Comment faire du yaourt : quelles sont les étapes à suivre ?

Qu’est-ce que le yaourt ?

Le yaourt est un produit laitier que l’on obtient en faisant fermenter du lait que l’on peut choisir d’être entier, écrémé ou demi-écrémé. On ne stérilise pas le lait afin de laisser vivantes les bactéries responsables de la transformation du sucre présent dans le lait et le lactose en acide lactique et qui ont souvent un effet bénéfique sur le corps. Cependant, les laits fermentés sont de plus en plus prisés et deviennent progressivement les remplaçants des yaourt dans le coeur des consommateurs et ce principalement pour des questions de goût que l’on y retrouve plus doux.

Comment faire du yaourt ?

Il est possible faire son propre yaourt maison, avec ou sans yaourtière.

Si vous en possédez une, les méthodes seront moins nombreuses, plus courtes et la technique moins compliquée. Vous aurez tout de même besoin d’autres ustensiles plus précisément d’un bol ou autre récipient du même genre, un pichet, une cuillère en bois ainsi qu’un fouet.

  • Vous commencerez par faire du yaourt nature. En premier lieu, mettez du yaourt dans le récipient puis, tout en le fouettant, ajoutez au fur et à mesure le litre de lait que vous utilisez (afin d’avoir un résultat homogène et de gagner en texture et en goût). Notez qu’il est important de bien choisir son lait, de préférence un lait qui n’est pas industriel. Songez également au lait de soja qui ajoute à la fermeté et au goût.
  • Choisissez tout aussi bien les yaourts auxquels vous le mélangerez, vous pouvez vous permettre d’utiliser ceux que vous avez déjà préparé vous-même si vous l’avez fait, cependant, jamais plus de cinq fournées à la suite puisque les ferments perdent en efficacité.
  • Faites bouillir le lait pour une durée de vingt minutes, c’est primordial car cela précipite le travail des protéines et fouettez pendant cette ébullition pour faire mousser la crème et éviter de rendre le fond du pot granuleux.
  • Vous pouvez toujours et d’après vos goûts personnels, parfumer votre concoction en y ajoutant par exemple, quelques cuillères à café ou quelques gouttes de vanille, de la purée d’amande ou pour les plus créatifs : de la confiture, des biscuits ou des céréales tels que des Spécial K et même des bouts de fruits séchés.
  • Versez le mélange dans un pichet pour transvaser ensuite avec plus de facilité dans les pots préalablement nettoyés et posés dans la yaourtière.
  • Vérifiez l’état de la fermentation toutes les 30 minutes après les trois premières heures car sa durée peut s’allonger notamment en hiver.
  • Après avoir refermé et enclenché la machine, laissez-le tout prendre pendant au moins huit heures, il est donc préférable de les préparer le soir pour profiter de la nuit où le temps d’attente ne dérangera personne.
  • Lorsque les yaourts sont prêts, vérifiez qu’ils ont considérablement pris, que la texture est agréablement ferme et que le lait n’est plus liquide. S’il l’est, cela est soit dû à une mauvaise qualité du lait utilisé, celle du ferment (qui peut aussi engendrer une certaine acidité ou même donner un résultat gluant ou filant ), le lait n’a pas été assez chauffé ou bouilli ou dans un dernier cas, le soucis vient de la température d’ensemencement qui ne doit être ni trop haute ni trop basse.
  • Fermez les pots et laissez-les au frigo pendant quelques bonnes heures afin que leur contenu refroidisse bien et seulement à partir de ce moment-là, ils seront prêts à être consommés.
  • Vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous découvrirez une couche jaunâtre recouvrant votre yaourt maison tant attendu mais n’ayez crainte ou plutôt félicitez-vous de l’excellente qualité du lait que vous avez su choisir car dans ce cas-ci c’est de la crème fraîche qui s’est formée. Cependant, si elle vous dérange, vous pouvez toujours écrémer le lait cru et ferme, en le laissant au frigo 24h avant de vous lancer. Il doit reposer dans un récipient ouvert, ainsi il formera la couche de crème que vous n’aurez plus qu’à enlever, délicatement, à la cuillère.
  • N’hésitez pas à vous montrer créatifs en ce qui concerne la décoration finale, quelques fruits, quelques couleurs, un peu de croustillant servent toujours à épater un peu plus la galerie.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Recettes :

Temps de cuisson saucisse de Toulouse : conseils et astuces pour une recette délicieuse / Comment faire des crêpes : apprenez à faire des crêpes facilement / Comment rattraper une confiture trop liquide : quelques techniques / Temps de cuisson Arroz de marisco : tout pour vous régaler ! / Comment faire du jus de carotte : faites vous-mêmes votre propre jus naturel /

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *