PlaineDeFrance.fr » Vie pratique » Ouverture de restaurant à Plaine de France : les formations obligatoires

Ouverture de restaurant à Plaine de France : les formations obligatoires

Beaucoup de personnes rêvent de ne plus travailler pour quelqu’un, d’être leur propre patron. C’est un bon projet, mais qui ne s’improvise pas. Outre les moyens financiers, il demande assez de volonté et la parfaite maîtrise des obligations. De plus, des formalités doivent être scrupuleusement respectées.

Ouvrir un restaurantSi vous êtes un amoureux de la gastronomie et projetez de créer votre restaurant, nous vous invitons à découvrir les formations qu’un restaurateur doit suivre avant le lancement de sa carrière.

La sécurité alimentaire : un enjeu de taille

Qui dit restaurant, dit denrées alimentaires. Un restaurant est un établissement dont l’activité principale consiste à proposer des plats déjà préparés aux clients. Si les employés de l’établissement négligent la préparation des aliments, ils mettent en danger la santé du grand public. L’intoxication alimentaire est la menace importante résultant d’une mauvaise hygiène.

Les différents types de dangers alimentaires

Dans le secteur alimentaire, on distingue trois types de risques dont :

  • Les dangers biologiques
  • Les dangers chimiques
  • Les dangers physiques

La contamination des aliments peut être causée par la présence d’une bactérie, un virus, un champignon microscopique, ou encore un parasite. Ces microbes peuvent provenir du personnel du restaurant, des manipulations, du matériel et des locaux non propres. La listéria, le staphylocoque et la salmonelle sont les plus courants.

Les dangers sont dits chimiques si la contamination alimentaire est due à la présence de substances chimiques toxiques lors du processus de production des aliments. Parmi les produits toxiques, on peut citer les pesticides et la dioxine. Mais il peut également arriver que les substances chimiques atterrissent de manière accidentelle dans les nourritures pendant leur préparation.

Quant aux dangers physiques, ils désignent tout corps étranger pouvant se trouver dans les aliments déjà préparés. Cela pourrait être des cheveux, des insectes, des débris de verre, de plastique ou de métal.

Maîtriser la sécurité alimentaire

Dans la plupart des cas, les intoxications alimentaires causées par les différents facteurs cités ci-dessus sont bénignes. Elles ne provoquent que des maux de tête et des vomissements ordinaires. Mais sachez que des complications fatales peuvent survenir. C’est la raison pour laquelle les autorités européennes et françaises ont mis en place des règles sanitaires sévères permettant de surveiller les denrées tout en garantissant leur salubrité.

La formation à l’hygiène alimentaire

Ouverture de restaurantTous les restaurateurs sont tenus de suivre une formation à l’hygiène alimentaire ou formation HACCP (Hazard Analysis Crititical Control Point, étude des risques et maîtrise des points critiques). Suivre cette formation est de rigueur depuis le 1er octobre 2012 pour tous les professionnels de la restauration et des métiers de bouche. La constatation de la non-conformité de l’établissement lors des contrôles sanitaires peut occasionner des sanctions pénales ou administratives.

La formation à l’hygiène alimentaire vous permet de répondre aux besoins des clients en quête de salubrité et de sécurité alimentaire. Elle garantira la fiabilité de votre restaurant, et ainsi les plats servis. D’après la règlementation, il faut au moins qu’une personne de l’équipe ait suivi le stage. Ce professionnel ne sera pas forcément le dirigeant du restaurant.

La formation HACCP a pour objectif principal de vous fournir toutes les connaissances indispensables à la bonne gestion de votre établissement. À l’issue du stage, vous devrez bien maîtriser les conditions d’hygiène conformes à la norme et à la règlementation, ce qui contribuera à la satisfaction de vos clients. Vous saurez également les mesures de précautions à prendre permettant de limiter les dangers.

Le déroulement et le contenu de la formation

Afin d’obtenir le document attestant le fait d’avoir suivi une formation à l’hygiène alimentaire, vous êtes tenu de participer au stage de 14 heures dans un centre agréé par le ministère d’intérieur. Durant cette formation, vous apprendrez les bonnes pratiques devant être appliquées dans le secteur de la restauration.

La méthode HACCP fait aussi partie du programme. Cette technique consiste à garantir la sécurité des matières premières dans votre cuisine. D’ailleurs, elle vise à vous aider à bien organiser le rangement de vos denrées alimentaires tout en préservant leur qualité.

L’hygiène du personnel ainsi que des locaux font également partie intégrante du stage à l’hygiène alimentaire. Dans le but d’éviter les éventuelles sanctions comme la fermeture de votre restaurant, la formation HACCP vous donnera tous les renseignements utiles relatifs aux différents documents exigés lors des contrôles sanitaires.

Se former au permis d’exploitation

L’alcool n’est pas comme les autres breuvages. Sa consommation présente un réel danger et c’est pourquoi sa vente est très règlementée. D’où la nécessité de la formation au permis exploitation.

Quel que soit le type de licence que vous convoitiez (petite ou grande licence restaurant, licences de débits de boissons à consommer sur place), il vous faut disposer d’un permis d’exploitation. Par exemple la formation au permis d’exploitation licence 4 concerne les propriétaires de restaurant souhaitant servir ou vendre tout type de boisson alcoolisée à leurs clients. Comme son nom l’indique, le permis d’exploitation vous donne l’autorisation d’exploiter votre restaurant.

Afin que votre établissement puisse voir le jour en toute légalité, vous devez suivre cette formation de 20 heures soit 2,5 jours dans un centre agréé par l’État. À la fin du stage, vous recevrez votre permis d’exploitation valable pendant 10 ans. Lorsque l’attestation est expirée, vous êtes tenu de mettre à jour vos connaissances pendant une journée uniquement.

La formation au permis d’exploitation vise à vous sensibiliser sur l’alcoolisme et les risques y afférents, les stupéfiants, la protection des mineurs, mais également la prévention des bruits. Ce stage vous mettra au courant de tous vos droits ainsi que de vos obligations en tant que restaurateur.

Le permis d’exploitation vous servira lors de la demande de licence auprès de la mairie. N’oubliez pas que selon la loi en vigueur, l’exploitant est tenu de réaliser une déclaration écrite au moins 15 jours avant la mutation, le transfert ou l’ouverture de son établissement. Pour ce faire, vous devez présenter certaines pièces justificatives dont le permis d’exploitation fait partie.

À présent, vous savez tout sur les deux formations à ne surtout pas manquer avant de lancer son restaurant. Ainsi, respectez bien les formalités si vous souhaitez que votre activité puisse durer longtemps.

Dans la vie, je suis passionné par plusieurs choses : le bon vin, la bonne nourriture mais aussi le design d’intérieur. Aussi, c’est de toutes ces thématiques (et de bien d’autres encore) dont je vous parle ici. Avec moi, des conseils, des astuces et des informations intéressantes vous attendent !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *