Comment soigner une otite : causes, symptômes et traitement de la maladie

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Comment soigner une otite : causes, symptômes et traitement de la maladie

Votre bébé vient de contracter une otite? Vous ne savez pas quoi faire? Pas de panique, on est là pour vous aider. On vous présente la chose aujourd’hui, de façon claire, nette, et précise.

Qu’est-ce qu’une otite ?

L’otite est une affection très fréquente (plusieurs millions de personnes consultent chaque année pour une otite) et très douloureuse, surgissant souvent à la suite d’un rhume, et qui se caractérise par l’inflammation des cavités de l’oreille moyenne, de la muqueuse qui les tapisse et du tympan. La plupart des enfants ayant atteint l’âge de 3 ans ont déjà dû en subir les affres.

Il existe plusieurs types d’otite suivant leur évolutions, les zones affectées, et des caractéristiques de l’inflammation : aiguës, subaiguës, chroniques, externes, internes, moyennes… et leurs causes varient elles-mêmes selon le type.

Causes et symptômes des différents types d’otite

  • L’otite externe: inflammation du conduit auditif externe due à une bactérie ou un champignon microscopique, ce qui se manifeste  par une vive douleur, des démangeaisons et l’écoulement d’un liquide séreux et purulent appelé l’otorrhée. L’otite externe se subdivise également en deux sous types: l’otite externe diffuse (bénigne chez l’adulte) et l’otite externe nécrosante ( due à une déficit immunitaire,  suite à une plaie au niveau du conduit auditif, qui va s’infecter et s’étendre des tissus au cartilage puis à l’os et enfin au cerveau.
  • L’otite moyenne: La première étape de l’otite moyenne est l’inflammation de la trompe d’Eustache, puis toute la muqueuse respiratoire de la cavité tympanique. Il en existe 3 sortes:
  • L’otite moyenne aiguë:  touche le plus souvent les enfants entre 6 mois et 2 ans, et particulièrement les enfants élevés en collectivité, causée par infection bactérienne ( pneumocoque, staphylocoque, streptocoque…) ou virale. Elle se traduit par une violente douleur au niveau de l’oreille, accompagnée d’une légère fièvre, parfois de vomissements, et d’une baisse d’audition. Chez le nourrisson elle se manifeste par des pleurs , des troubles digestifs, et une perte d’appétit. Si elle n’est pas traitée l’otite évolue allant du tympan rouge jusqu’à une perforation du tympan.
  • L’otite subaiguë: ou otite séreuse est caractérisé d’une inflammation de l’oreille et d’un épanchement liquidien (c’est une accumulation de liquide dans une zone de l’organisme ) sans pus.  Ce sont de nombreuses otites aiguës à répétition donnant une impression de continuité. C’est la première cause de baisse d’audition chez l’enfant.
  • l’otite chronique: soit muqueuse qui se définit par la perforation du tympan, soit, cholestéatomateuse provoquée par le développement d’un kyste, jointe quelquefois par des complications telle que la paralysie faciale et la méningite.
  • L’otite interne: exceptionnellement les otites moyennes peuvent évoluer en otite interne, qui présentera des symptômes tels que les acouphène ( bourdonnement, sifflement , ou grésillement dans l’oreille ), vertiges, surdité, et même découler vers une labyrinthite ( inflammation du labyrinthe causant des nausées , baisse de l’audition mouvements involontaires des globes oculaires, bourdonnement dans les oreilles).

Comment soulager une otite ?

Dans 85% des cas l’otite guérit d’elle-même en quelques semaines, sans intervention extérieure. Dans les autres cas, elle s’installe de façon permanente et donc on aura recours à un traitement particulier suivant le type d’otite dont le patient est atteint.

  • Il est nécessaire de faire soigner sans délai un enfant dès les premiers signes, tels que le fait de se toucher fréquemment les oreilles, et se plaint de douleurs à cet endroit, perte d’appétit et nausées, manque de réactions aux faibles sons, et fièvre persistante. On soignera les otites aiguës par des antibiotiques et antalgique (paracétamol) et anti-inflammatoire (ibuprofène), un mouchage fréquent, et utilisation de sérum physiologique pour désobstruer les voies rhino-pharyngées, surveiller l’enfant, afin de vérifier l’absence de complications (extrêmement rares, environ 0,1% des cas), telle que l’infection de la mastoïde, l’os derrière l’oreille, et paralysie du nerf facial.
  • Dans le cas d’une otite chronique cholestéatomateuse, le traitement sera surtout chirurgical et consistera à la réparation du tympan ou l’ablation du cholestéatome.
  • L’otite externe, quant à elle sera soignée par instillation d’antiseptique, d’antibiotique, ou d’antifongique.

L’otite subaiguë, aura un traitement malaisé, reposera sur des antibiotiques comme pour toute les otites, mais aussi sur la pose d’un aérateur transtympanique, ou éventuellement des cures thermales.

Oreille qui vous fait horriblement mal ? Bourdonnement ? Ou encore perte de l’audition ? C’est sûr, vous avez bel et bien une otite ! Mais alors, savez-vous comment est-ce que vous pouvez soigner une otite ?

Otite que faire ? Le guide express

Comment soigner une otite ? Vous allez commencer par voir un médecin.

Ne mettez pas des gouttes auriculaires sans raison dans votre oreille. Si on ne sait pas quel est le problème, cela peut potentiellement empirer la situation.

Pour soigner une otite, il faut surtout prendre un anti-inflammatoire afin de limiter l’inflammation de l’oreille.

Comment soulager une otite ? Certains médecins vous prescriront aussi des anti-douleurs.

Sachez qu’il existe plusieurs types d’otite. La forme la plus courante chez les enfants n’est probablement pas la vôtre si vous êtes un adulte.

Observez bien s’il y a un épanchement de liquide, une surproduction de liquide dans l’oreille, voire du sang qui s’écoule. Si oui, il vous faut voir et consulter un médecin au plus vite pour agir.

Douleur dans l’oreille ? baisse de vos capacités auditives ? Vous vous demandez si vous n’avez pas une otite ? Dans ce cas, que faire ?

On vous rappelle les bases ci-dessous.

Résumé : Réagir en cas d’otite

Si vous vous demandez que faire quand on a une otite, c’est simple.
Commencez par aller consulter un médecin qui vous donnera de bons conseils. Et surtout posera un diagnostic précis sur le mal qui vous tiraille l’oreille.

Tous vous diront que faire contre otite. Cela doit cependant dépendre du type d’otite : est-ce une inflammation du conduit auditif externe ? Peut-être avez-vous une inflammation de la trompe d’Eustache ? Bref, il est important de définir tout cela avec soit un médecin généraliste, soit un ORL (oto-rhino-laryngologiste).

Que faire en cas d’otite ? Consultez un médecin, reposez-vous, ne mettez pas n’importe quelle goutte dans votre oreille sans un avis médical personnalisé et soyez patient.

La plupart du temps, l’otite va se résoudre d’elle-même. Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne devez rien faire. Au contraire, l’otite peut s’aggraver, s’installer et devenir chronique.

Surtout chez un un enfant, on vous recommande d’être attentif à tous les signes comme des pleurs, une perte d’appétit ou encore des frottements réguliers de l’oreille.

Douloureuse otite que faire ? Contre la douleur d’une otite aiguë, on va vous prescrire des anti-inflammatoires comme de l’ibuprofène, par exemple. Ou encore des antalgiques type paracétamol.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 7 votes, moyenne : 4,57 sur 5
Loading...

Laisser un commentaire