Homéopathie vertige que faire : ce qu’il y a à savoir sur les vertiges

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Homéopathie vertige que faire : ce qu’il y a à savoir sur les vertiges

Lorsqu’une personne a un vertige, il s’agit de sensation de corps déplacé dans l’espace, et ce sentiment est dû à des problèmes de régulations du système vestibulaire (ou élément de l’oreille interne qui intervient dans la gestion de l’équilibre des postures que l’on adopte).

Les vertiges sont généralement bénins, bien que perçus par les personnes atteintes comme étant des urgences. En effet, les vertiges en eux mêmes ne sont pas dangereux, et dans la majorité des cas, même les causes de ce vertige sont bénignes.

Ce qu’il faut savoir sur les vertiges, c’est que ces derniers, tels que décrits médicalement, sont plus rares que ce que les gens croient. Bien entendu, cela reste quand même courant (une personne sur sept environ ressentira au moins un épisode de vertige dans sa vie), néanmoins, les gens confondent souvent d’autres réactions aux vertiges, comme les tournis lors de migraines, l’hypotension orthostatique ou encore les vertiges ressentis dans des hauteurs qui ne sont pas des vertiges pathologiques proprement dits.

Quelles sont les causes de vertige ?

Les vertiges sont causés généralement par un déséquilibre de la régulation du système vestibulaire, qui est un élément de l’oreille interne. Ils se manifesteront sous forme de tête qui tourne, de tête vide ou encore de sensation de tomber.

Il peut y avoir de nombreuses causes à ce déséquilibre, on peut notamment citer :

  • Les maux de transports, qui sont dus à un problème d’harmonie entre l’information reçue par l’extérieur et l’équilibre, et cela à cause de mouvements trop rapides (comme un train ou une voiture) ou d’excitations trop fortes (de la peur, des odeurs désagréables, de l’alcool ou encore des maux d’estomacs comme les ballonnements).
  • La prise de certaines substances peut causer des vertiges, comme les médicaments, l’alcool, le café, les drogues, etc.
  • Une montée en flèche d’hypertension artérielle.
  • Certains facteurs psychologiques comme le stress, la peur ou l’angoisse, peuvent être aggravants ou déclenchants.
  • Les problèmes au niveau cérébral comme les AVC, les ischémies cérébrales, les hypertensions intracrâniennes ou encore les tumeurs cérébrales, etc.
  • Les infections virales, telles que le zona ou la varicelle.
  • Des problèmes visuels.
  • Lors de la ménopause, les femmes sont souvent sujettes à des vertiges.
  • Ou encore la maladie de Ménière ou vertiges de Ménière.

Que faut-il savoir sur les vertiges de Ménière ?

La maladie de Ménière est une maladie où la personne concernée souffre de vertiges fréquents et handicapants pour la vie de tous les jours, mais aussi pour la vie professionnelle. Elle est caractérisée par :

  • La maladie survient sous forme d’un vertige intense, obligeant le patient à se coucher, suivit de symptômes tout aussi puissants, comme des vomissements, des sueurs, des diarrhées ou encore une nausée. Cela peut durer entre 120 et 180 mn et au final, le patient sera lessivé avec une sensation d’ébriété.
  • Il peut y avoir des phénomènes auditifs en parallèle, soit un acouphène unilatéral avec bourdonnements ou sifflements, soit une surdité évolutive, sélective et discriminatoire envers certains sons forts ou graves, etc.
  • Un patient souffrant de vertiges de Ménière aura souvent un comportement psychologique type avec excès de stress, fatigue, choc psychologique ou affectif avec comportement obsessionnel ou de perfectionniste.
  • La maladie est connue pour être capricieuse, de sorte qu’une crise peut survenir une fois par semaine, mois, année ou même toutes les deux années. Ces manifestations ne sont pas toujours les mêmes et les caractéristiques cliniques vont changer aléatoirement.

Quels traitements homéopathiques contre les vertiges ?

L’homéopathie, contrairement aux médicaments, prend en compte les différences personnelles et interindividuelles. Elle analyse les symptômes spécifiques présentés par un patient, et non pas les symptômes généraux d’une maladie, et cela afin de cibler le problème et de le guérir.

Pour les vertiges, voilà ce que l’homéopathie propose :

  • Pour les crises jusqu’à cinq granules de Phosphorus 9 CH par heure, et trois granules 2 fois par jour pour un traitement de fond
  • Pour traiter les vertiges de la maladie de Ménière par l’homéopathie, vous pouvez prendre du Phosphorus 7 ou 9 CH, du Conium 7CH, ou encore de l’Apis mellifica 5CH, etc.

Comment traiter les vertiges médicalement ?

Le choix du traitement dépendra essentiellement de la cause du vertige, qu’il faudra absolument trouver :

  • Un médecin pourrait vous prescrire du Tanganil, qui est un antivertigineux très efficace
  • Des antibiotiques, lors de vertiges dus à une infection
  • La chirurgie, si cela est dû à une tumeur
  • Certains mouvements et manœuvres, pour un vertige paroxystique positionnel bénin
  • Arrêter de prendre le traitement à l’origine du vertige
  • Une kinésithérapie, pour certaines pathologies comme la névrite vestibulaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

1 Comment