Comment soigner des hémorroïdes : les petites astuces pour se débarrasser de ce problème gênant

En réalité, les hémorroïdes sont des veines qui, à l’état normal, sont situées dans l’anus et le rectum. Elles sont totalement indolores et inoffensives, mais à l’état pathologique, ces veines se dilatent et causent ce que l’on appelle une crise hémorroïdaire causant ainsi douleurs et saignements.

Les crises hémorroïdaires peuvent toucher n’importe qui, mais on les retrouve généralement chez les personnes âgées, constipées, encore chez les femmes enceintes ; mais heureusement, de nombreux traitements existent : locaux, généraux ou encore chirurgicaux.

Les personnes atteintes d’hémorroïdes en souffrent quotidiennement et surtout lors de la défécation (sortie des selles), causant ainsi démangeaisons, douleurs, et saignements avant, pendant et/ou après l’émission de selles. Lorsqu’elle survient, une crise hémorroïdaire, restera durant plusieurs jours, ensuite elle ‘’s’en ira’’ quelques temps, jusqu’à la prochaine crise.

Dans cet article, nous allons aborder tous les points concernant les hémorroïdes, leurs natures, causes, mais aussi leurs traitements et les moyens naturels d’y remédier.

Comment se manifestent les hémorroïdes ?

Mes hemorroidesLes hémorroïdes sont très simples à identifier, et la plupart des personnes, sans être médecin, pourront vous diagnostiquer ou reconnaître sur leur propre corps des hémorroïdes.

Les signes à ne pas rater et que l’on retrouve dans toutes les crises hémorroïdaires sont :

  • Des démangeaisons, des sensations de brûlures ou encore une légère gêne et sensation de lourdeur au niveau de l’anus.
  • Un petit saignement accompagné de douleur pendant et/ou après l’émission de selles.
  • Des sensations d’inflammations à l’intérieur de l’anus et du rectum.
  • Sorte de mucus par l’anus
  • Des protubérances sortant de l’anus et pouvant se rétracter (sauf dans le dernier stade d’avancement des hémorroïdes internes)

Si ces symptômes deviennent trop dérangeants ou sont trop récurrents, il vous faudra consulter un médecin spécialiste (un gastro-entérologue) et celui-ci pourra vous donner le traitement adéquat.

Quels sont les types d’hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont claires et les crises encore plus. Mais comme pour toute maladie, il y a plusieurs types d’hémorroïdes, et plus précisément, il y en a deux et la seconde est subdivisée en 4 stades.

Voici les types d’hémorroïdes que l’on retrouve dans la littérature médicale :

  • Les hémorroïdes externes : Elles sont plus sensibles car il y a plus de fibres sensitives à ce niveau-là. Elles se forment sous la peau au niveau de l’anus et se développent là-bas, avec risque de formation de caillot dans une veine dilatée.
  • Les hémorroïdes internes : Elles se forment à l’intérieur de l’anus et du rectum et peuvent faire jusqu’à plusieurs centimètres de long. Lorsque l’évolution n’est pas freinée, il y a 4 stades évolutifs des hémorroïdes internes. Le premier stade où l’hémorroïde reste en interne ; le second où l’hémorroïde ne sort que lors de la défécation ; le troisième laissera l’hémorroïde sorti quoi que celui-ci sera rétractable ; le quatrième stade quant à lui sera définitif car l’hémorroïde ne sera plus rétractable.

Comment soigner des hémorroïdes ?

Comme pour toute autre maladie, et bien qu’au début elle ne soit qu’à peine gênante et loin d’être handicapante, il faut soigner les hémorroïdes. Votre médecin traitant vous donnera les médicaments ou les traitements adéquats selon le type d’hémorroïde que vous avez et surtout le stade d’évolution.Mon hemorroides

Voici les traitements possibles pour les hémorroïdes :

  • La première des choses est de modifier son alimentation : Limiter ce qui est irritant comme le café, l’alcool ou les épices ; diminuer sa consommation de viandes rouges et augmenter son apport quotidien en fibres.
  • Ensuite, il va falloir appliquer certaines règles de vie comme limiter l’irritation en utilisant du papier plus doux pour s’essuyer, en ayant une hygiène anale impeccable et surtout en appliquant de temps à autre du froid.
  • Éviter de porter des objets trop lourds, de porter des vêtements trop serrés car cela conduit à une augmentation de la pression sanguine.
  • Les traitements locaux (des pommades ou des crèmes) quelques fois accompagnés (si le traitement local ne suffit pas) de veinotoniques.
  • Dans les cas les plus récalcitrants aux médicaments et les plus lourds, d’autres traitements seront envisagés comme la ligature des hémorroïdes ou encore la chirurgie.
  • Concernant les traitements naturels pour les hémorroïdes, on a : Le miel pour application locale et qui s’avère être très efficace ; les herbes, comme le fameux marronnier d’Inde ; les huiles essentielles de lavandes, de menthe poivrée ou encore de cyprès.

Le traitement efficace contre les hémorroïdes

Pour lutter face à ce problème gênant, il faut trouver des solutions. Nous allons aborder un traitement efficace contre les hémorroides. C’est un traitement qui peut s’opérer sans ordonnance. C’est la formule H. De quoi est composée cette gélule ? Tous les ingrédients utilisés sont des ingrédients naturels.Texte alternatif

  • De l’extrait de pépin de raisin pour 270mg : cet aliment est riche en oligomères et en antioxydants. Il a pour finalité de renforcer toutes les parois des vaisseaux sanguins, et de réduire les risques d’inflammation ou encore des différents saignements qui peuvent survenir.
  • De l’extrait de marron d’Inde pour 375mg : cet ingrédient optimise la circulation sanguine et apporte un meilleur renforcement pour les vaisseaux sanguins. Grâce à cet aliment, nombreuses sont les crises hémorroïdaires qui se sont vite résorbées.
  • De l’extrait de fragon faux houx pour 150 mg : celui-ci est utilisé pour soigner les pathologies qui se placent dans les veines. Idéal pour soigner les hémorroïdes, mais aussi d’autres problèmes comme les varices ou encore les jambes lourdes.
  • De la rutine pour 95mg : les nombreuses propriétés anti-inflammatoires vont permettre de protéger les vaisseaux sanguins. Ce traitement est utilisé contre les jambes lourdes, les hémorroïdes et les varices.
  • De l’acide ascorbique pour 180mg : c’est de la vitamine C. Sans être prouvés scientifiquement par des résultats concrets, c’est une molécule qui va permettre de soigner plusieurs maux. Pour les hémorroïdes, la vitamine C a un effet positif pour réduire les maux.
  • De l’hespéridine pour 100mg : cet ingrédient est utilisé pour réduire les enflures que les hémorroïdes peuvent provoquer. Cela peut agir sur les démangeaisons ou encore les douleurs.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 1 votes, moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *