Comment soigner une intoxication alimentaire : ce qu’il faut savoir

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment soigner une intoxication alimentaire : ce qu’il faut savoir

Les intoxications alimentaires sont monnaies courantes. En effet, c’est une maladie qui atteint de nombreuses personnes et chacun de nous en aura au moins une dans sa vie, mais ce n’est pas pour cela qu’elles sont bénignes. En effet, jusqu’à 6% des intoxications alimentaires nécessitent des hospitalisations et certaines personnes peuvent en mourir (bien que cela soit très rare).

Ce qu’il faut savoir, c’est que les intoxications sont généralement plus courantes lors des périodes de grandes (ou même légères) chaleurs, à cause des aliments mal conservés et des produits qui sont périssables ou détériorables avec la chaleur.
Les intoxications alimentaires sont des maladies causées par des agents pathogènes qui contaminent certains aliments, le plus souvent, l’agent pathogène responsable de cette maladie est une bactérie, et la plus courante est la Salmonella (près de 50% des intoxications alimentaires). D’autres toxiques aussi peuvent contaminer les aliments et causer une intoxication, comme les pesticides. Généralement, ce sont les œufs, la viande mais aussi la charcuterie et les produits laitiers qui sont les plus touchés.

La maladie se manifestera par plusieurs symptômes comme la diarrhée, la fièvre ou encore des vomissements et des douleurs au ventre, mais ces symptômes peuvent différer d’une personne à autre. Sans compter que l’intoxication peut ne pas se déclencher tout de suite après l’ingestion de l’aliment pathogène. En effet, après ingestion des toxiques, vous pouvez tomber malade après seulement deux heures ou ne l’être que 72h plus tard.

Les traitements pour une intoxication alimentaire sont basiques et permettent rapidement de se débarrasser de cette maladie. Le plus important sera surtout de prévenir avant de penser à soigner l’intoxication alimentaire.

Quelles sont les causes des intoxications alimentaires ?

Les intoxications alimentaires peuvent être causées par des agents pathogènes que l’on retrouve dans les aliments ingérés et cela surtout lors des grandes chaleurs.

  • Les bactéries sont les plus fréquentes lors des intoxications alimentaires (la salmonella)
  • Les virus
  • Les parasites
  • Les pesticides
  • Autres éléments toxiques

Comment reconnaître une intoxication alimentaire ?

Ce qu’il faut savoir sur les intoxications alimentaires, c’est que bien qu’elles se ressemblent toutes, les symptômes peuvent différer d’une personne à une autre mais aussi selon l’agent pathogène responsable de la maladie.

Néanmoins, il existe de nombreux symptômes récurrents et communs que l’on peut retrouver chez les malades (les symptômes ne seront pas forcément tous présents en même temps) :

  • Les vomissements : Lors d’une intoxication alimentaire, vous ne pourrez pas retenir votre nourriture assez longtemps pour qu’elle soit digérée.
  • Les diarrhées : Rien n’y fera, vous allez vous vider de tous les côtés.
  • Les douleurs abdominales : Elles seront violentes et peuvent être réellement handicapantes lors des deux premiers jours de la maladie.
  • Des céphalées et des migraines à n’en plus finir.
  • De la fièvre car votre corps combat l’infection.

Comment soigner une intoxication alimentaire ?

Lorsqu’arrive l’été, les intoxications s’installent encore plus fermement. Il ne reste plus qu’à faire attention, ou se soigner lorsque cela ne suffit pas et que l’on tombe quand même malade.

Voici ce qu’il faut faire si vous soupçonnez une intoxication alimentaire :

  • Tout d’abord, pensez à aller chez un médecin, lui seul pourra vous prescrire certains médicaments s’il juge cela nécessaire (cela dépendra de l’agent pathogène et seul un médecin pourra le reconnaître).
  • Les deux premiers jours, ne prenez que des aliments liquides comme la soupe.
  • Prenez des antalgiques et des antidouleurs pour les céphalées et la fièvre si elles surviennent.
  • N’hésitez pas à prendre des antiémétiques si vous vomissez trop.
  • Ne prenez surtout pas d’anti-diarrhéiques, car même si désagréable, la diarrhée aidera à évacuer les toxines plus rapidement.

Quels moyens de prévention pour une intoxication alimentaire ?

Le traitement d’une maladie comme une intoxication alimentaire prend du temps, et cela reste très désagréable de vivre cela. Voilà pourquoi, il vaut mieux prévenir que guérir. Voici quelques astuces pour éviter d’avoir à faire à ces vilaines intoxications :

  • Il ne faut pas manger des aliments dont la date de péremption est dépassée ou dont la chaîne de froid n’a pas été respectée
  • Dès lors que vous décongelez un aliment, il ne faut pas le recongeler, surtout en ce qui concerne les viandes
  • Conservez les aliments de boîtes de conserves dans des récipients non métalliques
  • Ne mangez pas les aliments d’une boite de conserve si celle-ci est bombée ou présente une odeur étrange lors de son ouverture

Comment prévenir une intoxication alimentaire ?

Voici un bon nombre de conseils pour prévenir l’intoxication alimentaire :

  • Vérifier les dates de péremption de vos aliments : la première chose que vous devez faire, c’est de toujours veiller à respecter les dates de consommation limites.
  • Respecter les conditions de température de stockage.
  • Une fois des aliments décongelés, ne pas les recongeler à nouveau.
  • Vérifier les boîtes de conserve avant de les ouvrir et les jeter si celles-ci apparaissent bombées,
  • Jeter les aliments qui dégagent une odeur inhabituelle.
  • Eviter de combiner les médicaments à l’alcool.

Certains aliments comme les champignons, peuvent être à l’origine d’une intoxication. Ne pas manger des champignons sauf si vous les connaissez bien et vous êtes certain qu’ils sont sans danger pour la santé. Si vous avez des doutes, nous vous conseillons d’emmener vos champignons chez un pharmacien pour que celui-ci s’assure qu’il ne s’agit pas de champignons venimeux, sinon jetez-les.

Intoxication alimentaire : les symptômes

Les symptômes les plus courants en cas d’indigestion alimentaire sont les suivants :

  • Vomissements,
  • Diarrhée,
  • Maux de ventre,
  • Douleurs abdominales,
  • Fatigue,
  • Nausées,
  • Fièvre…

Dans certains cas, les infections atteignent le système nerveux central pour causer des troubles de la vision, des difficultés respiratoires, des problèmes de langage et peuvent aller même jusqu’à causer des paralysies des muscles, mais ces cas sont rares. En général, la déshydratation est l’unique complication liée à ces symptômes.

Que faire en cas d’intoxication alimentaire ?

L’alimentation

Que manger en cas d’intoxication alimentaire ? Pour guérir d’une intoxication alimentaire, il est essentiel de tout de suite adapter votre alimentation et faire attention à chaque aliment que vous mangez.

Durant les premiers jours qui suivent l’indigestion alimentaire, ne mangez pas de fruits ou de légumes crus et privilégiez les produits liquides comme la soupe. Ce n’est qu’à partir du troisième jour que vous pouvez réintroduire les viandes (de préférence du poisson) et les féculents dans votre alimentation.

L’hydratation

Comme nous vous l’avons dit plus haut dans cet article, l’intoxication alimentaire entraîne une importante déperdition d’eau et de sels minéraux. Il est essentiel de s’hydrater. Faites attention à ne pas boire une grande quantité d’eau d’un seul coup, car vous risquez de déclencher des vomissements. Buvez plutôt un grand verre d’eau toutes les heures. Vous pouvez ajouter à votre verre d’eau une cullière à sucre pour apporter du glucose à votre corps.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • L’erreur à ne pas faire en cas d’intoxication alimentaire, c’est de prendre des médicaments sans consulter l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Évitez de prendre des antidiarrhéiques ou des antiacides qui pourraient aggraver votre cas.
  • Ne vous forcez pas à vomir, car cela peut irriter votre gorge.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

👨‍✈️ Votre guide aujourd'hui

Arnaud Dubois

Arnaud Dubois

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur.
Ce n'est pas pour rien que je suis rédacteur et c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle : des conseils, des astuces et des informations !

Laisser un commentaire