Comment apaiser les brûlures chez un bébé : type de brûlures

PlaineDeFrance.fr » Parents » Bébé » Comment apaiser les brûlures chez un bébé : type de brûlures

Notre sélection


Ce sont des accidents qui arrivent, et ils sont très fréquents lorsque le bébé commence à marcher à quatre pattes, ou même sur ses deux jambes : les brûlures. Ce genre de choses arrive bien vite lorsqu’on ne fait pas attention ou que le bébé échappe à notre surveillance. Les brûlures sont les accidents domestiques les plus communs, étant donné que l’enfant pourrait recevoir soit du liquide brûlant quelque part sur le corps, ou encore toucher les plaques de cuisson du four, ou le fer à repasser… Même si en général, les brûlures sont considérées comme des problèmes médicaux assez mineurs, si le degré de brûlure est important, alors cela devient une urgence médicale vitale. Nous allons donc vous expliquer les différents types de brûlures que nous avons croisé, et vous montrer comment les apaiser vous-même, ou sinon à quel moment il faudra aller aux urgences.

Quels sont les différents types et degré de brûlure ?

La brûlure, dans sa définition scientifique, signifie la destruction des tissus de la peau provoquée par une intense chaleur. Si jamais l’enfant reçoit sur lui un objet ou un liquide quelconque qui dépasse une température de 49°C, cela entraîne de sévères plaies sur la peau. Nous allons donc vous exposer le degré de brûlure un à un et en fonction de leur gravité :

La brûlure du premier degré


Elle est généralement définit comme étant une blessure assez superficielle qui n’affecte et ne touche que les tissus externes de la peau. La zone touchée est donc généralement assez douloureuse, rouge et dégage une certaine chaleur. Ce genre de blessures ne sont pas bien graves, et disparaissent généralement au-delà de la semaine.

La brûlure au deuxième degré

La brûlure au deuxième degré entraîne généralement une destruction totale des couches superficielles de la peau, du moins la partie externe, et provoque aussi des lésions tissulaires assez profondes.  La peau est donc très douloureuse et rouge, et que l’on retrouve couverte de vésicules très souvent remplies d’un liquide transparent.

On les retrouve donc généralement sous forme de surfaces rosâtres recouvertes d’une petite bulle blanche.

Si la brûlure ne dépasse pas un diamètre de dix centimètres, alors ce n’est rien de bien grave et on peut la traiter à la maison. Si toutefois la surface est bien plus importante, et qu’elle touche des parties assez sensibles comme le visage, les mains, les pieds, les plis de flexion du genou ou du coude, il faut donc immédiatement consulter un médecin, car ce sont des zones à haut risques.

La brûlure du troisième degré


C’est la plus importante des trois, car elle touche les tissus sous cutanés, c’est-à-dire que les tissus graisseux, les os, les muscles,  voire même les nerfs peuvent être sévèrement touchés. On retrouvera donc des zones complètement carbonisées. La douleur est donc des plus vives, et si jamais le nerf a été touché, alors la douleur n’y sera tout simplement pas, ce qui est un cas extrême d’urgence. Ces cas nécessitent donc une aide médicale des plus importantes au service spécialisé pour les grands brûlés.

Comment apaiser une brûlure du premier degré soi-même ?

Si ce n’est qu’une brûlure du premier degré chez votre enfant, vous pourrez donc agir par vous-même.

  • Commencez par placer la peau atteinte de l’enfant sous un jet d’eau froide, jusqu’à ce que l’enfant soit calmé, et donc la douleur estompée.
  • Juste après, appliquez une pommade cicatrisante et calmante en couche assez épaisse, comme de la Biafine.
  • Donnez-lui également du paracétamol pour prévenir les douleurs à venir si jamais elles reprennent.
  • Pensez à renouveler l’application de la pommade plusieurs fois par jour si nécessaire, et laissez le tout sécher à l’air libre.
  • Si jamais vous remarquez des signes d’infection qui apparaissent, pensez à immédiatement consulter le pédiatre, afin d’éviter toutes complications.
  • Evitez de lui faire prendre un bain chaud la même journée, car cela pourrait raviver la douleur.
  • Pensez plutôt à laisser la peau atteinte dans de l’eau froide si jamais les douleurs reprennent ou s’intensifient.

Evitez tout de même d’appliquer sur la peau de l’enfant du beurre ou du vinaigre. Cela ne calmera en rien la douleur, le jet d’eau froide est ce qu’il y a de plus efficace. Voilà en somme tout ce qu’il y a à savoir pour les brûlures chez l’enfant.

Notre sélection

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire