Comment soigner un durillon : remèdes de grand-mère

Il arrive qu’après une longue et éreintante marche, vous ressentez de vives douleurs aux pieds, surtout si vous n’avez pas les chaussures adéquates à ce type d’efforts. Par conséquent, un épaississement de votre peau jaillit sur les zones plantaires douloureuses. Ce phénomène est appelé “durillon” ou “cor” et est généralement bénin. Toutefois, un durillon peut réellement devenir gênant lors de la marche et vous provoquer une infection si la chose n’a pas été correctement traitée au préalable. Heureusement pour vous, il existe néanmoins des traitements et autres soins pour s’en débarrasser au plus vite. Aussi, vous pourrez aussi prévoir son apparition à l’avenir et éviter tout autre désagrément qu’un durillon peut apporter à votre quotidien.

Comment savoir si vous avez un durillon ?

Avant de traiter votre problème, il faudrait penser à le définir. Vous ressentez des douleurs plantaires mais ne savez pas trop comment faire pour être sûr qu’il s’agit bien là d’un durillon ? N’ayez crainte ! Un durillon se distingue facilement des autres infections aux pieds. Il suffit de vérifier que certains de ses symptômes sont présents.

  • Vous remarquez un épaississement de l’épiderme, ou la surface de la peau.
  • La zone prend une couleur jaunâtre et une forme ronde qui a des propriétés dites “friables”.
  • La chose est apparue sur la voûte plantaire.
  • Il est très douloureux et vous empêche de marcher.

Comment traiter et soigner les durillons ?

Un durillon peut vite devenir insupportable et causer des problèmes plus graves lorsqu’il n’est pas correctement traité. Aussi, mieux vaudrait le soigner à temps afin de pouvoir profiter à nouveau d’une bonne marche relaxante.

  • Trempez la zone concernée par les durillons dans de l’eau chaude durant dix minutes environ. Si cela vous intéresse, vous pourrez y mettre d’autres infusions ou autres sels. Il existe aussi des huiles de bain pouvant aider à mieux relâcher votre peau, mais ce n’est pas réellement indispensable.
  • Utilisez une pierre ponce pour pouvoir frotter vos durillons correctement. Veillez toujours à ce que la pierre en question soit bien propre et que vos pieds soient humides pour éviter de les blesser. Si cela vous provoque des douleurs, arrêtez immédiatement de frotter.
  • Procurez-vous une râpe douce pour les pieds dédiée à “limer” les peaux mortes et autres zones desséchées, mais veillez toujours à le faire avec soin et évitez de maltraiter votre peau ou vos durillons.
  • Après avoir bien nettoyé vos pieds, appliquez une crème hydratante et nourrissante. Ensuite, mettez des gants faits en coton ou encore des chaussettes pour faire durer la crème le plus longtemps possible. Répétez cette manoeuvre environ une fois par semaine.
  • Réduisez cinq ou six comprimés d’aspirine en poudre. Ensuite, mélangez ces derniers à une cuillère à café de jus de citron et une autre cuillère à café d’eau. Vous aurez donc créé une pâte que vous allez par la suite appliquer sur les zones affectées par le durillon. Après cela, enroulez cette même zone dans une serviette chaude et recouvrez-la à l’aide d’un sac en plastique. Patientez pendant une durée de dix minutes minimum, puis retirez le sac et la serviette. Finissez en passant une pierre ponce sur votre durillon.
  • Trempez vos durillons dans de l’eau bien chaude et ajoutez-y trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Ou alors, utilisez ces mêmes ingrédients pour faire une pâte et répétez la même manoeuvre que précédemment.
  • Faites une infusion de camomille et laissez vos pieds tremper dedans. Attention, cela peut colorer vos pieds mais la teinte ne reste pas très longtemps.
  • Trempez du coton dans du vinaigre puis collez-le à l’orteil ou autre point contenant le durillon plantaire. Laissez la chose reposer toute la nuit, et le lendemain, utilisez une pierre ponce.

Comment prévoir l’apparition d’un durillon ?

Un durillon sous le pied est assez ennuyeux. Aussi, il faudrait penser à prévoir son apparition pour l’éviter quotidiennement.

  • Coupez toujours vos ongles de pieds.
  • Choisissez des chaussures confortables.
  • Utilisez des semelles orthopédiques.
  • Nettoyez vos pieds et utilisez une crème hydratante chaque semaine.
  • Evitez de faire de grandes distances à pieds.
  • Utilisez une pierre ponce pour retirer les peaux mortes de vos pieds.
  • Faites-vous un massage plantaire plus souvent.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 12 votes, moyenne : 4,75 sur 5
Loading...

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Top articles à propos de Santé :

Comment calculer son cycle menstruel : méthodes de calcul / Comment savoir si votre fécondation est réussie ? / Comment soigner un durillon : remèdes de grand-mère / Comment prendre du poids : conseils pour grossir / Comment s’endormir facilement ? /

1 commentaire pour cet article
  1. bakhouche

    je pert toute éspoir merci Salut a tous j’ai 60 ans je pése 106 kgs je souffre d »une hyêrkératoses des deus pieds deouis huit longues années j’ai tout étulisé chez les podologues les spécialistes soit en frace ou en Algérie j’ai des semmelles et chaussures adéquat a ce probléme jusqu’a ce jour aucun résultat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *