PlaineDeFrance.fr » Parents » Bébé » Comment moucher bébé 1 mois : comment moucher son bébé ?

Comment moucher bébé 1 mois : comment moucher son bébé ?

Notre sélection


Avec un léger courant d’air, un petit rhume ou tout simplement un petit problème bactérien au nez, il arrive que la cavité nasale soit bouchée ou sujette à des écoulements. Cela est assez fréquent et dans le plus commun des cas, parfaitement bénin. Toutefois, pour un bébé d’un mois qui ne peut pas encore savoir se moucher, la chose devient plus compliquée. Par cela, soigner le nez de votre petit bambin est primordial pour veiller sur sa santé.

Aussi, il arrive qu’on ait du mal à bien moucher son bébé ou qu’on ait simplement peur de lui faire du mal. Enfin, mieux vaudrait prévoir quelques recherches avant de se lancer, et étudier correctement la façon de procéder avant de commencer à moucher son bébé. N’oubliez pas que votre enfant est encore fragile et qu’il y a toujours un risque d’aggraver son problème nasal en croyant bien faire.

Pensez donc à prévoir de bonnes méthodes sécurisées et bénéfiques qui aideront à la bonne manoeuvre du mouchage de votre bébé et faire à ce qu’il puisse respirer correctement et sans problèmes. Dites-vous qu’un simple nettoyage des narines n’est pas suffisant et qu’il faut toujours chercher à faire plus pour pouvoir permettre à votre bébé de profiter d’un confort nasal absolu.

Quand devez-vous moucher votre bébé d’un mois ?

Bien se moucher est bien, mais savez-vous vraiment si c’est le meilleur moment pour le faire ? Il y a certains cas où il vaudrait mieux ne pas toucher au nez de votre bébé. Aussi, il vous faudra définir si oui ou non vous devez moucher votre bébé pour l’instant. Attention à ne pas forcer au mauvais moment, au risque de faire du mal à votre enfant !

  • Avant de moucher votre bébé, donnez-lui un bon bain chaud.
  • Evitez de moucher votre bébé alors qu’il vient de manger, cela pourrait en effet provoquer des vomissements.
  • Mouchez votre bébé d’un mois avant qu’il ne s’endorme, pour qu’il puisse respirer correctement et se reposer pleinement et sans problème pouvant le réveiller ou le déranger.

Comment faire pour moucher son bébé d’un mois ?

Pour que vous puissiez bien moucher votre bébé d’un mois, il faudra suivre une bonne technique pour le faire de manière sûre et sans danger. Aussi, n’oubliez pas de vérifier que c’est bien le bon moment pour moucher votre enfant.

  • En premier lieu, asseyez votre bébé sur vos genoux. Essayez de faire en sorte qu’il tienne en place et ramenez son dos contre votre ventre pour pouvoir bien le tenir. Ensuite, inclinez sa tête légèrement en arrière pour procéder au mouchage. Ou alors, laissez-le allongé sur le dos, mais veillez à ce que sa tête soit un peu soulevé.
  • Insérez du sérum physiologique dans du coton et introduisez-le dans les narines du bébé. Ensuite, faites tourner le coton doucement et recommencez plusieurs fois.
  • S’il prend peur, expliquez-lui ce que vous faites et rassurez-le constamment. Apaisez-le en lui chantant une berceuse ou en lui parlant tendrement.
  • Respectez le temps de pause pour permettre au nez de votre bébé de se reposer et éviter de lui faire du mal.
  • Attention à ne pas créer trop de pression dans les cavités nasales de votre bébé, cela pourrait en effet faire du mal à ses oreilles et lui causer plus de problèmes.
  • Ne le mouchez ni trop souvent, ni pas assez. Choisissez le juste au milieu et veillez à ce qu’il soit toujours préparé avant de le faire.
  • Dans le doute, emmenez votre bébé chez un pédiatre qui vous conseillera la meilleure technique pour le moucher sans danger.

Quels sont les méfaits et autres dangers du mouche-nez ?

On vous a souvent parlé du mouche-nez comme étant la solution miracle pour déboucher et moucher les nez des bébés. Mais est-ce vraiment aussi efficace pour votre bébé d’un mois ? Pas du tout ! En effet, votre enfant est encore trop jeune pour l’utilisation du mouche-nez. De plus, il faudrait détruire certains mythes autour de ce concept qui est moins efficace que l’on ne le croit.

  • Sauf dans le cas d’une grosse sécrétion nasale, ne jamais opter pour le mouche-nez.
  • Ne jamais utiliser un mouche-nez si votre bébé n’a pas au moins cinq mois.
  • Les mouche-nez peuvent être à l’origine de saignement du nez. Préférez des solutions nasales et des sérums physiologiques moins agressifs.

Les conseils pour bien moucher bébé vous les connaissez ? Vous avez un petit bout de chou qui est venu récemment (très récemment même) agrandir votre famille ?

Bébé est malade, savez-vous comment le moucher ? On vous parle de la possibilité de moucher bébé avec un appareil électrique ou manuel.

Moucher bébé : les conseils

Savez-vous comment moucher bébé 1 mois ? Que l’on parle de comment moucher bébé 1 mois, de comment moucher un bébé de 2 mois ou de comment moucher un bébé de 3 mois, cela ne va pas changer énormément.

En effet, ce que vous devez savoir c’est qu’un nourrisson, et plus tard un petit enfant, n’est pas capable de se moucher seul. Aussi, vous ne pouvez pas attendre de lui qu’il souffle fort et remplisse son mouchoir. Et ce, même si vous tenez le mouchoir devant son nez.

Un excès de mucus dans le nez c’est le signe que bébé surproduit du liquide nasal et du mucus pour lutter contre une infection. Or, un nez bouché est aussi désagréable pour nous que pour bébé.

Difficulté à manger (car impossibilité à respirer par le nez), sommeil agité mais aussi potentiellement mal de tête, bref, ça n’est pas une partie de plaisir.

Alors, comment moucher bébé 1 mois ou plus ? Vous allez commencer par vous équiper avec du sérum physiologique (en unidose stérile) et un mouche-bébé (manuel façon poire ou électrique).

Mettez bébé sur une table à langer et mettez du sérum physiologique dans ces narines.

Venez ensuite utiliser le mouche-bébé. Hop, le tour est joué !

Comment moucher bébé 1 mois : bien acheter son mouche-bébé

Vous vous demandez comment moucher bébé 1 mois ? Nous l’avons vu, le mouche-bébé est l’accessoire indispensable, dans lequel vous devez investir pour moucher bébé 1 mois. Nous allons vous donner quelques conseils, pour vous guider dans votre achat.

  • Une mouche-bébé sur Internet : c’est la meilleure solution pour faire des économies, mais également pour avoir le choix entre différents modèles. Aussi, vous pourrez sélectionner celui qui vous convient le mieux. Les prix intéressants sont le grand avantage du web
  • La liste de naissance : si vous n’avez pas le budget nécessaire pour investir vous-même dans un mouche-bébé, dans ce cas, la liste de naissance pourra vous aider. Il est possible de la réaliser sur Internet, ou bien dans les magasins de puériculture de votre région. Vous êtes ainsi certain qu’un de vos proches pourra vous l’offrir, au moment de la naissance
  • Dans les magasins de puériculture : l’avantage de ce type d’achat, c’est que vous pourrez demander l’avis à une vendeuse. En revanche, le nombre de modèles disponibles sera réduit, et les prix plus élevés que sur Internet

Voilà, vous savez maintenant comment moucher bébé, et surtout comment bien investir dans un mouche-bébé.

Notre sélection

Quel est le budget à prévoir pour un enfant ?

Lorsqu’il est malade, vous avez besoin de la fameuse mouchette, mais ce n’est pas le seul accessoire nécessaire. Le montant peut donc rapidement s’envoler pour les parents qui doivent déjà faire face à une quantité astronomique de couches. Le budget bébé est généralement assez conséquent, il faut prévoir un supplément de 20 % par rapport à vos dépenses traditionnelles. Soyez donc vigilant, car selon la DREES, les parents dépensent en moyenne 8400 euros par an.

  • Les comptes sont déjà dans le rouge lors de la grossesse, car il faut préparer l’univers de l’enfant avec la poussette, le berceau, les jouets, les vêtements… Les équipements sont ainsi facturés près de 1560 euros.
  • La famille a tendance à s’agrandir, la voiture ne sera pas forcément adaptée. Certains parents sont contraints d’acheter un nouveau véhicule avec un coffre conséquent pour que la poussette puisse être installée sans aucune difficulté.
  • Ce sont sans doute les couches ainsi que le lait qui représentent les dépenses les plus conséquentes. En parallèle des 120 euros pour les vêtements, il faut prévoir 115 euros pour l’alimentation…

Les quelques euros pour la mouchette ne sont donc pas très lourds dans la balance des dépenses. Avec les lingettes et les couches, ce sont près de 1600 euros qui disparaissent de votre compte. Certes, la première année est toujours complexe, mais il faut être conscient des désagréments.

N’oubliez pas les frais de garde !

Les équipements sont nombreux, le budget est aussi entaché avec l’alimentation… Toutefois, d’autres frais viennent s’ajouter à la liste, car votre enfant devra être gardé. Si vous avez la chance d’avoir une grand-mère très disponible, elle aura la joie de l’accueillir au cours de la journée, mais certains parents n’ont pas cette occasion. Il faut alors prévoir une crèche ou une assistante maternelle à domicile. Dans ce cas, ce sont 1000 euros qui s’envolent tous les mois selon les derniers chiffres de 2017. Le coût horaire pour une nounou peut osciller entre 2.75 et 3.60 euros.

Certes, certains frais sont réduits grâce à la CAF, mais toutes les dépenses ne sont pas effacées. C’est un coup de pouce important, mais soyez très vigilant. Si vous souhaitez réaliser des économies ou trouver une place dans une crèche, il faut être prévoyant. Les places sont peu nombreuses et les parents effectuent une réservation avant la naissance du bébé. Ils sont ainsi persuadés d’avoir une place lorsque leur enfant sera en âge d’intégrer cet établissement.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *