Comment soigner un bouton de fièvre : ce qu’il faut savoir

Ce petit monstre est connu sous plusieurs nom : Herpès Buccal ou labial, bouton de fièvre, ou encore (c’est le nom le plus classe, avouons-le) le feu sauvage. Sous des noms aussi beaux les uns que les autres (ironie), se cache en fait un problème infectieux causé par le virus VHS-1. Il se manifestera sous forme de lésions ou de petites vésicules collées les unes aux autres généralement au niveau de la bouche, mais aussi (bien que rarement) au niveau du nez, de la joue ou du menton.

Une grande population est atteinte de ce virus et malgré les préjugés des gens, ce n’est pas à cause d’une mauvaise hygiène ou encore à causes d’orgies (Qui n’a pas subi de questions délicates lors de l’apparition du feu sauvage ? Quoi qu’avec un nom pareil…). En effet, une majorité de la population est porteuse de ce virus et à chaque fois que le système immunitaire est faible ou que le stress augmente, un bouton de fièvre apparaîtra.

Généralement ce petit mal est bénin bien que très inesthétique et surtout très douloureux. C’est pourquoi, on aimerait toujours soigner ce bouton de fièvre dans les plus brefs délais, même si généralement, on ne se débarrasse jamais définitivement d’un bouton de fièvre qui sera récidiviste à chaque faiblesse immunitaire.

Quelle est la cause du bouton de fièvre (ou dit de manière plus classe : du feu sauvage) ?

Comme dit plus haut, le bouton de fièvre ou feu sauvage est causé par un virus nommé VHS-1. Lors du premier contact, celui-ci sera très contagieux. En effet, un simple contact par les plaies, la salive (par exemple lors d’un baiser), ou encore lors d’un échange d’ustensile peut suffire à introduire le virus dans le corps. Néanmoins le virus restera latent avant de profiter des facteurs favorables.

Il est quand même à noter que lorsque l’on est porteur de virus, on ne peut plus être « contaminé ».

Voici quelques facteurs aggravants ou déclenchant le feu sauvage :

  • Une baisse de l’immunité ou de la fatigue.
  • Un stress ou une charge émotionnelle.
  • Une brusque poussée de fièvre
  • Un dérèglement hormonale (comme lors d’une grossesse ou à certaines périodes du cycle menstruel)
  • Lors d’une plaie à la bouche comme une coupure ou une légère brûlure.

Il faut faire attention à une chose : Ne pas toucher l’herpès buccal puis toucher une autre partie du corps sans se laver les mains (comme les parties génitales ou les yeux) à cause d’un risque d’auto-contagion créant ainsi une autre lésion à ce niveau-là.

Comment soigner un bouton de fièvre ?

Le bouton de fièvre a un léger petit embêtement en plus : Il est incurable. En gros, ce petit virus a non seulement contaminé plus de 60% de la population, mais en plus il s’obstinera chez toutes ces personnes en récidivant à chaque fois.

Il existe néanmoins quelques petits traitements pouvant atténuer les symptômes, la durée de phénomène ou encore diminuer le risque de récidive. En voici quelques-uns :

  • Les crèmes et les pommades contenant des antiviraux à utiliser dès les premiers signes de bouton de fièvre (avant l’apparition de vésicules) et cela afin d’atténuer les effets et d’éventuellement limiter le risque de récidive.
  • Se faire prescrire par son médecin traitant des médicaments antiviraux oraux (en plus concentrés que les pommades) et cela lorsque les boutons de fièvres sont très dérangeants et apparaissent plus de 6 fois par an.
  • Lorsque les vésicules apparaissent, il vaut mieux appliquer régulièrement un baume hydratant pour limiter les démangeaisons.

Quels remèdes de grand-mère pour les boutons de fièvre ?

Pour un bouton de fièvre, il existe des traitements tout à fait naturels que vous pourrez utiliser, les remèdes de grand-mère étant les plus efficaces dans certaines situations. En voici quelques-uns des plus connus :

  • Mettre un glaçon sur la zone de l’herpès buccal.
  • Frottez de l’ail sur cette même zone même si ce n’est qu’un début de démangeaisons (mieux vaut prévenir…).
  • Appliquez du miel ou du citron sur la plaie.
  • Avec un coton, vous pouvez appliquer de l’eau de mélisse pour un effet rapide et maximal
  • L’huile essentielle d’arbre à thé
  • De la crème à base de sauge officinale, de rhubarbe ou d’hamamélis
  • Evitez les rapports buccaux génitaux, d’appliquer de la cortisone ou de la bétadine.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Maladies / Effets secondaires :

Ovulation douloureuse bon signe : comprenez pourquoi vous avez mal / Mouche devant les yeux fatigue : comprenez d’où ça vient / Comment soulager l’ostéophytose : traitements / Comment faire passer un mal de ventre : astuces et remèdes / Comment soigner une tendinite : soigner naturellement une tendinite, traitements! /

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *