Que faire en cas de crampes : en finir avec ces horreurs

PlaineDeFrance.fr » Santé » Maladies / Effets secondaires » Que faire en cas de crampes : en finir avec ces horreurs

Aujourd’hui, c’est le week-end. Vous vous réveillez, empli d’ondes positives, un programme sportif dans votre tête, une détermination plein le corps. Vous êtes prêt pour votre footing, running, natation… Vous êtes déjà fier de vous. Vous démarrez et vous êtes totalement serein quand soudain, vous vous arrêtez. Pause sur l’image : vous souffrez atrocement, et un seul mot fait éruption dans votre esprit : crampes.

Crampes au mollet, crampe à l’orteil, crampe à la jambe… On est tous passé par là, à un moment donné ou un autre, et cette sensation nous laisse tous un souvenir désagréable.

Mais qu’est-ce que la crampe ? Quelles sont les causes ? Et que faire contre les crampes ?

Crampes : définir ce mal

Qu’est-ce qu’une crampe ? D’abord, c’est un trouble musculo-squelettique qui se manifeste par des contractions musculaire qui sont d’ordre involontaire, qui sont temporaires et qui sont très douloureuses. Dans la majorité des cas, elles sont bénignes.

La crampe commence de façon brutale, soudaine. Elle mène à un arrêt fonctionnaire du groupe musculaire atteint. Elle survient soit pendant un exercice physique intense, ou au contraire pendant le repos total du sujet. Elle est de courte durée, et si elle se prolonge on parlera alors de tétanie. Le plus souvent, les crampes touchent les mollets, ou les muscles de la cuisse.

Quelles sont les différentes causes d’une crampe ?

Comme tout mal, il ne survient pas sans raison. Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeu lorsqu’on parle de contraction et de décontraction d’un muscle, de ce fait, l’absence de décontraction (qui se traduit ici par une crampe)  à différentes  raison.

En fonction de leur cause, on peut ainsi classer plusieurs types de crampes, exactement trois grandes familles : celles d’origine sportive, celles d’origine métaboliques, et enfin celles résultantes de différentes pathologies.

  • Les crampes d’origine sportive : Surviennent suite à un effort physique intense, en particulier s’il y a un manque d’échauffement musculaire. Voilà pourquoi notre prof de sport nous disait de ne jamais négliger la préparation physique. Elle peuvent aussi être lié à une contraction musculaire soutenue dû à un effort physique quelconque
  • Les crampes d’origine métabolique : Le plus souvent liés aux phénomènes suivants : déshydratation, dyskaliémie (insuffisance en potassium) ou encore une carence en vitamines B. Mais ce n’est pas tout. Il se peut qu’il y ait d’autres causes métaboliques à la crampe, surtout celle liés à la vascularisation
  • Les crampes résultantes de pathologies : Enfin, les maladies tels que le diabète les troubles artériels circulatoires dans les membres inférieurs (claudication intermittente), la sclérose en plaques, la poliomyélite ou encore la maladie de Parkinson peuvent générer une crampe
  • Des facteurs à risques existent tels que l’excès de café, l’abus d’alcool et de tabac
  • Les crampes sont plus susceptibles d’apparaître chez les femmes, les sportives, et enfin chez les personnes âgés.

Comment traite-t-on les crampes ?

Il y a plusieurs façons de traiter les crampes lorsqu’elles surviennent. Cependant, si elle n’est pas liée à une pathologie quelconque, il n y a pas de solutions miracles. C’est plus un ensemble de bons gestes à suivre et à respecter afin de les faire passer au plus vite :

  • Commencez par tout arrêter : vu qu’elle peut être dû à l’effort physique, arrêtez tout et asseyez-vous. Le repos est une chose importante dans ce genre de situation.
  • Massage du muscle : masser le muscle ou alors étirez-le passivement. En cas de crampe au mollet par exemple fléchissez le pied sur la jambe.
  • Hydratez-vous : buvez abondamment afin de faciliter le drainage et la circulation sanguine.
  • La chaleur : appliquer une serviette chaude au préalable mouillée avec de l’eau tiède sur la zone de crampe.
  • La crampe peut être liée à une carence en électrolytes, qui jouent un rôle important dans le processus de la contraction et de la décontraction du muscle. Pensez à prendre du magnésium ou encore du potassium, de même que du calcium.
  • Afin d’éviter et de prévenir les crampes nocturnes qui surviennent au mollet, évitez au maximum de trop serrer les draps ou les couvertures sous peine de provoquer une tension dans les orteils et de déclencher de ce fait une crampe. Evitez aussi au possible de pointer les orteils durant la nuit !

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

👨‍✈️ Votre guide aujourd'hui

Arnaud Dubois

Arnaud Dubois

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur.
Ce n'est pas pour rien que je suis rédacteur et c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle : des conseils, des astuces et des informations !

Laisser un commentaire