PlaineDeFrance.fr » Vie pratique » SCI : des avantages fiscaux et juridiques !

SCI : des avantages fiscaux et juridiques !

Le monde de la SCI est complexe ! Tous les termes juridiques qui s’y rapportent ne sont pas évidents à comprendre, notamment pour les personnes qui n’ont aucune connaissance juridique en la matière. Ce petit article est là pour vous aider à vous y retrouver. Et enfin, avoir l’espoir de comprendre ce qu’il se passe.

Les avantages fiscaux et juridiques de la SCI

ImmobilierLa SCI pour décrire la société civile immobilière est un statut juridique spécifique. C’est une forme de société complètement différente. La rumeur sur Internet qui circule à ce sujet est la possibilité d’esquiver l’intégralité des impôts. Or ce n’est pas le cas. Par contre, il permet d’avoir des sci avantages fiscaux et juridiques.

Vous avez sûrement entendu parler des avantages successoraux. Parmi eux, il y a la possibilité, au sein de la SCI, pour les parents de transmettre jusqu’à 100 000€ tous les 15 ans à leurs enfants. C’est de l’argent non imposable ! Pour les grands-parents avec leurs petits-enfants, c’est une somme de 31 865€. Comme pour les parents avec les enfants, c’est de l’argent qui n’est pas imposable. Autre cas de figure, ce sont des sommes qui représentent les parts dans la société. La valeur des parts sera inférieure à la valeur réelle du bien. Cela avantage les héritiers. La valeur de ces parts peut être calculée sur l’actif net de la société civile immobilière, ce qui est encore plus intéressant.

  • L’autre avantage est d’effectuer un montage financier. C’est l’achat croisé. Cela consiste à protéger les personnes qui ne sont pas mariées. Le bien immobilier va être décomposé en une nue-propriété et usufruit. En cas de souci, il est possible pour un associé d’échanger simplement sa nue-propriété ou encore l’usufruit avec celui de l’autre associé. La protection est valable même en cas de décès de l’un des deux associés. Il ne peut donc pas être expulsé par les associés.Mon immo

 

Outre ces informations, il est possible d’obtenir des avantages de la SCI pour une entreprise, plus précisément les biens immobiliers d’une entreprise. Un entrepreneur peut, avec sa SCI, acheter des biens immobiliers pour sa société, via la location. Si un jour la question de la succession de ces biens immobiliers professionnels se pose, l’entrepreneur pourra très facilement, les transmettre aux héritiers désignés par la voie de la SCI. C’est une sécurité pour mettre ses locaux à l’abri, notamment en cas de redressement judiciaire ou encore de liquidation judiciaire.

D’autres avantages peuvent être notifiés, à savoir la fiscalité de manière générale. Pour l’administration fiscale, la SCI est une société. L’accès aux comptes est possible à tout moment. La publication annuelle des comptes n’est pas obligatoire puisque ce n’est pas une société commerciale. La société civile immobilière doit déclarer ses revenus et préciser comment s’organise la répartition des bénéfices, mais aussi des pertes entre les différents associés. En aucun cas, elle ne sera acquittée d’un impôt sur le revenu. Chaque associé sera imposé individuellement comme des revenus fonciers. L’exception est lorsqu’un associé soit une personne morale, alors il sera imposé au régime réel pour les bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *