PlaineDeFrance.fr » Vie pratique » Impôts » Calcul impôt : comment pourrait-on estimer son montant d’impôts ?

Calcul impôt : comment pourrait-on estimer son montant d’impôts ?

Les impôts, bien que le mot soit désagréable à entendre, sont des dépenses obligatoires pour le bon déroulement de l’état. Car, l’argent des impôts est celui avec lequel l’état subvient à la couvertures des charges publiques.

Toutefois, une bonne compréhension de la loi des impôts, assure un bon calcul et évitera aux citoyens de dépenser de l’argent anarchiquement. Et donc, assurer un meilleur développement de vos biens tout en étant réglementaire.

Calcul impôts, ce qu’il faut savoir!

Chaque année, un barème d’impôts est mis en place par l’état pour calculer les impôts. Ce barème est dit progressif, il est réévalué à chaque modification de loi de finance. Il détermine le seuil à partir duquel il y’a imposition, ainsi que les tranches de revenus concernées par la fiscalisation. Car la somme d’impôts à régler dépend totalement de la tranche du revenu imposable.

Les tranches de revenu imposable avec le pourcentage à soustraire suivant le barème de l’an 2018:

  • Jusqu’à la somme 9807 Euros : 0 %.
  • Entre 9807 et 27086 : 14 %.
  • Entre 27086 et 72617 : 30 %.
  • Entre 72617 et 153783 : 41 %.
  • Plus de 153783 : 45 %.

Comment faire pour calculer ses impôts?

Pour calculer ses impôts il faut suivre les étapes suivantes:

  • Evaluez votre revenu imposable : ceci se fait suivant deux façons : la première consiste à la soustraction de 10 % du revenu net global. La deuxième est plus avantageuse, vous allez donc abattre vos frais réels du revenu net global. Entre la 1ère et la 2ème, choisissez celle qui diminue le plus votre revenu. N’oubliez pas les rattachements, si il y’en a.
  • Calculez combien de parts fiscales vous avez : ceci dépend de votre situation matrimoniale. si vous êtes célibataire par exemple, vous n’avez qu’une seule. Alors que marié vous, en avez 2 en plus des parts relatifs au nombre d’enfants (1 seule : 1/2 part, 2 : 1 part … ).
  • Ensuite, faites diviser votre revenu imposable par votre nombre de parts fiscales. Le résultat est appelé le quotient familial. Cette étape est très importante, vous devez l’effectuer attentivement.
  • A partir du quotient calculé vous pourrez donc vous situer dans la tranche qui convient. Et puis vous allez soumettre votre quotient aux pourcentages qu’il faut. Multipliez le résultat par le nombre de parts fiscales pour avoir l’impôt brut final à payer.
  • Il existe aussi une réduction de la somme d’impôts liée à chaque enfant supplémentaire. Donc à chaque 1/2 part, 1500 Euros maximum est enlevé. Ceci est appelé le plafonnement lié au quotient familial.
  • La décote : vous pouvez aussi bénéficier d’une exonération, si votre somme d’impôt brut final est inférieure à une valeur précisée par les lois de finance.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *