Comment savoir si votre fécondation est réussie ?

Beaucoup de femmes ne connaissent pas forcément tous les signes attribués à une fécondation réussie. Nul besoin de paniquer, encore moins d’avoir recours à de l’aide médicale. On s’en occupe pour vous.

Quels sont les signes d’une fécondation réussie ?

Pour votre santé et votre bien-être, il est nécessaire de connaître les premiers signaux d’une fécondation réussie, ainsi vous pourrez noter le début de votre grossesse, et voir même de définir le jour de naissance de l’enfant. Voici quelques-uns des signes les plus courants que l’on croise majoritairement chez la femme enceinte :

  • Sensibilité des seins
  • Des envies gourmandes pendant la nuit
  • La disparition des règles
  • Les nausées matinales
  • Crampes dans le bas ventre

La sensibilité des seins

Dû à cause du flux hormonal de ces deux hormones : les œstrogènes et la progestérone. Il se pourrait même que cela soit douloureux pour certaines, car l’afflux du sang sera beaucoup plus pertinent partout dans votre corps. Cela signifie donc que votre poitrine se prépare à allaiter le nouveau-né qui arrivera neuf mois plus tard.

Chocolat et pot de glace au beau milieu de la nuit

Votre corps réclame une dose assez élevé de sucre, sans pour autant que cela soit volontaire ou contrôlable.

C’est l’un des signes de fécondation les plus importants, c’est ce qui aura d’ailleurs, un impact sur votre poids si vous ne faites pas attention à cette surconsommation de sucre. Faites également attention, car en plus d’une importante prise de poids, cela peut également provoquer un diabète.

La disparition de vos règles en début de grossesse

Si parmi les deux signes que l’on vous a mentionnés plus haut, vous n’arrivez toujours pas à distinguer si la fécondation est réussie ou pas, la disparition de vos règles signifie tout bonnement que l’ovule a été fécondé. Il s’agit là de l’un des symptômes de fécondation les plus fiables, et que suivent 9 sur 10 des femmes. Si vous n’en êtes quand même pas sûre, vous pourrez toujours consulter un professionnel, pour un avis des plus viables.

Les nausées matinales

Un véritable cauchemar pour la plupart des femmes, c’est l’un des symptômes les plus désagréables que cause la fécondation.

Vomissements, dégoût des aliments, et même parfois déshydratation. Pensez à boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation, et ainsi pour éviter de perdre connaissance si jamais vous vous retrouvez seule chez vous.

Crampes dans le bas ventre

Généralement, les signes de fécondation apparaissent sept jours après l’ovulation. Votre utérus est donc plus contracté que la normale, vu qu’il se prépare au préalable à la grossesse. Les douleurs pourront donc croître en ampleur, puisque le nouveau-né grossira dans l’utérus de sa maman au fil des mois qui passeront.

Analyses et prises de sang

Pour les moins patientes, vous pouvez simplement vous rendre chez votre médecin afin de faire des analyses et quelques prises de sang qui vous donneront un diagnostic final et sûr.

Il faut également savoir que chaque cas est différent d’un autre, et qu’en plus de tout le chamboulement physique que subira votre corps, même votre état émotionnel ne sera pas des plus stables. Il se pourrait donc que certaines se voient d’autant plus sensibles que la normale… Pleurs inexpliqués, etc…

Soyez également à l’écoute de votre corps, et examinez chacun des changements au moins une semaine après l’ovulation. Il se pourrait que vous n’ayez même pas besoin de l’aide d’un professionnel, un simple test de grossesse positif fera parfaitement l’affaire.

Vous devez également penser à vous documenter sur les étapes de la fécondation, de la façon la plus détaillé qui soit. Que ce soit sur internet, ou que vous vous rendiez à la bibliothèque la plus proche. Tous les ouvrages en rapport avec la grossesse sont à votre disposition. Il est très important de connaître les étapes qui précèdent la fécondation. Car comprendre votre corps, signifie que vous êtes à l’écoute de chaque bon, ou mauvais signe.

Il ne faudrait pas confondre des symptômes de fécondation avec, peut-être, les symptômes d’une quelconque maladie.

En somme, et si la peur vous gagne, vous pouvez également prendre rendez-vous chez votre gynécologue pour qu’il se charge de vous expliquer convenablement ce qui se produit avec votre corps, et si vous êtes enceinte, il se chargera de vous expliquer ce qui suivra (les chamboulements hormonaux, physiques, etc…)

Vous avez envie d’avoir un petit bout de chou avec votre conjoint ? Vous guettez les signes qui vont indiquer que vous attendez un bébé ?

On vous a préparé un petit guide résumé pour vous aider à trouver le signe de fécondation réussie voire même, au pluriel, les symptômes fécondation réussie.

Découvrez donc ci-dessous tous les conseils que l’on peut vous donner sur le sujet.

Quel signe pour une fécondation réussie ?

Quand on vous parle de fécondation réussie, on veut dire que l’ovule que vous avez libéré et qui est en dans la trompe de Fallope en train de descendre doucement vers l’utérus. Or, vous avez deux trompes (une gauche et une droite). Les spermatozoïdes doivent donc traverser le vagin et survivre à son environnement acide, passer le col de l’utérus, avancer dans l’utérus remonter vers la bonne trompe.

Bref, pas si simple de tomber enceinte, vous l’avez compris.

    • Vous avez des seins gonflés ? Peut-être que vous êtes enceinte.

Si cela ne fonctionne pas à tous les coups, on sait que les femmes qui attendent un enfant ont souvent les seins qui gonflent rapidement.

Après, il peut exister d’autres facteurs pour un grossissement des seins (rétention d’eau, cycle menstruel ou encore sur-production d’oestrogènes, etc.).

    • Vous n’avez plus vos règles ? On sait que l’arrêt du cycle menstruel est un signe fécondation réussie.

Cependant, parfois vous avez juste un petit dérèglement hormonal et votre cycle est irrégulier ou alors vous continuez à avoir des petits saignements, vous pensez que ce sont vos règles et en fait, non !

    • Les crampes dans le bas du ventre peuvent être un bon indicateur d’une fécondation réussie également, sachez-le.

En effet, vous pouvez ressentir des douleurs dans le bas du ventre, assez intenses d’ailleurs parfois.

    • Parmi les meilleurs symptômes fécondation, plutôt que les fringales et la prise de poids, c’est le test de grossesse.

Le fait d’uriner sur un petit bout de papier test permet de vérifier si vous avez un taux élevé d’hormone hCG dans vos urines. Faites en deux par précaution. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on vous vend toujours les tests par lot de deux.

Et vérifiez toujours avec une prise de sang pour savoir de façon sûre si vous êtes enceinte.

Fécondation : il y existe des symptômes indiquant qu’elle est réussie mais que faire maintenant ?

Vous ressentez les symptômes de la fécondation ? Même si nous avons vu que la symptômes immédiats de fécondation n’existent pas, certains signaux que vous envoie votre corps devraient vous mettre sur la piste. La fécondation nidation symptômes apparaissent rapidement, aussi, il est nécessaire de faire un test de grossesse. Si celui-ci est positif, que faire ensuite ? C’est ce que nous allons voir :

  • Il serait bon de parler de vos symptômes après fécondation à votre partenaire, et en profiter pour lui annoncer la bonne nouvelle !
  • Après avoir réalisé la prise de sang obligatoire, vous devrez envoyer un formulaire attestant de votre grossesse à la Sécurité Sociale, mais également à la CAF
  • Nous vous conseillons également de prendre rendez-vous avec votre gynécologue, ou alors avec une sage-femme. C’est le moment de poser toutes les questions que vous avez en tête. Tomber enceinte est une bonne nouvelle, cependant, la fécondation nidation symptômes peuvent faire peur, et vous avez certainement envie de savoir comment se déroulera votre grossesse

Annoncer et suivre sa grossesse

Diarrhées enceinteBien que la fécondation soit généralement interprétée comme le début de la grossesse, des études montrent que la nidation pourrait marquer le vrai départ. En effet, cette dernière intervient dans les 9 jours après l’ovulation. Il faut savoir que lors de la nidation, l’oeuf fécondé s’implante dans la paroi utérine. Cela montre un début de la grossesse réussi.

Maintenant que vous savez que vous êtes enceinte, il est essentiel de l’annoncer au moment venu à votre entourage et de vous préparer au mieux aux neuf mois qui arrivent.

  • Prenez rendez-vous tous les mois avec votre gynécologue ou votre sage-femme pour suivre de près la grossesse.
  • Veillez à avoir une alimentation équilibrée en supprimant les aliments nocifs pour le foetus.
  • Annoncez votre grossesse à vos proches lorsque vous vous sentez prête. Quant aux autres, il est préférable d’attendre que les risques de fausse couche soient écartés, c’est-à-dire après le premier trimestre.

Réjouissez-vous de la nouvelle avec votre partenaire. Il est temps désormais de préparer la venue de ce bébé dans votre vie. Inscription à la crèche, achat des meubles / vêtements, plus vous serez prêts tôt, mieux ce sera. Cette préparation peut débuter dès que les symptômes de la fécondation sont ressentis.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 12 votes, moyenne : 4,92 sur 5
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *