Crampes nocturnes : Le guide pour comprendre ce que c’est et comment les soigner

Vous avez parfois l’impression de ressentir une vive douleur dans un muscle ? Vous vous demandez si vous n’êtes pas sujet à ce que l’on appelle couramment une crampe ?

Or, en vous renseignant sur le sujet. Vous avez vu qu’il existe aussi bien des crampes que des contractures. Problème : vous avez bien du mal à faire la différence entre les deux types de problèmes médicaux. Vous ne comprenez pas non plus quels sont les facteurs favorisants l’apparition d’une crampe.

On vous propose alors d’en apprendre un peu plus ci-dessous.

Déjà, on peut vous indiquer que la crampe est une contraction musculaire d’une partie d’un muscle (c’est rarement le muscle entier, mais ça arrive) qui survient soudainement. Quant à la contracture, on la reconnait car elle est souvent bien plus longue.

Crampes nocturnes : les facteurs

On sait que même si tout le monde peut être touché, ce sont le plus souvent les sportifs (de haut niveau) voire les femmes enceintes, qui souffrent de crampes nocturnes régulièrement.

Mais il existe cependant quelques facteurs qui vont favoriser l’apparition d’une crampe.

Vous pouvez très bien souffrir de crampe nocturne lorsque vous êtes déshydratés. Aussi, on sait que l’alcool ou un repas trop riche peuvent être un facteur aggravant. Idem pour le tabac mais aussi la consommation de drogues.

Mais le froid lui aussi est en cause. À l’instar de certains cas où on sait qu’avec l’âge les crampes nocturnes peuvent être de plus en plus nombreuses. En effet, après 60 ans, les crampes la nuit sont plus susceptibles d’arriver.

De plus, ajoutons que si vous avez des varices c’est un facteur aggravant? Idem pour les cas de carences en magnésium ou en potassium, notamment.

Crampes nocturnes : les traitements

  • Sortez de votre lit.
  • Posez vos pieds à plat sur le sol alors que vous serez assis sur le bord du lit. Dans le cas (le plus fréquent) d’une crampe mollet nocturne, vous pouvez tendre votre jambe vers le haut et essayer de tendre votre pointe de pied.

  • Vous pouvez prendre un antalgique si jamais la douleur persiste.
  • Consultez un médecin si les crampes nocturnes reviennent régulièrement.
  • Si la plupart du temps, il s’agit d’une affection bénigne, il peut arriver aussi que cela soit le signe d’un problème plus grave.

    C’est donc pour cela que les cas de crampes nocturnes mollet (notamment) lorsqu’ils sont répétés et particulièrement violents peuvent être le motif d’une consultation médicale.

En conclusion, vous avez désormais toutes les clefs pour bien réagir en cas de crampe la nuit, par exemple. Vous ne vous laisserez plus surprendre par la douleur et vous saurez comment réagir.

Pour prévenir l’apparition de crampes, on vous recommande donc de boire beaucoup d’eau, notamment. Même si ce n’est pas le seul et unique facteur de crampes la nuit, bien entendu.

Surveillez surtout si les épisodes de crampes (nocturnes ou non) deviennent récurrents mais également si vous avez d’autre symptômes qui y sont associés.

Comme par exemple de la fièvre, un gonflement des muscles voire des tremblements.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Santé :

Comment calculer son cycle menstruel : méthodes de calcul / Comment savoir si votre fécondation est réussie ? / Comment soigner un durillon : remèdes de grand-mère / Comment prendre du poids : conseils pour grossir / Comment s’endormir facilement ? /

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *