Comment traiter les irritations chez le bébé : dites adieu aux fesses rouges

Les irritations de la peau, ou comme on les appelle dans le jargon médical, les érythèmes, sont des rougeurs de la peau qui s’effacent lorsque l’on applique une pression dessus.

Un érythème peut prendre plusieurs formes, et même plusieurs couleurs. Ils peuvent recouvrir toute la peau d’une seule et même douloureuse plaque rouge, sans laisser aucune zone saine, ou encore être rosées ou rougeâtres avec des intervalles de peau saine entre eux, tout comme il peut prendre l’apparence de petites taches rosées à peine visibles.

Ces érythèmes sont causés par une dilatation des vaisseaux sanguins, elle même conséquence soit une réaction allergique, d’infections diverses ou encore d’agression physique contre la peau comme un coup de soleil ou certains produits chimiques. Il est à noté que, comme les nausées, les érythèmes ne sont pas une pathologie, mais le symptôme d’une maladie, et par conséquent le traitement envisageable pour le patient en souffrant, dépendra entièrement de cette maladie.

Il est courant que le nourrisson souffre d’un type en particulier d’érythème, en effet, environ 80 % des enfants entre 6 et 12 mois en sont un jour atteints. Il s’agit de l’érythème fessier qui se manifeste au niveau de la région recouverte par les couches.

L’érythème fessier chez le nourrisson

Des fesses rouges tomate, douloureuses au moindre contact,  il s’agit sans le moindre doute d’un érythème fessier. C’est bien terriblement inconfortable,  néanmoins, c’est sans gravité aucune. Il faut aussi savoir que la peau du bébé est, à cet âge, quatre fois plus fine que celle d’un adulte, et qu’en plus les glandes sébacées ne sont pas encore développées. Leur rôle est de sécréter du sébum, qui limitera le dessèchement de la peau. Par conséquent la couche de lipide qui devrait protéger la peau n’est pas assez épaisse. Voilà pourquoi la peau des nourrissons est tellement fragile.

  • Les zones touchées par l’érythème fessier seront les fesses bien évidemment, les bourrelets abdominaux, l’intérieur des cuisses, le pubis, mais les plis sont en général épargnés. C’est ce qu’on appelle communément l’aspect en W.
  • Parfois, l’érythème touchera les plis inter-fessiers ou encore ceux au niveau de l’aine, entraînant souvent une diarrhée. Ce type d’érythème augmente les risques d’infections. C’est ce qu’on nomme la forme en Y.

Les causes qui conduisent à l’apparition d’un érythème fessier

  • il peut être dû à certaines maladies dermatologiques.
  • Il peut être le symptôme d’une infection bactériologique, virale, ou mycosique (champignon).
  • Cependant la cause principale reste et demeure : la couche. Pas exactement la couche mais plutôt le fait qu’elle ne soit pas changée assez souvent, laissant les fesses de ce pauvre bébé macérer dans l’urine et selles acides, provoquant une augmentation du PH tout à fait propice au développement de colonies de bactéries.
  • Tout comme il se pourrait qu’elle soit inadaptée et provoque des frottements.
  • Une couche trop serrée peut créer une occlusion et emprisonner l’humidité à l’intérieur.
  • Les poussées dentaires et un changement dans l’alimentation peut également être la cause de ces rougeurs.

Comment soigner l’érythème fessier ?

Commençons d’abord par quelques conseils de prévention :

  • Il faut faire attention à changer la couche dès qu’elle est sale.
  • Utiliser des savons et lingettes appropriées afin de bien laver et bien sécher les fesses du bébé à chaque changement de couche.
  • Dès les premières rougeurs, sans en arriver à l’érythème, appliquer la crème apaisante ou cicatrisante qui est la mieux adaptée à votre bébé.

Maintenant, une fois que l’érythème est présent :

  • Appliquer quelques remèdes tels que des antiseptiques locaux, sans oublier de fréquemment bien rincer.
  • Laisser les fesses du bébé à l’air libre aussi souvent que possible.
  • Renouveler les couches plusieurs fois par jour ( 6à 8 fois dans l’idéal)et ne pas les serrer.
  • Utiliser des pâtes à l’eau de zinc ou à l’eau qui s’appliquent localement.
  • Si on constate que l’enfant réagit à certaines marques, ne plus les acheter.

Remarque : si l’érythème fessier n’est pas vraiment grave, il ne faut surtout pas le négliger. Parfois lorsqu’il n’est pas traité pendant trois à cinq jours, il peut se compliquer et adopter une  forme beaucoup plus sévère, c’est à dire : l’ulcération, témoin de la surinfection.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Bébé :

Comment déboucher le nez d’un bébé : comment faire ? / Comment faire dormir bébé dans son lit : faire dormir un bébé / À quel âge bébé reconnaît son prénom ? / Comment moucher bébé 1 mois : comment moucher son bébé ? / Comment soigner une grippe chez le bébé : symptômes /

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *