PlaineDeFrance.fr » Parents » Bébé » Poussettes » Quelle poussette choisir : tout savoir sur les poussettes

Quelle poussette choisir : tout savoir sur les poussettes

Parmi les objets les plus importants qu’on doit préparer avant la venue du bébé au monde, on retrouve les poussettes. Cet outil si pratique pour déplacer le nouveau-né ou l’enfant sans trop se fatiguer.

Mais des poussettes, il y’en a des milliers. Comment trouver la bonne ? Quelles sont les caractéristiques que doit avoir une bonne et confortable poussette ? À quel prix ? Quel type de poussette choisir ?  Tant de questions qui peuvent vous tracasser en tant que parents (ou futurs parents), on le sait et on vous comprend. Mais ne vous inquiétez pas, on tentera de vous aider dans cette étape qui s’avère être assez importante et très stressante à la fois. Nous allons vous fournir les informations nécessaires pour tout savoir sur les poussettes et faire ainsi le bon choix lors de votre futur achat.

Quels sont les termes utilisés quand on parle de poussette ?

  • Une nacelle : elle a la forme d’un couffin ou d’un landau puisque le bébé sera en position allongée dedans. Elle s’utilise pour les bébés en 1er âge (depuis le jour où il sera né jusqu’à ce qu’il atteigne 6 mois). Elle ne peut être utilisée en voiture que si elle dispose d’un système qui lui permet de s’adapter à cette dernière. On l’appelle dans ce cas « nacelle homologuée voiture ».
  • Un cosy : appelé aussi « coque », ce type de landau est indiqué pour les voyages en voiture, le bébé étant en position semi-allongée. On l’utilise en général à partir de 3 ou 4 mois jusqu’à 1 an et demi, voire un peu plus.
  • Une chancelière : c’est comme une couverture ou une grenouillère mais en plus rembourrée et plus épaisse. Elle sert donc à recouvrir le bébé de la tête au cou pour le protéger du froid. Elle s’adapte aux poussettes, aux nacelles ainsi qu’aux coques.
  • Le hamac : c’est le siège de la poussette.
  • Le châssis: c’est le squelette de la poussette.  Il s’agit de la structure de la poussette sans hamac, ni nacelle.
  • Une poussette-canne : elle est caractérisée par son hamac qui est entièrement incliné.
  • Une planche à roulette : une assise équipée de roulettes qui peut être fixée à l’avant d’une poussette pour permettre aux enfants de plus de 3 ans de s’y placer (en position debout) afin de ne pas se fatiguer pendant une longue marche, cela peut être très amusant pour eux.
  • Un « Buggypod » : comme un mini siège incliné muni d’une roulette. Il se fixe à côté de la poussette et permet de créer une poussette double place. Il est indiqué pour les enfants de 3 ans ou plus.

Quel type de poussette choisir ?

Le type de poussette est choisi en fonction de certaines conditions :

  • L’âge du bébé : choisissez une poussette « châssis+nacelle » pour les nouveau-nés, une poussette « châssis+coque » à partir de 9 mois et une poussette-canne à partir de ses 3 ans. Certains parents préfèrent acheter une poussette-canne dès la naissance du bébé afin de faire plus d’économies. Cependant, sachez que votre bébé ne trouvera pas le même confort que si vous le mettez dans une poussette-nacelle qui lui offre le sentiment chaleureux d’être dans un petit nid douillet (surtout pour les bébés du 1er âge).
  • Le nombre de bébés : si vous avez 2 bébés (voire plus) d’âges rapprochés, ou du même âge (des jumeaux ou des triplets), les poussettes multiplaces sont faites pour vous. Les sièges de la poussette peuvent être côte à côte, l’un en face de l’autre ou bien l’un en avant de l’autre (dans ce dernier cas, le plus petit sera mis sur le siège arrière de la poussette). Vous pouvez aussi utiliser une planche à roulette ou bien un Buggypod.
  • Le lieu d’habitat : optez pour une poussette classique si vous habitez dans un appartement dans une ville et pour une poussette tous-terrains (équipée le plus souvent de 3 roues) si vous habitez la campagne ou une maison. Elle est certes encombrante mais vous permet d’aller où vous souhaitez. Vous pouvez même faire du jogging avec !
  • Le budget : le prix des poussettes varie selon le type, la marque (Safety, bébé confort, chicco…) et le modèle choisi. Cela peut aller de 100 € jusqu’à 1000 €, voire plus. Il est nécessaire de prévoir votre budget à l’avance afin de pouvoir faire votre choix tranquillement.

Quels sont les impératifs que doit respecter une poussette ?

  • Une poussette doit assurer une sécurité optimale, vous devez alors examiner la présence des mentions «NF EN19888 » et « NF S 54-001 » qui signifient que la poussette respecte les exigences de sécurité universelles imposées.
  • Elle doit aussi offrir un maximum de confort au bébé. Cela par le choix d’un hamac  bien rembourré et incliné d’une manière à causer le moins de gêne possible au bébé.
  • Le confort concerne aussi les parents, la poussette doit être facilement maniable, les roues doivent permettre un déplacement facile et une rotation aisée de la poussette. Aussi, il est préférable de choisir un hamac situé à une position plutôt haute afin de ne pas avoir mal au dos en s’inclinant à chaque fois pour soulever le bébé. Le guidon doit être choisi en fonction de la taille des parents.
  • Une poussette doit être facilement pliable et dépliable.
  • Les accessoires : le panier étant l’accessoire le plus important, il doit être assez grand et d’une hauteur signifiante mais surtout très solide (ainsi que son système de fixation) afin de pouvoir supporter les affaires du bébé. Une combinaison de pluie peut être nécessaire dans les régions très pluvieuses. L’ombrelle et la chancelière peuvent aussi être achetées mais restent non indispensables.

Comment bien utiliser sa poussette ?

  • Il faut éviter de laisser votre bébé seul dans une poussette.
  • Ne pas mettre un bébé dans une poussette en position assise jusqu’à ce que ce dernier arrive à tenir dans cette position sans tomber. (Ne vous dites pas que la poussette va le maintenir !)
  • Bloquez votre poussette grâce aux freins lorsque vous ne vous déplacez pas.
  • Aussi, il faut veiller à bien maintenir le bébé à l’aide des ceintures intégrées aux poussettes.
  • N’hésitez pas à utiliser les accessoires au besoin afin d’assurer le maximum de confort à votre bébé.
  • Vérifiez à chaque fois l’état de votre poussette, si vous trouvez un dysfonctionnement quelconque, pensez à la réparer ou mieux, à vous en procurez une nouvelle.

Voir tous nos tests

Noter cet article

Passionnée de gastronomie et de cuisine depuis le plus jeune âge, je suis aussi une grande adepte de conseils déco et design. Histoire d’aménager et de décorer au mieux mon logement où je vis avec mon mari et deux adorables fillettes (2 et 4 ans). Je partage toutes mes recettes et astuces en déco et en cuisine.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *