PlaineDeFrance.fr » Vie pratique » Impôts » Comment déclarer ses revenus liés à son activité en bourse ?

Comment déclarer ses revenus liés à son activité en bourse ?

Que vous soyez un professionnel ou un simple particulier amateur de trading en ligne, vous êtes dans l’obligation légale de déclarer tous vos revenus liés à vos activités en bourse. Effectivement, ces montants entreront en compte dans le calcul de votre taux d’imposition sur le revenu. En revanche, le calcul diffère d’une situation à l’autre.

Pour les traders professionnels

L’État considère que vous êtes trader professionnel quand la majorité de vos revenus annuels est issue de votre activité de trader, même si elle ne suffit pas à elle seule à vous faire vivre. Comme vous êtes considéré comme professionnel, vous êtes soumis au régime des bénéfices non commerciaux (BNC).

Tous les professionnels soumis au régime des BNC doivent ensuite s’acquitter d’un impôt sur le revenu progressif. Ainsi, le montant total de vos revenus de l’année (même ceux qui ne sont pas issus du trading) sera imposé selon le pourcentage de la tranche dans laquelle vous vous trouvez. Ainsi, vous serez imposé à 54 % de vos revenus totaux maximum.

déclarer ses revenus liés à son activité en bourse

Le cas du trading des CFD pour les particuliers

Qu’est-ce que c’est CFD (Contrat sur la différence) ? Les CFD, c’est une méthode de négociation apparue dans les années 90 et qui a largement participé à démocratiser le trading en ligne en le rendant accessible à tous. Grâce à la négociation CFD, les particuliers n’ont plus eu besoin de dépenser des sommes importantes pour se payer les services de courtiers.

Cette démocratisation du trading en ligne a permis au particulier d’accéder facilement aux marchés pour arrondir la fin de mois, mais cela a également eu des impacts sur leur fiscalité. Effectivement, ces gains obtenus à la bourse ne peuvent pas être déclarés comme un salaire ou une pension. Ils sont alors soumis à un régime forfaitaire et vous paierez 18 % d’impôt sur tous les revenus issus de cette activité minoritaire.

Quelques règles à connaître

Il est tout à fait possible, pour un particulier, d’ouvrir un compte de trading en ligne en quelques clics dans un autre pays. Cependant, il est fortement déconseillé de s’amuser à cacher cette source de revenus au fisc français, parce que vous risqueriez une amende de 5 000 euros. Si vous résidez en France, vous devez déclarer tous vos revenus en France, même s’ils viennent de l’étranger.

Enfin, sachez que vos revenus issus du trading, que vous soyez professionnel ou trader amateur, sont également soumis aux cotisations sociales. Dans le cas d’une activité minoritaire, vous paierez 12,1 % de cotisations sociales, contre 12,3 % dans le cas d’une activité principale. Sachez que ces cotisations participent à votre retraite et que vous pouvez, avec des gains suffisants, gagner des trimestres de cotisation supplémentaires.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *