Comment rattraper une confiture trop liquide : quelques techniques

Faire de la confiture reste pour beaucoup un passe temps et un loisir plus qu’une corvée. Cela vous permet non seulement de passer du bon temps, surtout si vous les faites avec vos enfants ou vos petits enfants mais aussi de régaler toute la famille, d’autant plus qu’elles sont naturelles et que vous savez parfaitement ce qu’il y’a à l’intérieur. Contrairement aux confitures industrielles, celle que vous ferez à la maison ne contiennent aucun agent conservateur ni produit chimique.

Mais voilà, vous avez essayé et n’avez réussi qu’à faire une confiture de fraises trop liquide ou encore une gelée de mûres trop liquide. Pas de panique, cet article va traiter de comment rattraper une confiture si jamais elle est trop liquide, mais pour l’heure apprenons à faire de la confiture pour ceux qui n’ont pas déjà la recette.

Comment faire de la confiture : la recette

Nous vous montrons dans ce qui suit la recette basique de la confiture, mais vous pouvez les parfumer à votre guise en ajouter une branche de vanille, de thym, de romarin ou encore de menthe.

  • Pour les ingrédients, il faut toujours mesurer les fruits que vous voulez utiliser pour la confiture et mesurer deux tiers de sucre cristallisé. C’est à dire, si vous avez un kilo de fraises, vous mesurerez 600 g de sucre.
  • Si vous voulez des confitures moins sucrées vous pouvez toujours réduire la quantité de sucre utilisée.
  • Si vous êtes diabétique vous pouvez utiliser de l’aspartame.
  • Pour ceux qui suivent un régime spécial, le sucre de canne ou encore de coco remplace très bien le sucre raffiné.

Pour les étapes de la recette, c’est par ici :

  • Mettez vos fruits coupés en quarts dans une cuve à confiture ou une casserole à fond épais et couvrez de sucre.
  • Laissez mariner toute la nuit pour que les fruits dégagent tout leur jus.
  • Au lendemain, portez la confiture à ébullition sur feu vif pendant cinq minutes tout en écumant de temps à autre.
  • Ecumer est l’opération qui consiste à retirer la mousse qui se forme sur le mélange durant l’ébullition.
  • Ensuite réduisez le feu et laissez cuir pendant 45 minutes environ si vos fruits étaient fermes, un peu moins s’ils étaient mûrs.
  • Vous saurez que la confiture est prête et cuite quand sa consistance est assez gélatineuse et pas trop liquide.
  • Mettez dans des pots stérilisés et conservez au frais.

Comment stériliser les pots à confiture?

Si vous ne savez pas comment stériliser les pots de conservation, suivez ces étapes :

  • Portez à ébullition une marmite d’eau.
  • Plongez vos pots en verre et laissez les bouillir pendant quelques minutes.
  • N’oubliez pas les couvercles et assurez vous que vos pots sont en verre et qu’ils supportent la chaleur.
  • Retirez les à l’aide d’une pince et laissez les sécher sur un torchon propre à contre sens.

Comment rattraper une confiture trop liquide?

Vous avez suivi toutes les étapes de la recette mais vous avez obtenu une confiture trop liquide. Découvrez avec nous comment rattraper une confiture trop liquide.

  • Ce qu’il faut savoir à propos des confitures c’est que ces dernières sont cuites à exactement 4°C de plus que le point d’ébullition d’eau. Sachant que la température d’ébullition d’eau chute d’un degré tous les 550m d’altitude, vous pourrez calculer facilement la température de cuisson de votre confiture.
  • A 6°C de plus que la température d’ébullition d’eau vous aurez une confiture trop cuite, à 8°C de plus, vous aurez tout simplement un bonbon dur.
  • Si en atteignant la température calculée, votre confiture est toujours liquide, il est possible que ce soit à cause de ces trois raisons:
  • Soit vos fruits étaient trop mûrs donc ne contenaient pas assez d’acides pour gélifier le mélange sucre – fruits. Soit au contraire, il n’étaient pas assez frais et donc l’enzyme qui détruit la pectine présente naturellement dans les fruits a commencé a déclencher son processus. Soit votre confiture ne contenait ni assez de sucre ni assez de pectine.

Pour rattraper la confiture trop liquide, vous pouvez procéder comme suit :

  • Vous pouvez attendre que la confiture refroidit et ajouter un gélifiant. Agar agar et confiture ou encore pectine et confiture font très bon ménage.
  • Pour un kilo de fruit compter 15 g de pectine. Mais attention, si vous décidez d’utiliser ce gélifiant, il faut l’ajouter à un de sucre et à un jus d’un citron pour qu’il puisse agir convenablement. Il faut de l’acide à la pectine pour qu’elle puisse agir sur les liquides présents dans la confiture ratée.
  • L’agar agar quant à lui ne tient pas compte du Ph de la préparation. Ce gélifiant tirée d’une algue est d’origine végétale et n’altère en aucun cas le goût des aliments. Il vous suffit de 4g pour un kilogramme de préparation pour qu’elle fasse effet. Ceci dit, l’agar agar doit être ajouté à une préparation froide et de préférence à un liquide. Vous pouvez la mélanger ici à un petit peu d’eau histoire de la diluer puis l’incorporer à la confiture. Remettez sur feu doux pendant environ 30 minutes et elle devrait faire effet. Si par exemple, vous avez fait une gelée de coing trop liquide, vous n’aurez qu’à diluer un peu d’agar agar dans un tout petit peu et de l’intégrer à la confiture froide. La quantité d’agar agar que vous utiliserez dépendra de la quantité de confiture que vous voulez gélifier.
  • Les feuilles de gélatine sont d’origine animale et ne sont naturellement pas conseillés pour les végétariens. Cette dernière se présente sous forme de petite feuilles rigides et transparentes de 2g chacune. Il vous faut compter 16 feuilles pour 1 kg de préparation. Comme elles sont sèches, elles doivent d’abord être ramollies dans un petit peu d’eau chaude. Vous n’aurez plus qu’à les essorer et à les incorporer à la préparation.
  • On y pense pas souvent, mais parfois il suffit de laisser cuir un peu plus longtemps sa confiture à condition de la surveiller pour ne pas la brûler pour rattraper une confiture ratée.

Petit conseil : ajoutez le jus d’un citron pour un kilogramme de fruits avant de démarrer la cuisson de votre confiture pour vous assurer un bon résultat.

Réussir une gelée de coing recette grand mère

Préparer sa confiture chez soi est un réel plaisir, notamment en automne, afin d’embaumer la maison de la belle odeur des fruits de cette saison, tels que les coings. Même si la confiture de coing est facile à préparer, les recettes de grand-mère restent indispensables pour préparer sa confiture sans le moindre risque de la rater. Vous souhaitez savoir comment faire de la confiture ou de la gelée de coing ? Voici quelques astuces de base pour réussir votre préparation à coup sûr :

  • Bien laver les coings et les découper en gros morceaux sans enlever la peau ou les pépins riches en pectine. Cette substance permet de faciliter la gélification de la gelée,
  • Bien cuire les morceaux de coing afin de récupérer le jus qui sera réduit avec du sucre pour obtenir la gelée,
  • Utiliser un thermomètre de cuisson afin de surveiller le processus de gélification de la gelée. La température doit atteindre les 103 – 105°C pour obtenir la bonne texture d’une gelée.

Afin d’éviter d’avoir une gelée ou une confiture trop liquide, vous pouvez rajouter du jus de citron à votre préparation. Le citron permet d’aider la pectine à se gélifier afin d’obtenir une bonne confiture à la bonne consistance. Si toutefois votre confiture reste liquide et que vous souhaitez rattraper votre préparation, vous pouvez rajouter un gélifiant d’origine animal ou encore d’origine marine tel que l’agar agar confiture pour la faire prendre.

Bien choisir la quantité de sucre pour réussir sa confiture

Qu’il s’agisse de préparer de la confiture ou de la gelée, la quantité de sucre est un élément essentiel à la réussite de votre préparation. Une confiture trop sucrée, ou pas assez sucrée, ne sera pas une préparation réussie.

Si vous souhaitez obtenir une confiture moyennement sucrée, mettez entre 700 et 750 g de sucre pour 1 kg de fruits. De la sorte, vous réduisez jusqu’à 300 g de sucre de la recette de base (1 kg de sucre pour un 1 kg de fruits). Certes, le temps de cuisson sera un peu plus long étant donné que la quantité de sucre nécessaire à la gélification de la confiture a été réduite, mais vous obtiendrez une confiture avec une plus grande teneur en saveur de fruits que de sucre.

Vous avez également la possibilité de parfumer votre confiture en rajoutant du gingembre frais râpé, de la cardamome, un bâtonnet de cannelle ou encore une gousse de vanille. Vous pouvez aussi choisir d’autres aromates en fonction de vos préférences.

Pour plus de recettes de confitures faciles à préparer et surtout inratables, n’hésitez pas à consulter alsa fr les recettes et choisir la confiture de saison qui vous fait envie.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 12 votes, moyenne : 4,92 sur 5
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

2 commentaires pour cet article
  1. Artola

    J ai mis 3kg d oranges ameres et 5 kgs de sucre et c est liquide
    J ai achete du vitpris Mais ne sais pas si je dois Le mettre a froid ou a chaud ou quelle
    Quantite
    Merci

  2. Carole

    Bonjour concernant le taux de sucre a ajouter vous dite 600g pour un kilo en haut de votre article et en bas 750g quelle est la bonne quantite ?est ce que 600g pour un kilo de framboises tres mures suffise sans pectine ni agar agar?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *