Les conseils à suivre pour bien utiliser une cigarette électronique

De nombreux fumeurs se laissent de plus en plus séduire par la cigarette électronique. Des analyses scientifiques ont révélé que ce dispositif contient moins de substances cancérigènes et aide à arrêter de consommer du tabac. Si vous souhaitez arrêter de fumer ou limiter votre consommation de tabac, nous vous conseillons de choisir un modèle qui vous convient surtout si vous êtes débutant.

Qu’est-ce qu’une e-cigarette ?

La cigarette électronique est un dispositif qui génère de la vapeur. Elle se différencie de la cigarette classique par la présence ou non de nicotine et l’addition d’arômes de bonbons, de fruits, de tabac brun ou blond… Lorsqu’elle est bien utilisée, la fumée qu’elle produit n’a pas l’odeur du tabac brûlé.

Connue également sous le nom de vapoteuse, vapote, ecig ou de vaporisateur personnel, l’e-cigarette est constituée d’une cartouche, d’une batterie, d’un atomiseur, d’un capteur, d’un microprocesseur et d’un embout. Lors de l’aspiration par le fumeur, à l’aide d’un courant électrique, l’atomiseur chauffe la résistance qui pulvérise l’e-liquide se trouvant dans la cartouche. Le capteur sert à détecter les aspirations, tandis que le microprocesseur permet de réguler la chaleur.

C’est le liquide, ou l’e-liquide, qui peut contenir ou non de la nicotine. Il renferme généralement des additionnés d’eau, du PG ou propylène glycol, des arômes et de la glycérine végétale ou VG. Il faut savoir que le propylène glycol est employé dans la fabrication d’aliments, de médicaments, de cosmétiques, etc. Avec la glycérine végétale, il fait partie des composants principaux de l’e-cigarette. Ces derniers ne présentent aucun danger pour l’homme. Cependant, l’e-liquide ne doit pas être ingéré, ni mis à la portée des animaux et des enfants.

L’utilisateur peut changer ou remplir à nouveau sa cartouche vide avec du e-liquide.

e-cigarette résistance

Points forts de l’ecig

Ce que révèlent les études scientifiques

En 2013, une analyse publiée dans The Lancet a dévoilé que la vapoteuse est presque aussi efficace que les patchs pour arrêter de fumer. Elle est plus efficace que les patchs dans le cadre de la réduction de la consommation de tabac. En effet, ceux qui ont essayé l’ecig ont réduit de moitié leur consommation de tabac, tandis que 41 % de ceux qui ont utilisé les patchs sont arrivés à ce résultat. D’ailleurs, en 2017, une enquête menée par des chercheurs de l’University College de Londres a prouvé que comparé à la nicotine, la cigarette électronique est aussi peu risquée que les patchs.

La revue Tobacco Control a, quant à elle, publié une étude selon laquelle il est possible d’éviter 1/4 des millions de morts à cause de la nicotine grâce à la cigarette électronique.

En 2016, la Revue Addiction a fait savoir que sur les 48,5 millions d’Européens qui ont testé la vapote, 7,5 millions sont des utilisateurs actuels. Parmi ces derniers, 32,2 % ont limité leur consommation de tabac, tandis que 35,1 % ont arrêté de fumer.

Les avantages de la vapote

Comparée à la cigarette classique, l’ecig :

  • Ne produit pas de goudrons, dangereux pour les poumons et provoqués par la combustion de tabac. Elle ne renferme pas de monoxyde de carbone, un gaz nocif pour les artères. Ainsi, l’utilisateur est mis à l’abri des bronchites chroniques, des cancers et des problèmes cardio-vasculaires dus à ces substances toxiques.
  • Vous aide à faire des économies, car vous plus besoin de briquets, de cendriers et vous éviter les odeurs causées par le tabac. De plus, votre budget est divisé par 5 par rapport à celui d’un fumeur de cigarettes classiques.

Les utilisateurs se sentent également moins essoufflés au fur et mesure qu’ils emploient ce dispositif.

À partir de quel moment faut-il remplacer la résistance ?

Il faut rappeler que la cigarette électronique contient une résistance composée d’un ou de plusieurs fils résistifs, d’une armature en acier et d’une fibre absorbant le e-liquide.

Votre résistance doit être changée si :

  • Le goût de l’e-liquide n’est plus le même qu’auparavant. Vous pouvez ressentir des difficultés pour aspirer ou sentir un goût de brûlé. Néanmoins, prenez le temps de vérifier que ce goût est temporaire, car il peut venir du haut de la mèche qui n’est pas imbibé.
  • Vous avez consommé 30 ml d’e-liquide, c’est-à-dire, 3 flacons de 10 ml. Cependant, si tout va bien vous pouvez faire le double avec une même résistance.
  • La résistance est neuve et mal amorcée. Dans ce cas, la mèche n’est pas assez imbibée de liquide et peut brûler la fibre. Vous pouvez tout de même vapoter avec un léger arrière-goût de brûlé si la fibre n’est pas trop abîmée. Toutefois, si vous avez insisté sur le switch, la fibre sera complètement carbonisée et devra être changée.
  • Vous vapotez souvent. En effet, plus vous vapotez, plus la durée de vie de la résistance diminue.

La qualité de fabrication des résistances peut également avoir un effet sur leur durée de vie. Certains batchs peuvent en effet comporter un défaut.

L’e-liquide utilisé influe aussi sur la longévité de cet élément. Ce dernier se détériore facilement si le niveau de glycérine végétale qui entre dans sa composition est élevé.

Ainsi, vous devez changer votre résistance lorsqu’elle produit moins de vapeur et que le goût de l’e-liquide n’est plus agréable.

Pour en savoir plus sur la résistance, cliquer ici.

Bien choisir sa première vapoteuse

Si vous allez utiliser la cigarette électronique pour la toute première fois, nous vous recommandons les modèles rechargeables. Ces derniers sont composés d’une batterie pour chauffer et vaporiser l’e-liquide et d’un réservoir avec un système de vaporisation qu’il est possible de remplir soi-même. Ce réservoir peut contenir plus de 2 ml et offre une autonomie intéressante. Quant au clearomiseur, il est compatible avec différentes sortes d’e-liquide et procure un hit similaire à celui d’une cigarette traditionnelle. Les clearomiseurs dernier cri sont munis d’un système de remplissage d’e-liquide facile à employer et d’une bague airflow simplifiant le réglage de l’air à l’inspiration.

Nous vous conseillons toutefois de demander l’avis d’un spécialiste avant de faire votre choix. En effet, ces dispositifs sont en constante évolution, doivent être bien entretenus et requièrent des liquides de recharge et des pièces de rechange adaptés.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *