PlaineDeFrance.fr » Parents » Bébé » Comment faire dormir bébé dans son lit : faire dormir un bébé

Comment faire dormir bébé dans son lit : faire dormir un bébé

Il n’est pas rare qu’un bébé grogne et pleure lorsque vous décidez de le laisser dormir un peu seul. Sachant qu’il a pris l’habitude de dormir à vos côtés, il aura encore un peu de mal à s’habituer à ce nouveau lit et à cette nouvelle façon de faire. Votre bébé refuse de dormir lorsque vous le mettez seul et ne veut pas se calmer ? Pas de panique ! Il existe différentes façons pour pouvoir parvenir à le faire dormir seul, en un rien de temps.

Sachez toutefois que chaque bébé a sa propre personnalité et sa propre façon de dormir. Aussi, il peut arriver que votre enfant a un sommeil léger, ou alors au contraire, un sommeil bien plus lourd. Dans tous les cas, il existe une façon générale d’inculquer à son bébé le fait de dormir seul, pour qu’il puisse enfin devenir un peu plus indépendant et apprendre à faire la différence entre le jour et la nuit.

N’oubliez pas que votre bébé a besoin d’un espace où il se sent en sécurité et protégé, aussi, veillez à ce qu’il le soit. Vérifiez que sa chambre est bien calme et propice au sommeil. Si vous appliquez les méthodes présentées dans ce guide, vous pourrez faire à ce que votre bébé apprenne peu à peu à dormir tout seul. Surtout, soyez patient mais sachez ne pas culpabiliser quelques fois quand-même !

Comment savoir s’il est temps que le bébé dorme seul ?

Vous souhaitez pouvoir faire à ce que votre bébé dorme seul, néanmoins, est-ce vraiment le meilleur moment pour cela ? Pour en être certain, il suffit de connaître certaines astuces et certains conseils qui vous permettront de pouvoir définir si c’est le meilleur moment pour le faire dormir.

  • Ne couchez pas votre bébé a des heures fixes tous les soirs. Préférez plutôt attendre qu’il soit pleinement fatigué pour le mettre dans son lit.
  • Ne couchez pas votre bébé entre deux cycles de sommeil, sinon il ne va pas comprendre pourquoi vous le laissez seul.
  • Guettez les signes de fatigue de votre bébé. Par exemple, s’il baille, se frotte les yeux, devient plus lent, cela signifie qu’il souhaite se reposer.

Comment apprendre à son bébé à dormir seul ?

Pour pouvoir faire dormir votre bébé, il faudra en premier lieu veiller à ce qu’il ait au moins plus de 3 mois. Il ne faudrait pas qu’il soit trop jeune, car sinon, il ne pourrait pas dormir tout seul et vos essais ne fonctionneront pas et seront vains. Attendez donc le moment venu, et ensuite, vous pourrez appliquer certains conseils au quotidien pour faire dormir votre bébé tout seul comme un grand !

  • Créez un environnement propice au sommeil. Veillez à ce qu’il n’y ait aucun son ou aucune lumière qui puisse causer le réveil de votre bébé. Il faut que la chambre soit calme et lui donne envie de dormir.
  • Attendez que votre bébé soit bien fatigué pour le mettre au lit, sinon, il ne voudra pas dormir.
  • Mettez-lui des objets familiers qu’il apprécie dans son lit ou près de ce dernier. Cela pourra le rassurer et lui permettre de se sentir protégé et près de vous.
  • S’il pleure pendant la nuit quand il se retrouve seul, rassurez-le et dorlotez-le jusqu’à ce qu’il s’endorme de nouveau. Ensuite, laissez-le seul.
  • Quand il se réveille le matin, à moins qu’il soit en train de pleurer, n’allez pas directement dans sa chambre. Laissez-le jouer tout seul et permettez-lui de se retrouver un peu avec sa chambre et son lit.

Que faire pour que le bébé aime dormir seul ?

  • Arrêter de le bercer avant qu’il ne dorme.
  • Mettre son lit dans votre chambre, puis le retirer au fil du temps.
  • L’habituer à un mode de vie clair et précis.
  • Faire en sorte qu’il voit son lit comme l’unique endroit où il peut dormir, en journée ou pendant la nuit.
  • Ne collez pas trop votre bébé et laissez-le rester seul de temps à autre.
  • Gardez un minimum de contact avec votre bébé.
  • Expliquez-lui qu’il doit dormir seul et rassurez-le en lui parlant tendrement.

Et les mamans dans tout ça ?

Laisser bébé dormir seul est primordial pour lui apprendre l’autonomie, néanmoins, cela n’empêche pas certaines mamans d’avoir peur. Beaucoup d’entre-elles refusent même de laisser leur bébé dormir seul avant un âge un peu avancé (certaines vont jusqu’à garder leurs bébés avec elles jusqu’à ce que ceux-ci aient atteint l’âge de un ou deux ans).

Chez certaines, la crainte peut être légère et après quelques semaines elles arrivent à se faire à l’idée de la séparation durant la nuit. Chez d’autres par contre, la peur est réelle et tenace, et elle les empêche de dormir ou de laisser leur bébé devenir plus autonome. Elles vont même jusqu’à mettre un lit dans la chambre de bébé lorsqu’elles n’arrivent pas à se détacher de lui mais qu’elles souhaitent lui apprendre à dormir tout seul.

Cela reste néanmoins un problème car surprotéger un bébé le fera devenir craintif et dépendant de ses parents et plus spécialement de sa mère. D’autant plus que de voir sa mère stressée et inquiète le fera pleurer encore plus et l’empêchera de dormir de lui même en compagnie de sa mère ou de son père. Plus tard, cela risque aussi d’avoir des répercussions sur l’enfant qui ne saura pas être autonome et n’arrivera pas à dormir sans ses parents même après l’âge de 4 à 5 ans.

Pourquoi certaines mamans en viennent à ne pas laisser leur bébé dormir seul ? Qu’est ce qui a pu causer cette peur qui les empêche de laisser bébé évoluer ?

Voici les réponses à ces questions :

  • Elles ont probablement tant attendu cet enfant qu’elles ne veulent pas le quitter d’une semelle.
  • Elles ont déjà perdu un ou plusieurs bébés.
  • Elles ont tendance à surprotéger leurs enfants de tout et de n’importe quoi alors savoir leurs bébés seuls dans une chambre sans elles pour les “protéger” leur cause une peur bleue.
  • Leur bébé, un autre de leur enfant ou encore celui d’un proche a déjà eut un accident en étant seul ou a déjà subi une tentative d’enlèvement (que cette tentative ait échoué ou non).
  • La chambre de bébé est trop isolée et elles craignent de ne pas pouvoir entendre les pleurs de bébé s’il se réveille la nuit.
  • Elles ont toujours eu le sommeil lourd et elles craignent de ne pas se réveiller si l’enfant est trop loin d’elles lorsqu’il se réveille la nuit.
  • Leur bébé a eu un problème a la naissance et elles ont peur que cela se reproduise, ou bien il a une maladie chronique ou due à la naissance et elles ont peur de ce qui pourrait lui arriver si elles le laissent seul

Comment aider ces mamans à vaincre leurs craintes ?

Lorsque l’on est une maman, si avoir certaines peurs et craintes est bénéfique dans certaines situations, dans d’autres (et surtout si cela est excessif et n’a pas de fondement réel), cela s’avère très dérangeant.

Voilà pourquoi il est nécessaire de vaincre ses peurs et de tout faire pour être en paix avec soi-même et son bébé.

Voici comment ne plus avoir peur de laisser bébé dormir seul :

  • La première des choses à faire est de commencer par découvrir la cause de cette peur. Ainsi, vous pourrez en parler à votre conjoint et ensemble vous trouverez une solution pour vous aider à ne plus avoir peur.
  • Ensuite, vous pourrez commencer à laisser le papa rester avec le bébé au début pour vous montrer et prouver à votre subconscient que votre bébé peut bien dormir sans vous et que rien ne lui est arrivé.
  • Si vous avez peur de ne pas l’entendre la nuit, vous pouvez acheter un écoute-bébé et le placer dans la chambre de votre tout petit.
  • N’hésitez pas à placer la chambre de votre bébé près de la votre.
  • Vous pouvez commencer petit à petit et le laisser seul puis venir vérifier si tout va bien toutes les heures, puis toutes les deux heures et ainsi de suite jusqu’à ce que vous puissiez dormir de votre côté l’esprit serein.

Passionnée de gastronomie et de cuisine depuis le plus jeune âge, je suis aussi une grande adepte de conseils déco et design. Histoire d’aménager et de décorer au mieux mon logement où je vis avec mon mari et deux adorables fillettes (2 et 4 ans). Je partage toutes mes recettes et astuces en déco et en cuisine.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *