutions s’offrent à vous. Mais pour l’éviter, il est absolument indispensable de toujours se laver les mains. Bien évidemment, c’est une règle d’hygiène que vous êtes tenu de respecter, sous peine de vous contaminer vous, mais aussi votre famille, et ce n’est certainement pas ce que vous souhaitez. Nous vous conseillons également de toujours vous munir d’un gel nettoyant pour les mains. De cette manière, vous pourrez éviter les risques de contagion, notamment en hiver, lorsque ce risque est plus haut
  • Bien s’habiller pour éviter de devoir stopper nez qui coule, voilà qui est un conseil certes bien connu, mais absolument indispensable. Vous attrapez froid notamment par le cou, ou encore les pieds. De ce fait, ce sont deux zones que vous devez absolument protéger, par exemple en choisissant une paire de chaussettes bien épaisses, ou encore une écharpe qui vous protégera du froid !

Voilà, maintenant, vous savez absolument tout, en ce qui concerne la protection contre le rhume, et donc contre le nez qui coule. Cela peut-être particulièrement agaçant, et épuisant à la longue !

Comment se débarrasser du nez qui coule à la maison et le stopper rapidement ?

Bien que ce ne soit généralement pas un problème grave, avoir le nez qui coule peut parfois provoquer une gêne et c’est pour cette raison que toutes les éventuelles solutions et tous les remèdes sont les bienvenus. En effet, il existe plein de remèdes naturels efficaces contre l’écoulement du nez et le rhume avec des ingrédients simples. Voici donc les différents remèdes pour stopper un nez qui coule comme de l’eau :

  • L’eau salée, c’est la méthode la plus simple mais aussi la plus connue. Effectivement l’eau salée va nettoyer votre nez des infections afin d’arrêter l’écoulement. Vous pouvez utiliser l’eau salée qu’on trouve dans les pharmacies ou faites en vous-même avec de l’eau et du sel, appliquez ce liquide 03 fois par jour au minimum.
  • L’alimentation : pour vous débarrasser de l’écoulement de votre nez consommez de l’ail (contre les infections), du citron et du miel (03 cuillères par jours avant de dormir) et du zinc ainsi que la vitamine C (qu’on trouve dans les fruits ou simplement des sachets de la pharmacie).
  • Lavez-vous le nez avec de l’eau et du bicarbonate de soude.

Les causes d’écoulement du nez

Le nez qui coule est un problème auquel tout le monde a fait face dans sa vie, mais la plupart des gens ne connaissent pas les causes de ce dernier alors qu’il faut les connaître pour soigner correctement votre nez même si ce n’est généralement pas un problème grave. Voici donc les causes fréquentes :

  • Une allergie ou même une infection au niveau du nez.
  • Une inflammation nasale.
  • Des corps étrangers présents au niveau du nez.
  • Des champignons présents au niveau du nez à la suite d’un soin dentaire.
  • Un kyste présent au niveau des narines.

Il faut aussi éviter d’attraper froid en hiver, effectivement, évitez de laisser vos cheveux mouillés quand il fait froid, couvrez-vous bien et surtout veillez à ce que votre alimentation soit saine (des vitamines et des minéraux).

L’inhalation

L’inhalation est une très bonne solution pour arrêter l’écoulement de votre nez, cette méthode consiste à faire bouillir une grande quantité d’eau et ajoutez-y des huiles essentielles (environ 30 gouttes mais le nombre des huiles essentielles importe peu, que ce soit 05 ou même 01 seule huile le résultat est le même). Lorsque l’eau est chaude, elle va automatiquement créer de la vapeur qui contient les huiles essentielles et c’est cette vapeur qui va permettre le débouchement de vos narines et donc, d’arrêter l’écoulement de votre nez. Pour la part des huiles essentielles, on vous conseille de choisir celles qui ont une odeur forte comme la menthe poivrée. Pour effectuer l’inhalation, positionnez votre tête au dessus de l’eau chaude et mettez une serviette de toilette sur votre tête puis restez comme ça jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vapeur.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

💬 Commentaires

  • Je confirme , que dès la première application dans chaque narines avec un coton-tige plongé dans de l’eau ajoutée de  » bicarbonate de soude  » , j’ai constaté un ralentissement de l’écoulement du nez , mais bon ! une fois ne sufis pas , mais j’ai bon espoir , pour mon cas je suis très réceptif aux médecines douces , Bon courage aux autres . Merci pour ce bon conseil .