PlaineDeFrance.fr » Santé » Liposuccion : pourquoi y avoir recours ?

Liposuccion : pourquoi y avoir recours ?

Depuis les années 1980, de plus en plus de personnes ont recours à la liposuccion ou lipoaspiration, deux termes synonymes afin de prélever l’excès de graisses sous la peau. Une technique inventée en France par le docteur Yves Gérard Illouz en 1977 pour se débarrasser des cellules graisseuses, embarrassantes et résistantes face aux régimes pas souvent adaptés ou aux activités sportives. Cette méthode se pratique par incision avec l’introduction de canules (des petits tubes) pour aspirer la graisse emmagasinées dans des zones bien précises du corps. Si l’élimination de la masse graisseuse est bien réelle et permet de retrouver une silhouette svelte et fine, il ne s’agit en aucun cas d’un traitement pouvant lutter contre l’obésité et ses facteurs de risques

Quels sont les différents types de liposuccion ?

Il existe différents types de liposuccion, technique qui a évoluée au fil du temps pour supprimer les dépôts de graisse indésirables en restructurant les parties traitées. La liposuccion par tumescence se pratique en injectant des fluides pour détacher les cellules de graisse entre la peau et le muscle, pour ensuite les aspirer via les canules.

La méthode de Lipolyse Laser se pratique par deux techniques innovantes avec des résultats quasiment immédiats, l’intervention se réalise sous anesthésie locale en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation. Par ailleurs le temps de cicatrisation plus court est également un des points forts de cette méthode qui se décline sous les deux techniques suivantes :

  • SmartLipo, élimination des graisses par incision et introduction de fibres laser pour les chauffer et les aspirer.
  • SlimLipo, permettant de chauffer l’eau contenue dans les cellules adipeuses pour dissoudre la graisse et l’extraire.

Quelles sont les zones que l’on peut traiter par liposuccion ?

Plusieurs parties du corps peuvent être traitées par liposuccion, comme : l’abdomen pour ôter les bourrelets disgracieux, la culotte de cheval, les hanches, les bras, le double menton…Les résultats garantis par cette technique ont fait leurs preuves et les personnes ayant eu recours à la liposuccion estiment toutes avoir retrouvé la silhouette idéale. Toutefois, comme dans toutes les interventions, il arrive que des effets indésirables surgissent, notamment au réveil après que l’anesthésie se soit estompée, mais pour les patients, le résultats se révèle spectaculaire en fin de compte.

Quelles sont les complications à craindre suite à une liposuccion?

Généralement, très peu de complications surviennent, assurent les praticiens spécialisés dans la liposuccion, même si il est fait état parfois de cas particuliers qualifiés d’occasionnels tels que :

  • Des ecchymoses et œdèmes temporaires qui disparaissent avec le temps.
  • Des douleurs au niveau des zones traitées.
  • Des engourdissements pouvant subsister durant plusieurs mois.

Des risques de phlébites et d’embolies pulmonaires rares mais graves ont été signalés lors de liposuccion sous anesthésie générale. Toutefois avec les mesures strictes appliquées dont le port du bas de contention ainsi que l’administration d’anticoagulant, ces risques ont été réduits

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *