Comment savoir si on est intolérant au lactose : différence entre l’intolérance au lactose et l’allergie au lait

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment savoir si on est intolérant au lactose : différence entre l’intolérance au lactose et l’allergie au lait

Certaines personnes ne peuvent pas boire de lait ni digérer certains produits laitiers, on appelle cela l’intolérance au lactose. Durant des années, les scientifiques ont cherché à comprendre quelle était la cause de cette maladie et plus d’un croyait que cela devait avoir une origine génétique.

Or depuis peu, les découvertes ont éclairci certains points et il a été établit que l’intolérance ou l’allergie au lactose n’était pas une maladie mais quelque chose de totalement naturel. La preuve, les 2 tiers de la population mondiale sont intolérants au lactose, contre 1/un tiers qui ne l’est pas.

Le lactose, au même titre que le fructose ou le saccharose est un sucre complexe, ce qui veut dire que pour passer du tube digestif au sang, il faut qu’il soit simplifié et cela par la lactase. Or, chez les enfants de plus de 8 an, la lactase n’est plus fabriquée et c’est ce qui conduit à l’allergie au lactose.

Beaucoup de personnes pensent que cela n’est pas très grave, du moins, pas autant qu’une allergie qui risque d’être dangereuse, mais ce n’est pas totalement vrai. Lorsque le lactose n’est pas digéré par la lactase, les bactéries intestinales s’en chargeront et il y aura un phénomène de fermentation, ce qui libérera des gaz tel que le méthane, de l’hydrogène ou du CO2 et c’est ce qui cause tous les symptômes de la « maladie » comme les diarrhées ou les vomissements.

Comment savoir si on est intolérant au lactose ?

Lorsqu’une personne est intolérante au lactose, elle ne s’en rendra pas forcément compte. Beaucoup de personnes ont souvent des problèmes digestifs, et ne s’en formalisent pas. Une crise de colopathie par ci, une diarrhée par-là, ou même des gaz de temps en temps… Pour eux, ce n’est que de petits signes que le corps leur renvoie occasionnellement, mais en réalité, ces symptômes peuvent devenir très gênant ou dangereux au fil du temps.

Voici comment reconnaître l’intolérance au lactose :

  • Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes après ingestion d’un produit laitier : Une diarrhée, des vomissements, une fatigue inexpliquée, des douleurs lors des selles, des douleurs abdominales, des selles noirâtres, ou encore de la fièvre.
  • Si vous arrêtez de prendre des produits laitiers et que vous vous rendez compte que vos problèmes digestifs ont disparus ou ont tout du moins diminué.
  • Il faut faire attention, car si vous ingérez des produits laitiers le soir, les symptômes risquent de n’apparaître que le matin.
  • Vous avez plus de chances d’être intolérant au lactose si vous êtes d’origine africaine, asiatique ou autochtone.
  • Si vous avez des symptômes d’intolérance, comme un mal de ventre après ingestion de produits laitiers, c’est que vous êtes partiellement intolérant. Il y a des personnes qui ont des symptômes légers et d’autres qui ne peuvent même pas prendre une goutte de lait sans souffrir le martyr.

Qu’est-ce qu’on peut manger ou pas lorsqu’on est intolérant au lactose ?

Avoir des allergies peut s’avérer très délicat, surtout si celles-ci sont alimentaires. L’intolérance au lactose peut-être tout aussi difficile à gérer d’un point de vue alimentaire, surtout si la personne concernée ne peut même pas avaler une seule goutte de lait sans risquer les foudres de son corps récalcitrant.

Heureusement, tout n’est pas fait de lactose :

  • Il ne faut en aucun cas prendre du lait ou même des produits laitiers comme le yaourt ou le fromage lorsque l’intolérance est totale.
  • Mais une personne qui n’est pas totalement intolérante, peut en prendre selon le degré de son intolérance.
  • Les fromages durs ou affinés sont moins riches en lactase, ils sont donc conseillés en cas de légère intolérance.
  • Il ne faut jamais prendre du lait ou un produit laitier à jeun, au risque d’empirer les symptômes

Y a-t-il une différence entre l’allergie au lait et l’intolérance au lactose ?

Il existe une différence entre l’allergie au lait et l’intolérance au lactose :

  • L’allergie au lait concerne les protéines contenues dans le lait, alors que l’intolérance au lactose est due à un manque de lactase (enzyme qui dégrade le lactose)
  • L’allergie au lait touche les nourrissons et les bébés, alors que l’intolérance au lactose sera retrouvée chez les adultes.
  • L’allergie au lait est une réaction immunitaire contrairement à l’intolérance au lactose
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire