Comment passer à l’électricité verte ?

PlaineDeFrance.fr » Vie pratique » Comment passer à l’électricité verte ?

Devant l’hyperconsommation de l’énergie, l’épuisement des ressources énergétiques et des coûts pharaoniques qu’elles engendrent, des alternatives salvatrices sont apparues depuis maintenant plus d’un décennie. Parmi elles figure l’électricité verte. Il est d’abord important de comprendre ce que c’est l’électricité verte et comment l’adopter chez soi. Contrairement aux idées reçues, l’adopter s’avère une tâche facile et rapide quand on choisit des fournisseurs fiables.

Électricité verte : qu’est-ce que c’est ?

Il est désormais commun de considérer que l’adjectif « vert » renvoie à tout ce qui est écologique. Dans ce sillage, l’électricité verte concerne toute électricité engendrée à partir de sources énergétiques renouvelables. Il peut s’agir à la fois de l’énergie solaire, hydraulique, éolienne, géothermique ou encore de l’énergie obtenue à partir de la transformation du bois, du gaz des décharges, etc. qu’on nomme communément « biomasse ».

Mais il faut se rendre à l’évidence : il est à l’heure actuelle quasi-impossible d’avoir chez soi une électricité exclusivement verte. L’énergie qui nous parvient sur le réseau est un mélange entre les énergies vertes et nucléaires. En effet, peu importe le fournisseur choisi, ce sera cet assemblage énergétique, issu des deux catégories d’énergie, qui alimentera vos appareils électriques. En revanche, ce qui est garanti, c’est que la quantité électrique en provenance des productions renouvelables, équivalente à votre taux de consommation, sera injectée dans le réseau. C’est d’ailleurs ceci que l’on appelle l’énergie verte.

Électricité verte

D’ailleurs, cette garantie vous sera délivrée par un organisme indépendant, à l’image d’engie, qui est sous la férule de l’Etat. Elle prend la forme d’un document officiel certifiant que votre fournisseur a injecté dans votre réseau une quantité d’énergie issue de sources renouvelables.

Comment se mettre à l’électricité verte ?

La rue vers l’électricité verte a débuté en 2007. Depuis, plusieurs fournisseurs proposent des formules attractives et toujours plus concurrentielles. Mais à nos jours, seulement 15 % des Français se tournent vers des fournisseurs alternatifs. Preuve qu’il y a un manque patent de pédagogie étant donné que l’énergie verte est insuffisamment vulgarisée et méconnue par la vox populi. Soulignons quelques aspects essentiels de l’électricité verte :

se mettre à l'électricité verte

  • La transition : beaucoup s’imaginent que pour passer à l’électricité verte, il faut changer toute son installation électrique, il n’en est rien. Il suffit simplement de se rapprocher d’un fournisseur proposant l’énergie verte comme Engie, se rendre sur son site et entrer son numéro de compteur. De fait, la procédure est exactement la même que celle effectuée avec un fournisseur d’électricité classique. Contrairement aux poncifs qui circulent, cette transition n’est ni laborieuse, ni longue ni plus onéreuse.
  • Vérifier la fiabilité : comment savoir que l’électricité injectée dans le réseau provient bien d’une source renouvelable et non d’une centrale nucléaire ? Pour cela, il suffit de se rapprocher de Powernext qui se charge du registre des garanties d’origine. Cette dernière répertorie tous les fournisseurs alternatifs certifiés et les discerne de ceux, peu fiables, qui présentent une énergie repeinte en vert alors qu’elle est d’origine nucléaire.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 1 votes, moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Laisser un commentaire